> >

[] [ ]

"Certains Franais s'enferment chez eux. Moi je n'ai pas peur"

(Tags)
 
Otage franais en Algrie : "Les soldats du califat", une franchise de l'Etat islamique ? Emir Abdelkader 0 2014-09-24 05:38 PM
EN DIRECT. Avion Air Algrie disparu : "vraisemblablement des Franais bord" Emir Abdelkader 0 2014-07-24 03:02 PM
EN DIRECT. Avion Air Algrie disparu : "vraisemblablement des Franais bord" Emir Abdelkader 0 2014-07-24 02:14 PM
Le "plerinage controvers" d'Imams franais en Isral Emir Abdelkader 0 2014-01-20 01:20 PM
"Il faut mditer sur lexemple franais" Emir Abdelkader 0 2013-05-08 03:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool "Certains Franais s'enferment chez eux. Moi je n'ai pas peur"

BURKINA FASO. "Certains Franais s'enferment chez eux. Moi je n'ai pas peur"








Chantal habite Ouagadougou depuis une dizaine d'anne. Engage au ct des opposants, elle tmoigne de l'agitation qui rgne dans la ville au moment o Blaise Compaor annonce son dpart.

"On entend les clameurs et les klaxons!" Quelques minutes seulement aprs l'annonce de la dmission du prsident Blaise Compaor, Chantal (le prnom a t modifi, NDLR), une Franaise qui habite au Burkina Faso depuis plus de dix ans, tmoigne par tlphone de l'agitation qui rgne dans la capitale, Ouagadougou.
Chantal a le pied dans le pltre. Mais elle participe sa manire au soulvement populaire qui agite le Burkina Faso depuis plusieurs jours. Activiste politique engage auprs du Balai citoyen, un mouvement d'opposants au rgime de Compaor, elle habite 10 minutes de la place de la Nation, rebaptise place de la Rvolution par les opposants.
A dfaut de pouvoir scander "Blaise dgage" gorge dploye dans le centre-ville, elle contribue ce "moment historique" en transformant son propre domicile en base logistique, stockant des litres d'eau qui servent hydrater les manifestants de la place de la Rvolution.
Ici, il fait extrmement chaud. Avoir de l'eau est rapidement devenu une priorit", tmoigne-t-elle.

A l'afft, elle jongle entre coups de tlphone aux manifestants, mails, page Facebook du Balai citoyen, et son poste de radio, branch en permanence sur Omega fm 103.9. Seul les SMS peinent passer : le rseau est satur.

Capture d'cran de la page Facebook du Balai Citoyen, un mouvement d'opposants en faveur d'une plus grande dmocratie.
"Les Burkinab n'ont pas peur. Moi non plus."

Dans le quartier populaire o elle habite, "tout est calme". Les boutiques sont ouvertes et les badauds "boivent du th et discutent tranquillement", mme si, dit-elle, c'est "le Burkina tout entier qui s'est soulev contre la rvision de la Constitution permettant Blaise Compaor d'enchaner sur un cinquime mandat".
"Je n'ai jamais eu peur de sortir de chez moi", assure-t-elle, sachant qu'elle est plutt l'exception parmi les Franais Ouagadougou. "Certains Franais s'enferment chez eux. Je sais qu'ils ont peur. Moi je n'ai pas peur, les Burkinab n'ont pas peur".
Non loin de l, l'Assemble nationale a t incendie, la tlvision publique a t prise d'assaut. Et l'on dnombre, selon les sources, 4 30 morts travers le pays. Mais ces violences n'inquitent pas Chantal, pas plus que les pillages. Ils sont selon elle "un moyen pour les habitants de se servir en biens indispensables". Mme si "certains en profitent srement", reconnat la Franaise qui prfre croire une entente bienveillante entre les manifestants :
Les opposants s'en prennent au pouvoir, pas aux citoyens."

Monarchie

Le pouvoir de Blaise Compaor tait vacillant depuis les violences de jeudi. La Franaise, qui retenait son souffle, n'a pas dout un instant que le prsident finirait par dmissionner :
Pour les Burkinab, ce n'tait plus qu'une formalit depuis qu'il a dclar l'tat de sige jeudi"

L'ancien prsident du Burkina Faso sera rest 27 ans au pouvoir. Une longvit qui choque la Franaise : "Ce n'est pas une monarchie. On ne rgne pas pendant prs de 30 ans. Je ne souhaite pas du tout la mort de Blaise, simplement qu'il quitte le pouvoir".
Selon la diplomatie franaise, Blaise Compaor a pu quitter la capitale et a gagn le sud du pays. Le chef d'tat major assume dsormais les fonctions de chef de l'Etat.


Barbara Krief



 

()


: 1 ( 0 1)
 

"Certains Franais s'enferment chez eux. Moi je n'ai pas peur"




06:11 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,