> >

[] [ ]

Abbas Aroua, ancien de l'ex-Fis et Florence Laufer, experte en coups tordus Un jeu dangereux

(Tags)
 
M. Ferhat Abbas proclame officiellement... Emir Abdelkader 0 2014-09-25 01:31 PM
Iran : coups de fouet pour 5 personnes ayant mang en public durant le ramadan Emir Abdelkader 0 2014-07-27 04:10 PM
Somalie : puissante explosion et coups de feu prs du Parlement Emir Abdelkader 0 2014-05-24 02:10 PM
Messali Hadj et Ferhat Abbas Emir Abdelkader 0 2014-02-20 11:10 AM
Des troubles aprs des changes de coups de feu.. Emir Abdelkader 0 2012-12-26 08:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-10-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Abbas Aroua, ancien de l'ex-Fis et Florence Laufer, experte en coups tordus Un jeu dangereux

Abbas Aroua, ancien de l'ex-Fis et Florence Laufer, experte en coups tordus

Un jeu dangereux




La situation actuelle en Libye intresse au plus haut point un pays comme la Suisse qui a eu, lanne dernire, maille partir avec Kaddafi lorsquun de ses fils a eu des problmes avec la justice pour avoir maltrait sa gouvernante. Le gouvernement suisse vient de geler les avoirs du guide libyen et de sa famille et compte les utiliser probablement pour soutenir les insurgs. Pour ce faire, Florence Laufer, une fonctionnaire des Affaires trangres dtache dans des organismes qui surveillent les volutions des civilisations interculturelles, a t charge de suivre particulirement la situation libyenne.


Qui est Florence Laufer ?
Voil comment elle sest prsente elle-mme, comme ancienne tudiante, luniversit de Genve :



Aprs mes tudes en gographie humaine, jai travaill pour une ONG suisse, dabord sur lintgration des migrants et les droits des requrants dasile, puis comme responsable du programme de dveloppement et daide humanitaire au Moyen-Orient. Jai ensuite t dlgue par la Confdration le gouvernement suisse dans le cadre du Pool dexperts suisses pour la promotion civile de la paix, pour travailler au sige de lONU, auprs de lAlliance des Civilisations. Je suis charge de promouvoir auprs des pays membres et dautres acteurs des mesures dintgration de migrants afin damliorer la comprhension et la coopration interculturelle. Les outils danalyse interdisciplinaire de la gographie me sont utiles pour saisir la complexit des systmes sociaux, comme par exemple limplication des migrations sur les notions didentits, dappartenance et sur les reprsentations territoriales. Cest ce cadre logique qui me permet de proposer des actions qui engagent les socits se mobiliser de faon dynamique et inclusive.



Cette experte, qui se prsente par ailleurs comme une animatrice acharne de la dfense des droits de lHomme, entretient des relations constantes avec les services secrets suisses. Ce sont eux qui lont charge dtablir un pont avec les figures salafistes de lopposition libyenne puis lont mise en contact avec lAlgrien Abbas Aroua, ancien dirigeant du Fis et directeur de la Fondation Cordoue de Genve. Lui-mme agent des services secrets du pays daccueil, il dispose dun entregent jug important dans les milieux islamistes libyens et peut sacquitter de cette mission qui vise fdrer des hommes qui aujourdhui luttent contre Kaddafi et demain peuvent le remplacer au pouvoir. La mission est donc importante et la rmunration de Abbas Aroua, de lordre de dix mille francs suisses mensuellement, nest pas de trop pour le gouvernement.



Qui est Abbas Aroua ?


Ancien dirigeant du Fis, Abbas Aroua sest tabli en Suisse o il a continu dfendre les thses de son parti en attaquant le rgime algrien, notamment sur les ondes de la radio suspendue de lex-Fis



Essalam et travers sa tribune de propagande Hoggar. Discrtement pris en charge par les services secrets du pays hte, Abbas Aroua a pu ainsi mener ses activits de contact avec de nombreux ex-dirigeants islamistes exils, en toute quitude, et percevoir mme des rmunrations consquentes en contrepartie des informations quil fournissait. Ces informations intressaient dailleurs, outre le gouvernement suisse, dautres pays europens comme la France, lItalie ou lAllemagne. Cest ainsi que Abbas Aroua est devenu le pourfendeur des tyrans algriens et se permettait, pour sa propre crdibilit, de soutenir des chefs du Gia ou dapplaudir des actes terroristes perptrs en Algrie tout en les imputant systmatiquement aux services de larme. Lessentiel pour ceux qui le manipulaient tait quils soient bien informs de ce qui pouvait se passer sur leurs territoires. La condition ncessaire la bonne information rsidait dans la crdibilit de lhomme.
De ce point de vue, Abbas Aroua sest montr particulirement actif. Outre sa filiation lex-Fis, tendance salafiste, il sest improvis universitaire et organisait des runions sur lAlgrie, la dictature qui y rgne, lconomie, voire mme lHistoire en nhsitant pas affirmer, avec lhistorien Messli, que le nombre de morts algriens pendant la rvolution ne dpasse pas 8 000. Avec largent suisse, il a pu runir des fonds pour sa fondation Cordoue de Genve, et se donner un surplus de respectabilit. Sa grande ide est duvrer pour le dialogue des religions chrtienne et musulmane quil sacharne vouloir diriger politiquement contre lAlgrie. Il a pu ainsi organiser et participer, sous couvert universitaire, avec des hommes politiques comme Abdelhamid Mehri, ou des intellectuels comme Addi Lahouari qui apportrent sa dnonciation du rgime tyrannique algrien un surplus de caution.


Un homme plusieurs facettes
On peut dire que Abbas Aroua a plusieurs facettes. Politiquement, il poursuit plus que jamais son combat contre les responsables de linterruption du processus lectoral de janvier 1991. Ce qui lamne pouser les thses terroristes tout en imputant, dans un double jeu, les actes eux-mmes aux services de scurit : cest le fameux qui tue qui ? Idologiquement, il prne la solution islamique tout en affirmant quil inscrit cette solution dans le cadre dune entente avec le christianisme. Il arrive runir autour de lui des proslytes musulmans et des hommes dEglise.



Secrtement, il collabore avec les services de renseignement suisses qui il rend compte de toutes ses activits ; cest l la condition de sa libert daction et de parole. Il approche et recrute pour le compte du gouvernement suisse, par exemple, lIrakien Al-Qura Daghi Ali Mohieddine qui exerce luniversit de Qatar. Il tablit des alliances avec dautres activistes algriens, notamment Larbi Zitoun de Rachad, Londres. On le voit rgulirement intervenir comme un leader dopposition sur France 24 et surtout sur Al Jazeera, avec la qualit de Docteur.


Un jeu dangereux
Les interventions mdiatique et politique de Abbas Aroua en faveur de la Suisse contre la Libye, loccasion de la crise qui a secou rcemment les deux pays, ont t juges remarquables. Aussi bien, cest lui quon a pens naturellement lorsquil a fallu trouver pour Florence Laufer un homme capable dtablir des contacts avec les opposants salafistes libyens. Comme on le voit, le jeu trouble de certains pays en Libye, qui utilisent des Algriens, pour des objectifs inavouables peut servir tout la fois des hypothses farfelues dune implication algrienne dans la guerre qui agite ce pays voisin. Abbas Aroua peut se rvler ntre quun exemple parmi dautres. En consquence, sa dnonciation publique est ncessaire.



Par Brahim Djalil





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Abbas Aroua, ancien de l'ex-Fis et Florence Laufer, experte en coups tordus Un jeu dangereux




10:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,