> >

[] [ ]

Cad Essebsi parviendra-t-il dtrner Marzouki ?

(Tags)
 
Bji CaÏd Essebsi invite M.Marzouki quitter... Emir Abdelkader 0 2014-10-30 06:26 PM
Je ne voudrais pas prendre la place de Bji Cad Essebsi Emir Abdelkader 0 2014-10-28 01:52 PM
Tunisie : un Essebsi peut en cacher un autre Emir Abdelkader 0 2014-08-05 03:52 PM
Les vrits de Marzouki irritent Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2014-06-02 02:01 PM
Marzouki sinspire de lexprience algrienne Emir Abdelkader 0 2014-05-08 02:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Cad Essebsi parviendra-t-il dtrner Marzouki ?

Cad Essebsi parviendra-t-il dtrner Marzouki ?

Dans la foule des lections lgislatives de dimanche dernier, qui ont offert la Tunisie un Parlement prdominance moderniste, les Tunisiens vont choisir, le 23 novembre prochain, leur nouveau prsident de la Rpublique. Le prsident sortant Moncef Marzouki joue sa place face au prsident de Nidaa Tounes, Bji Cad Essebsi, et 25 autres candidats.

La campagne lectorale pour les lections prsidentielles sest ouverte hier en Tunisie. 27 candidats ont t retenus par lInstance suprieure indpendante des lections (ISIE), dont, notamment, le prsident sortant Moncef Marzouki et le chef du gouvernement de la premire transition de 2011, Bji Cad Essebsi, ainsi que Slim Riahi, prsident de lUnion patriotique libre (16 siges) et Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire (15 siges).
Les islamistes dEnnahdha ont choisi de ne pas avoir de candidat pour cette chance ; ils ont prfr mettre la proposition de candidat consensuel la prsidentielle, pour minimiser les critiques des partis contre leur gouvernance, lors des lections lgislatives, surtout que plusieurs dirigeants des partis concurrents esprent obtenir le soutien dEnnahdha pour accder au palais de Carthage. Mais, si le stratagme dEnnahdha a march, les attaques contre les islamistes, pendant les lgislatives, ne parvenaient que de Nidaa Tounes. Cest dailleurs ce parti qui est sorti premier des urnes et son prsident est bien plac pour accder la prsidence de la Rpublique.
La carte Marzouki
Les rsultats des lgislatives, favorables Nidaa Tounes et fatales aux allis dEnnahdha, ont oblig le mouvement islamiste changer sa tactique pour les lections prsidentielles et laisser tomber sa proposition de candidat consensuel. En effet, les rcents sondages donnent Bji Cad Essebsi et Slim Riahi au deuxime tour des lections prsidentielles, cartant de la course Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jafar, Ahmed Njib Chebbi ainsi que tous les autres candidats pouvant avoir le soutien dEnnahdha, si les islamistes ne se prononcent pas dans limmdiat pour changer le cours du premier tour des lections travers leur lectorat. Ainsi, cette ventuelle issue a pouss les islamistes dEnnahdha faire le choix de soutenir un candidat ds le premier tour des lections prsidentielles pour viter la dispersion du vote islamiste, ce qui pourrait servir llection de Bji Cad Essebsi ds le premier tour.
Partant de ces considrations, Ennahdha a propos ses bases un rfrendum, ce week-end, propos de la personnalit soutenir. Il est clair que la direction dEnnahdha veut soutenir Marzouki, unique candidat avoir une faible chance de rivaliser avec Bji Cad Essebsi, selon les spcialistes. Les islamistes nont fait que lgitimer ce choix par ledit rfrendum. Ennahdha se prononcera officiellement ce soir sur le candidat soutenir. Par ailleurs, ce choix est dict par le fait que la fonction prsidentielle avantage Marzouki, car elle lui assure une visibilit mdiatique et institutionnelle. En plus, il peut faire figure de recours pour ceux qui craignent une monopolisation de tous les pouvoirs entre les mains de Nidaa Tounes et Bji Cad Essebsi. Mais les bourdes de Marzouki ne plaident pas en sa faveur, malgr le coup de pouce, assez fort, dEnnahdha.
Tous contre Bji
Quoique attendue, la russite aise de Nidaa Tounes aux lections lgislatives a provoqu un coup de tonnerre parmi la classe politique, notamment les partis qui en sont sortis lamins. Du coup, plusieurs voix se sont leves pour avertir contre un ventuel hgmonisme de Bji Cad Essebsi et son parti, si jamais ils parviennent cumuler les palais de la Casbah et de Carthage.
Les islamistes dEnnahdha se sont mls cette crie en appelant un vote utile anti-Nidaa, selon un de leurs leaders, le dput reconduit Imed Hammami. La fronde contre Nidaa Tounes ne se limite pas Ennahdha. Plusieurs autres prsidents de parti, sortis lamins des lections, y prennent part, surtout quils sont encore dans la course pour le palais de Carthage, linstar de Mustapha Ben Jafar (Ettakattol), Ahmed Njib Chebbi (Al Joumhouri) et Mohamed Al Hamedi (Ettahalof). Leurs partis nont certes obtenu quun seul sige chacun, dans le nouveau Parlement, mais ils ne perdent pas espoir, tout comme lancien ministre de Ben Ali, Kamel Morjane, prsident dAl Moubadara, qui ne se trouve pas en meilleure position, son parti nayant rcolt que trois siges. Ces partis ont appel une runion pour sentendre sur un candidat des forces rvolutionnaires.
Ettakattol, Al Joumhouri, Ettahalof et le CPR ont pris part cette rencontre, tenue avant-hier, qui na abouti aucune entente. Chaque clan considrant son candidat comme unique pouvoir battre Bji Cad Essebsi. La cacophonie se poursuit donc.
Dans le mme temps, Bji Cad Essebsi a dcid de lancer sa campagne lectorale, ce matin Monastir, partir du mausole Bourguiba, pour rappeler des rfrences bourguibistes du leader de Nidaa Tounes. Bji compte russir le coup de gagner les prsidentielles au premier tour, dans la foule du succs de son parti aux lgislatives, surtout que ses concurrents directs, les islamistes dEnnahdha, se mobiliseront pour un candidat en dehors de leurs rangs. Un premier tour serr en vue
en Tunisie.

Manifestation contre larrive de BHL

Des dizaines de Tunisiens ont manifest dans la nuit de vendredi samedi laroport de Tunis-Carthage contre larrive de lcrivain franais Bernard-Henri Lvy, connu pour ses appartenances sionistes, ont rapport des mdias tunisiens. Les protestataires ont exig le dpart de M. Lvy, aux cris de BHL dgage et Non aux intrts sionistes en Tunisie, selon les deux radios prives Mosaque FM et Shems FM. Les manifestants ont bloqu la sortie principale des visiteurs laroport, poussant des agents de scurit faire sortir lcrivain par une porte secondaire, a prcis Shems FM. Ni le ministre tunisien de lIntrieur, ni celui des Affaires trangres nont t aviss de la visite de M. Lvy, arriv Tunis sur le vol 723, en provenance de laroport dOrly (France), selon des sources cites par des mdias.



(APS)


Mourad Sellami






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Cad Essebsi parviendra-t-il dtrner Marzouki ?




08:31 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,