> >

[] [ ]

Affaiblir les journaux critiques pour oprer la succession

(Tags)
 
Plusieurs journaux privs interdits dimpression... Emir Abdelkader 0 2014-06-28 04:24 PM
Sellal : Des complots visant affaiblir lANP ont t djous Emir Abdelkader 0 2014-06-05 04:30 PM
La majorit des journaux appartiennent des groupes occultes Emir Abdelkader 0 2014-06-03 02:25 PM
le Monsieur Presse de Djezzy pour museler les journaux ? Emir Abdelkader 0 2014-05-06 05:58 PM
Benyouns: Certains tentent de ternir limage de Sad pour affaiblir le Prsident Emir Abdelkader 0 2014-02-15 03:06 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Affaiblir les journaux critiques pour oprer la succession

Affaiblir les journaux critiques pour oprer la succession




Sad Bouakba. Chroniqueur de presse



-Comment expliquez-vous les propos du ministre de la Communication relatifs la publicit qui doit aller, selon lui, aux journaux vertueux, pour reprendre ses mots ? Est-il venu avec un ordre de mission prcis qui vise touffer les journaux critiques ?

Il a t charg de faire pression sur les journaux qui critiquent le pouvoir. Mais, par manque de connaissance du secteur de la communication, il est all trs loin en outrepassant les prrogatives des autres institutions (la justice, la police) et en se plaant comme un chef suprme qui concentre tous les pouvoirs. Car si ces journaux, qui critiquent le pouvoir, dpassent les limites et ne respectent pas la dontologie, il y a bien la justice, dans ce pays.Ce nest pas un ministre de la Communication de dclarer que tel ou tel mdia ne respecte pas lthique et la dontologie. Comme il ne connat pas le secteur, il sest mis juger, lui-mme, les professionnels du secteur de manire pitoyable, en dclarant que les titres critiques de la presse nationale doivent tre sanctionns sur le plan commercial.


Mais ce quil ne sait visiblement pas, cest que celui qui commet un dlit de non-respect de lthique et de la dontologie est puni par la loi. La diffamation et linjure sont punies par le code pnal. Et cest la justice de le faire. Et non pas un ministre de la Communication, par des procds dtourns, uvrant priver ces journaux de ressources publicitaires. Le pouvoir ne lui a pas demand dinquiter ces journaux de cette manire lamentable, mais en apportant des preuves tangibles devant la justice.


-Pourquoi a-t-il t choisi ?

Ceux qui lui ont permis de devenir ministre nont rien voir avec la presse. Sa faon de faire le prouve. Il a t nomm ce poste en signe de rcompense pour services rendus quand il tait responsable de la communication et de la publicit chez loprateur tlphonique Djezzy. Cest un renvoi dascenseur. Le pouvoir ne lui a pas demand de sanctionner la presse en la privant de la publicit. Les procds de sanction des dlits de presse sont connus. Ils sont puiss dans les textes de loi. La publicit, quant elle, est rgie par des rgles conomiques.


Avant ce ministre, jamais la publicit, encore moins prive, na t utilise comme moyen de pression pour pousser les journaux changer de ligne ditoriale ou cesser de critiquer le pouvoir. La publicit na rien voir avec linformation. La publicit est un moyen pour les annonceurs de profiter de la rputation dun journal afin de faire connatre leurs produits Elle na rien voir avec les ides et le journalisme. Le ministre, qui ne comprend rien ni en journalisme ni en publicit, a cr la confusion entre les deux. Il dit ainsi que cest la publicit qui dfinit la qualit de la presse. Cest la preuve quil na rien voir avec le secteur. Il est dj le pire ministre de la Communication.


-Y a-t-il un lien direct entre cette campagne contre la presse et le scnario de la succession ?

Effectivement, on veut affaiblir les journaux critiques pour oprer la succession sans couac. Mais ce raisonnement est totalement faux, car si les manuvres pour la succession se dclenchent, ce ne sont pas les journaux qui vont les accentuer ou les contenir. Cest une affaire politique qui va se faire avec les partis politiques, la socit civile et les hommes qui sont au sein des institutions de lEtat. Encore une fois, le ministre, qui ne connat pas la presse, mlange le journalisme et les affaires politiques.


-Hamid Grine fait normment de dclarations ces derniers temps sur le professionnalisme et lthique. Il a donn sa dfinition de la pratique du journalisme. De par votre longue exprience dans le domaine, de quelle cole de pense ou de journalisme est-il ? Quelle tait sa vision de la presse avant quil endosse ce poste de responsabilit ?

Je ne sais pas sil est dune cole de pense ! Il na pas beaucoup travaill dans la presse. Il est connu pour avoir t journaliste spcialis dans le sport. Aprs, il est devenu attach de presse et charg de la publicit au sein dune entreprise prive algrienne. Ses dclarations sur la dontologie et la publicit refltent sa non-matrise de la gestion du secteur, en affirmant que les trois critres de distribution de la publicit, cest le tirage, la dontologie et la volont de lannonceur. Or, le premier critre de distribution de la publicit, cest la volont de lannonceur et rien que la volont de lannonceur.

Mohand Aziri





Emir Abdelkader ; 2014-11-04 06:11 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Affaiblir les journaux critiques pour oprer la succession




12:18 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,