> >

[] [ ]

Le gouvernement tunisien ouvre une enqute...

(Tags)
 
Le gouvernement tunisien ouvre une enqute sur la visite de BHL en Tunisie Emir Abdelkader 0 2014-11-01 05:22 PM
Bouteflika reoit le Chef du gouvernement tunisien Emir Abdelkader 0 2014-05-04 10:52 PM
Chef du gouvernement tunisien:... Emir Abdelkader 0 2014-02-02 01:08 PM
Le nouveau gouvernement tunisien obtient la confiance de l'Assemble Emir Abdelkader 0 2014-01-29 11:44 AM
Le gouvernement tunisien multiplie les oprations contre les jihadistes Emir Abdelkader 0 2013-08-05 07:27 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le gouvernement tunisien ouvre une enqute...

Le gouvernement tunisien ouvre une enqute sur la runion secrte prside par Bernard-Henri Lvy

Bernard-Henri Lvy bientt tran devant la justice tunisienne ? Il faudra bien quun jour il rende compte de son activit subversive contre les pays arabes et particulirement la Libye qui vit une situation chaotique dramatique, cause de ses agissements relays par laction guerrire de lOtan. Ce jour o BHL aura sexpliquer face des juges serait proche si lon en croit linformation, donne par des sites tunisiens, selon laquelle le ministre des Affaires trangres, Mongi Hamdi, a annonc louverture dune enqute urgente sur la visite en Tunisie du pseudo-philosophe franais. Les autorits tunisiennes veulent connatre la partie qui a invit secrtement cet homme, car, selon elles, il ne sagit pas dun acte anodin. De son ct, un groupe davocats tunisiens compte faire la mme dmarche et rclamer louverture dune enqute par le ministre public pour dfinir la partie responsable de larrive de BHL en Tunisie. Ils laccusent de mener des actions visant dstabiliser le monde arabe et y semer les graines de lanarchie au profit de lentit sioniste, dont il est lagent attitr en France. Ils rappellent que BHL avait menac clairement sur les rseaux sociaux, en 2011, de faire clater la guerre en Algrie. Lche, comme son habitude, BHL nie avoir eu le projet de rencontrer Tunis les islamistes Abdelhakim Belhadj (Libye) et Rached Ghannouchi (Ennahda, Tunisie). Les Tunisiens constatent que BHL poursuit son uvre et continue ses conspirations avec les Libyens sur la terre tunisienne en pleines lections lgislatives et prsidentielle. Dans quel but ? Pour le savoir et comprendre la dmarche de cet individu malfaisant, il faut regarder du ct de lentit sioniste mise mal rcemment par le geste courageux de la Sude qui a reconnu lEtat palestinien, ouvrant la voie dautres reconnaissances. Depuis lchec de la guerre contre Ghaza, qui sest traduit par un isolement plus grand dIsral sur la scne internationale, les Palestiniens ont franchi un grand pas dans la lutte pour le recouvrement de leurs droits nationaux. Sauver Isral, cest la seule raison qui fait courir BHL vers un pays arabe, hier comme aujourdhui. BHL pense que la seule faon daider lentit sioniste est de souffler sur la braise pour attiser lincendie qui a ravag la Libye, au moment o lAlgrie et dautres pays, les vrais amis des Libyens, tentent de lteindre. Un confrre algrien rapporte, ce matin, de sources informes, que le dialogue entre les diffrents protagonistes du conflit libyen a commenc Alger, et il en donne pour preuve le sjour dans notre capitale, linvitation des autorits algriennes, de plusieurs missaires de diffrentes factions rivales libyennes. Il est clair que ce philosophe sioniste est plus quangoiss lide que la ngociation lemporte sur lusage des armes et que la Libye retrouve sa stabilit perdue depuis lassassinat de Mouammar Kadhafi en octobre 2011. BHL dgage !, voil ce que lopinion publique retiendra de son voyage en Tunisie, le dernier voyage sans doute vers ce pays qui ne veut pas tre perturb dans la construction de sa dmocratie. Non aux intrts sionistes en Tunisie, cest le slogan crit sur les pancartes que brandissaient aux cts de drapeaux palestiniens les manifestants tunisiens venus signifier au philosophe franais quil tait persona non grata dans leur pays. BHL a t oblig de sortir de laroport de Tunis-Carthage par une porte drobe. Il est sr quil ne remettra jamais plus les pieds dans un pays arabe.

Houari Achouri



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le gouvernement tunisien ouvre une enqute...




08:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,