> >

[] [ ]

La rokia une pratique en vogue

(Tags)
 
La prsidentielle du 17 avril traduit lancrage de la pratique dmocratique en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-05-13 04:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La rokia une pratique en vogue

La rokia une pratique en vogue




Les cabinets de mdecine religieuse poussent comme des champignons Alger. Il sagit de personnes connaisseuses en matire de rokia (des gurisseurs par les versets coraniques avec de leau bnite) qui, avec cette technique, soignent leurs malades, souvent des jeunes filles se sentant frappes par lil maudite. Mais de faux rakis ont profit de loccasion pour passer lacte.
Le Jeune Indpendant sest intress cette pratique qui prend de lampleur dans des quartiers dAlger, limage de Bab El-Oued o ce mode de gurison connat un boom. Au-del des risques encourus par ceux ou celles qui ont recours cette pratique pour chasser la maldiction, les mdecins halal semblent, eux, russir dans leur mtier en empochant beaucoup dargent.
Cest limage de ce jeune raki lisant domicile au quartier des Trois horloges, o il exerce en toute quitude, recevant de nombreux clients quotidiennement pour suivre une sance de rokia . Il reoit des dizaines de personnes, dont la majorit sont des femmes, et exige delles le versement de 200 dinars aprs chaque visite .
La prolifration des lieux clandestins de rokia Alger soulve des inquitudes. Hormis les vrais rakis , pas nombreux, de jeunes salafistes rsidant dans les quartiers populaires algrois se prsentent comme tant des gurisseurs puisquils connaissent les versets coraniques capables dexorciser le mal dont souffrent certaines personnes.
Du coup, des appartements lous par de jeunes salafistes se rclamant au service des personnes en dtresse se sont transforms en lieux de rokia .
Des locaux dhabitation comparables des cabinets mdicaux , avec des personnes qui vous reoivent et vous demandent de rester dans une salle dattente en attendant de passer chez le mdecin . Ce dernier porte souvent une barbe et un kamis , un habit qui met en confiance les clients et les clientes .
A Bab El-Oued, cest le cas. Le cabinet sis aux Trois horloges est ouvert aux femmes en situation dsespre, en souffrance de maladies ou de troubles mentaux. Il y a celles qui pensent avoir t victimes du mauvais il . Elles se prsentent chez le jeune raki pour se soigner et trouver enfin le prince charmant.
On peut trouver galement des femmes maries avec leurs enfants, venues recevoir des soins travers les versets coraniques du jeune barbu.
Celles qui se rendent chez ce raki doivent imprativement se munir dune bouteille deau minrale afin quil rcite des versets du Coran sur cette eau que les femmes boivent pour tre dlivres du mal.
Revenons ces salles dattente des appartements de rokia sis Bab El-Oued. Une foule nombreuse est observe chaque jour devant la porte dentre. Tout le monde croit ce mode de gurison, certes cest une mthode connue depuis longtemps, mais il se trouve quaujourdhui des gens qui nont rien voir avec ce soin spirituel profitent de lengouement suscit par cette pratique auprs des malades pour faire fortune ou pour abuser des femmes. Dans cet appartement de Bab El-Oued, le raki reoit huit neuf femmes dans la chambre secrte .
L, il commence rciter des versets coraniques dans la bouteille deau tout en tenant la tte de sa cliente. Selon des tmoignages de personnes qui se sont rendues chez ce raki , il arrive parfois que les femmes svanouissent. Dautres crient, croyant ne plus tre envotes. Une femme qui accompagnait sa fille a t transporte en urgence lhpital Maillot, nayant pas support le climat, dautant que les gens criaient et dautres svanouissaient.
Une fois que le soin spirituel prend fin, les clientes doivent sacquitter de la somme de 200 dinars exige par le raki . Peut-on faire confiance nimporte raki ? Une question que se posent les Algrois, du moment que de faux rakis ont t arrts par les services de scurit aprs des drames survenus ayant cot leur honneur plusieurs filles.
Rappelons-le, un charlatan nomm S.L., g de 43 ans, notoire rsidant Bateau-Cass dans la commune de Bordj El-Kiffan, avait t arrt en 2013 par la police aprs que 30 jeunes filles ont dpos plainte contre lui pour viol aprs les avoir endormies. Le charlatan sest fait en quelque temps la rputation de gurir le mal qui frappe des jeunes filles qui rencontrent des difficults dnicher le prince charmant.
Profitant de cette rputation, S.L. promet ses victimes que la question peut tre rgle grce la rokia , se vantant dtre un matre en la matire. De bouche oreille, sans toutefois aucune preuve de son efficacit, il sest forg une solide rputation.
Ses agissements ont fini par tre dvoils grce lintervention des policiers. Aujourdhui, comme beaucoup dautres comme lui, il est derrire les barreaux. Alors, plus de prudence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source





 

()


: 1 ( 0 1)
 

La rokia une pratique en vogue




05:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,