> >

[] [ ]

Le Maroc risque de lourdes sanctions

(Tags)
 
L'ONU tudie des sanctions contre les miliciens libyens Emir Abdelkader 0 2014-09-04 12:31 PM
le Conseil de scurit avis du risque du Maroc... Emir Abdelkader 0 2014-04-09 06:27 PM
Lourdes accusations contre Isral Emir Abdelkader 0 2014-03-24 02:20 PM
Égypte : douze pro-Morsi condamns de lourdes peines de prison Emir Abdelkader 0 2013-11-14 02:21 PM
Maroc : Lourdes peines pour les accuss sahraouis Emir Abdelkader 0 2013-02-17 02:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le Maroc risque de lourdes sanctions

Le Maroc risque de lourdes sanctions






En froid avec lONU et les Etats-Unis, nayant pas voix au chapitre lUnion africaine et dsormais exclu de la CAN, le cauchemar continue pour le Maroc.


Est-ce la fin dun rgne pour le Maroc en Afrique ? La dcision du comit excutif de la Confdration africaine de football de lui retirer lorganisation de la CAN et den disqualifier son quipe nationale constitue, assurment, un camouflet. Sportif dabord, mais aussi et surtout diplomatique. Le royaume, qui tait jusque-l en territoire acquis et conquis sur le continent noir, sen trouve subitement chass
Le mot est fort, mais la sentence de la CAF et ses implications le sont tout autant. Le royaume, qui a maintenu les dessertes de sa compagnie arienne, la RAM, vers de nombreuses destinations africaines malgr Ebola, na pas russi convaincre linstance continentale de reporter la comptition de foot de peur prcisment de ce fameux virus. Largument du cas de force majeure sanitaire sest avr insuffisant pour faire plier la CAF.

Le mauvais diagnostic de Rabat
De fait, le Maroc se prive dune immense occasion de soffrir une publicit gratuite et dans le monde entier pendant trois semaines, soit la dure de la comptition africaine. Mais, plus grave, cest limage du royaume qui se trouve srieusement corne par cette exclusion, sans gloire, dune comptition aussi prestigieuse que la CAN. Vu dAfrique, cest un manque de solidarit de la part du Maroc lgard des pays touchs par le virus Ebola qui ont plus besoin dtre soutenus que dtre fuis comme des pestifrs.
En abattant sa main lourde, la CAF, prside par le Camerounais Issa Hayatou, a sans doute voulu faire payer au royaume son attitude pour le moins inapproprie. Diplomatiquement, cest une gifle pour un pays qui prtend tre le porte-drapeau du continent, mme sil sest auto-exclu des instances de lUnion africaine depuis 1984. Le Maroc a clairement perdu la main sur le continent, malgr les priples rguliers et autres safaris de son roi, qui ouvre une banque par-ci et une mosque par-l.
Le fait est que de nombreux pays africains soutiennent le droit du peuple sahraoui lautodtermination et reconnaissent la RASD. En juin dernier, au terme de son 23e sommet Malabo, en Guine quatoriale, lUnion africaine a nomm lex-prsident du Mozambique, Joaquim Chissano, envoy de lUA pour le Sahara occidental. Une nomination qui a fait trs mal au royaume, au point de protester auprs de Ban Ki-moon. Mais ce ntait quun dbut. Le cauchemar allait crescendo pour le royaume qui faisait face une srie de dconvenues sur le seul sujet inscrit son agenda diplomatique, savoir le dossier du Sahara occidental.
A commencer par les rapports dcapants sur les violations des droits de lhomme dans les territoires occups et les simulacres de procs expditifs contre les activistes sahraouis. Signe de la grosse panique qui sest empare du royaume, sa mission New York ne sait plus sur quels amis sappuyer maintenant que les Etats-Unis assument publiquement le statut du Sahara occidental en tant que territoire non autonome, conformment aux rsolutions pertinentes des Nations unies.
El Watan, qui a consult des documents confidentiels envoys par le reprsentant du makhzen lONU sa tutelle Rabat, a pris toute la mesure du malaise du Maroc face lrosion de ses soutiens au Conseil de scurit. Dj quil a chapp de justesse un projet de rsolution amricain largissant le mandat de la Minurso la protection des droits de lhomme en 2013, le Maroc sinquite plus que jamais dun lchage dfinitif des Amricains. Et pour cause, Washington a trs mal apprci le refus du Maroc daccueillir lenvoy spcial du secrtaire gnral de lONU, Christopher Ross, au prtexte que ses rapports sur le Sahara occidental seraient subjectifs.
De mme que les Etats-Unis ainsi que le secrtaire gnral de lONU ne comprennent pas que Rabat soppose la nomination du nouveau chef de la Minurso, la diplomate canadienne Kim Bolduc. Alors quelle devait rejoindre son poste dbut septembre El Ayoun, le Maroc ne lui a pas donn son feu vert, arguant quil na pas t consult. Cest dire que le royaume du Maroc se retrouve en porte--faux avec les Nations unies, lUnion africaine et, depuis hier, avec la Confdration de football. Il est clair quil lui sera difficile de se sortir dun tel gupier. En diplomatie, il nest jamais de bon ton de hausser le ton et de bomber le torse, a fortiori contre des adversaires avec lesquels on ne boxe pas dans la mme catgorie. Le Maroc et son roi risquent dy laisser des plumes


Hassan Moali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Maroc risque de lourdes sanctions




03:33 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,