> >

[] [ ]

le nouveau projet dErdogan pour sauver lEIIL

(Tags)
 
SYRIE. La "rsistance acharne" des Kurdes pour sauver Koban Emir Abdelkader 0 2014-10-08 11:51 AM
Le Fennec pour sauver le Serval Emir Abdelkader 0 2014-05-18 05:55 PM
Ptition pour le renouveau du projet national Emir Abdelkader 0 2014-04-09 06:03 PM
Turquie : Un nouvel enregistrement compromettant pour le rgime Erdogan Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:25 PM
En Turquie, le sultan Erdogan nouveau au coeur de la tourmente Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool le nouveau projet dErdogan pour sauver lEIIL

Le sacre dAl-Barzani pour sauver Koban et le nouveau projet dErdogan pour sauver lEIIL




Qui peut aujourdhui se vanter davoir des ides simples sur cet Orient qui parat de plus en plus compliqu ? Qui est prt croire ceux qui vivent les tragdies qui le bouleversent et se mfier de ceux qui propagent les mensonges ? Lanalyse de M. Nasser Kandil, dveloppe sur la chane syrienne Al-Fadaiya, doit-elle se ranger dans la catgorie des opinons ou bien repose-t-elle sur des faits ? Aux lecteurs den juger.


[NdT]
1. Monsieur Kandil, voyez-vous une quelconque efficacit aux frappes ariennes quotidiennes de la Coalition internationale sur lIrak et la Syrie, et pensez-vous quexiste un agenda US qui naurait rien voir avec la lutte contre le terrorisme ?
Il est certain quaussi bien au niveau local quau niveau international nous abordons une priode post-Daech [EIIL : État Islamique en Irak et au Levant]. Cest en tout cas ce qui ressort du discours dObama et qui me semble vrai, non pas cause de limportance de Daech, mais plutt parce que ce qui a conduit lmergence de cette organisation terroriste et, par consquent, lmergence de la Coalition internationale contre Daech sous la bannire de la lutte contre le terrorisme, est le rsultat dune quation qui sest impose suite trois annes dune guerre axe sur la Syrie.
En effet, moins dun vnement inattendu, la tendance est la victoire pour lArme arabe syrienne et la Rsistance libanaise dans plusieurs rgions. Cest un fait acquis pour la majorit des analystes, puisque si nous revenons six mois en arrire pour rappeler la dfaite des groupes arms au Qalamoun [Ouest de la Syrie] groupes ensuite devenus Daech bien quils comptaient des lments de Jabhat al-Nosra, de lASL et de bien dautres brigades, certaines tant maintenant oublies ou extermines comme le groupe des Ahrar el-Cham etc. ainsi que leurs dfaites Qara, NabK, Yabroud nous pouvons parler dun effet boule de neige qui sest accompagn de leffondrement de leur moral et de leurs capacits militaires la fois. Ce nest pas moi qui le dis, mais la presse trangre telle que lIntelligentsia ou lIndependent etc. qui estimaient que la Syrie serait dbarrasse des groupes arms en lespace de 1 3 mois.
Ce qui signifie que nous sortions de cette guerre en situation de vainqueurs, chose que John Kerry a tent dviter lorsquil a dclar, une runion annuelle qui a eu lieu en Juillet 2013 au Palais des Congrs de la mer Morte en Jordanie : Nous cherchons viter une situation de vainqueurs et de vaincus, dans la rgion, car ceci aboutirait, dune faon ou dune autre, un axe victorieux dune certaine couleur confessionnelle et un axe vaincu dune autre couleur, entre lesquels il sera difficile de trouver des compromis lchelle internationale .
Autrement dit, malgr le bras de fer continu entre les USA et la Russie, nous en sommes arrivs la ncessit dune situation de gagnant-gagnant, ce qui est impossible au niveau de notre rgion ; lIran se trouvant du ct des vainqueurs tandis que lArabie saoudite est incapable de sortir du ct des vaincus et quIsral est impuissant. Et cest encore plus vrai un an aprs [la dclaration de John Kerry] pour lArabie saoudite suite aux vnements du Ymen, pour Isral suite sa guerre sur Gaza, et pour la Syrie suite aux victoires successives de son Arme face aux groupes terroristes ; ce que les USA ne peuvent tolrer.
Ici, je me contenterai de rappeler ce que nous disait Richard Perle, lorganisateur principal des noconservateurs US ayant amen George W. Bush la prsidence des USA avec le Projet pour un nouveau sicle amricain de 1998 [1], devenu officiel pour le Pentagone, ds 2000, alors quil tait membre puis chef de la Commission de la politique de dfense des USA [Defense Policy Board Advisory Committee]. M. Perle disait en substance : Les intrts suprieurs des USA et leur suprmatie sur le monde dpendent toutes deux du contrle des sources de gaz et de ptrole et des voies stratgiques de leur acheminement .
Il est donc clair que linvasion de lAfghanistan et de lIrak rpondaient ces intrts, mais les USA taient bloqus, entre autres, par leur complexe du Vietnam . Do lide que le processus sera probablement de longue dure sil ne se produit pas dvnement catastrophique et catalyseur, comme un nouveau Pearl Harbor [2]. Et voil que subitement et par le plus grand des hasards, arrive lattentat du 11 Septembre justifiant linvasion de ces deux pays.
Et aujourdhui que les USA ont besoin dun quivalent pour rquilibrer une situation de perdant-gagnant, voil que subitement et par le plus grand des hasards, arrive Daech !
Daech est une entit ne pour que tous soient cibls, que tous sengagent dans limpasse et que tous en arrivent chercher la solution pour sen sortir. Rappelez-vous tous les gros titres des mdias : Si la Syrie sen sort victorieuse dans un bref dlai, que se passera-t-il si les moudjahidines occidentaux, comme ils disent, revenaient au bercail ? . Tous craignent leur retour et tous prennent des mesures prventives pour sen protger, commencer par lArabie saoudite, mais aussi la Grande Bretagne, la Hollande, lAustralie, le Canada, etc. Et que faire lorsquon a peur de leur retour ? Rponse : fabriquer un rve sduisant qui retienne ceux qui sont dj rendus dans notre rgion et qui attire ceux qui sont encore en Occident.
Une autre rgle dit : Si tu es incapable dassurer des raisons supplmentaires pour ta victoire, arrange-toi pour crer des raisons supplmentaires qui entraineraient ton adversaire dans la crise . L quilibrage des crises devient alors la solution qui compense ton incapacit briser les dfenses de ton ennemi. Cest ainsi quIsral, incapable de briser la dissuasion cre par la Rsistance au Liban et en Palestine, na cess de leur crer des problmes semblables aux siens.
Partant de l, comment faire pour que lArabie saoudite et la Turquie ne soient pas, en fin de compte, les deux seuls pays en crise ? Comment faire pour que lIran, la Syrie, et la Rsistance subissent cette mme crise ? Comment ? Rponse : en introduisant Daech !
Mais Daech rpond aussi une deuxime ncessit impose du fait que nous sommes face deux blocs avec dun ct, lIran, la Syrie, et la Rsistance pour notre rgion ; de lautre, le bloc men par les USA. Mme si les USA arrivaient jouer gagnant-gagnant avec la Russie lchelle internationale, ils nen demeureront pas moins perdants lchelle rgionale si leurs allis sont perdants. Qui dautre que Daech jouerait le rle du tiers qui offrirait la victoire tous les allis des USA ?
Cest ainsi qu la fin de ce long film US, lArabie saoudite et la Turquie pourront sortir gagnantes car elles auront particip la victoire contre Daech. Ce qui nempche pas les USA et leurs allis dessayer encore toujours de vaincre la Syrie et notre camp, en se servant de Daech, bien quils ny soient pas arrivs en joignant leurs efforts ceux du Qatar, dIsral, de la France et du reste de lOTAN, sans oublier Al-Qada et les Frres Musulmans [].
En rsum, Daech a t fabrique pour rpondre cette volont dinvasion la Syrie, laquelle couvre dautres ncessits : lquilibrage des crises, le sauvetage des allis perdants, le rve sduisant qui loignerait les terroristes menaant la scurit nationale de tous. Cette dernire ncessit tant de loin la plus importante de toutes [].
Alors dire que la Coalition internationale est l pour exterminer Daech ? Non ! Quel serait lintrt des USA ? Exterminer Daech cest reconnatre la victoire de la Syrie et risquer le retour des moudjahidines dans leurs pays dorigine [].
Ils ont t envoys pour se faire tuer. Ils sont prts mourir pour lhistoire quon leur a invente, croient toutes les foutaises quils racontent, aux houris qui les attendent au ciel, au djeuner la droite du prophte Ceux qui les dirigent font partie des agences de renseignement et sont en relation avec le centre qui les a fabriqus, mais ne peuvent pas les contrler. Cest laviation militaire US qui sen charge. Ainsi, elle a d les faire reculer dIrbil, moins que les USA ne les aient indirectement dirigs vers cette ville pour redresser Massoud al-Barzani et lattirer de leur ct.
Ils sont aux frontires jordaniennes et servent dpouvantail aux Saoudiens auxquels on a suggr quils attaqueront juste aprs le Fte dal-Adha [la Grande Fte], pour quils se prcipitent mendier leur protection et payent cash 30 milliards de dollars des installations lectroniques made in USA.
En conclusion : Daech a t cre pour une mission. Il est interdit de lliminer. Ses actions et son rle sont contrls par le feu US. Cest la raison dtre de la Coalition.

2. Aujourdhui lvnement est An al-Arab [Koban]. Pourquoi cette ville prcisment et quelles sont les quations qui rgissent cette bataille ?
Je commencerai par prciser un point important qui tonnera peut-tre nombre danalystes.
La propagande veut que Daech soit lie une couleur confessionnelle prcise et la prsente comme le protecteur des uns contre le danger des autres. Certains gobent encore cette histoire. En ralit, nous sommes passs dune tape o les USA travaillaient sur la discorde confessionnelle en Irak, en Syrie et au Liban, une nouvelle tape o il nest plus question de partition sur des bases confessionnelles. Le jeu est devenu trop dangereux car lArabie saoudite tomberait. Dans ce cas, les 10 millions de barils sortis de la rgion du Qatif sous lautorit morale du Cheikh Nemr Al-Nemr [3] seraient perdus pour les USA et pour les Saoudiens la fois.
De mme, lorsque Massoud al-Barzani a annonc quil souhaitait organiser un rfrendum sur lindpendance du Kurdistan irakien suite loffensive subite de Daech le 9 juin 2014, il na trouv que Netanyahou pout le fliciter. Les USA ont dit stop , interdiction daller vers la partition de lIrak et la cration dun État kurde car la mme chose se produirait en Turquie.
En somme, ils en seraient arrivs au suicide contre lequel les a mis en garde lex-secrtaire gnral de lOTAN, A.F.Rasmussen, lorsquils se sont tous runis Frankfort en 2012 pour discuter du projet de partition du Moyen-Orient propos par lhistorien Bernard Lewis ; projet bas sur la dflagration des composantes sociales et ethniques du Monde Arabe et Musulman, en poussant ses populations sentretuer sur des bases confessionnelles et doctrinaires [4]. Ce qui revient faire sauter les frontires dessines par MM. Sykes et Picot et concrtiser le chaos constructeur ou destructeur, appelez-le comme vous voudrez.
3. Mais quelles en seraient les consquences ?
Plusieurs micro-États chiites sur la cte du Golfe arabo-persique dpendant de lIran et plusieurs micro-États chiites et alaouites sur la cte mditerranenne. Des couleurs confessionnelles que les USA napprcient pas particulirement, dautant plus que ces deux valeurs gostratgiques se trouveraient au sein dune alliance dirige par lIran.
Cette objection de Rasmussen prise en considration par Henri Kissinger, lors de la runion de la Commission des Sages prside par Madeleine Albright dlgue par lOTAN, la amen proposer une nouvelle thorie consistant jouer sur les cordes dmographiques et les tensions confessionnelles pour disloquer les socits locales, faire pression, et affaiblir les États, sans pour autant aller jusquaux partitions. Par consquent, Daech et Jabhat al-Nosra font laffaire, et diviser sur des bases confessionnelles nest plus de mise.
En effet, si le souci de Daech et de Jabhat al-Nosra tait confessionnel, quest-ce qui les a pousss slectionner Quneitra, Mossoul ou An al-Arab ? Quneitra na pas de couleur confessionnelle, mais sa gographie est en liaison avec la scurit dIsral. De mme pour Mossoul choisie pour tre le sige du Califat dun prtendu État islamique, alors quelle est loigne de Bagdad qui aurait t plus indique en la matire. Et pourquoi pas Tikrit ? Est-ce parce quelle est plus proche des frontires turques ?
Par consquent, il sagit de dsormais de dessiner de nouvelles frontires. Pour sen convaincre, il suffit de situer le positionnement de Daech et de Jabhat al-Nosra en rappelant, au passage, que cette dernire organisation est en passe dtre considre comme le Front anti-Assad modr alors quelle est une branche officielle dAl-Qada ; laquelle Al-Qada, ne reconnait pas Daech.
Positionnement de Jabhat al-Nosra :
  • Aux frontires entre le Liban et la Syrie
  • Aux frontires entre le Liban et la Palestine
  • Aux frontires entre la Syrie et la Palestine
Positionnement de Daech :
  • Aux frontires entre la Syrie et lIrak
  • Aux frontires entre la Syrie et la Turquie
  • Aux frontires entre lIrak et la Turquie
  • Aux frontires entre lIrak et la Jordanie
  • Aux frontires entre lIrak et lArabie saoudite

Quant linvasion de An al-Arab, elle est destine parfaire le trac des frontires entre la Syrie et la Turquie.
Observez bien leur jeu. Daech sest approche dIrbil [capitale de la rgion autonome du Kurdistan en Irak] dans un but dexpansion qui na donc rien voir avec la cause chiite. Si tel tait le cas, il aurait t plus logique que Daech se dirige vers Samarra, mais Samarra est une ligne rouge. Et si Daech voulait mettre la main sur une zone dispute par les uns et les autres, il aurait t plus logique que ses combattants se dirigent vers Kirkouk, lun des plus grands centres ptroliers de lIrak. Mais ils ont prfr se diriger vers Irbil, autre ligne rouge puisque, comme la dit le New York Times, ds quObama en a t inform, il a immdiatement envoy ses bombardiers B-1 pour dresser un mur de feu face leur avance.
Rsultat : Daech a t fort utile pour dnoncer les Peshmergas qui ont assist sans bouger la droute des troupes de larme irakienne [5] et Massoud al-Barzani [prsident du gouvernement rgional du Kurdistan en Irak et chef du parti dmocratique du Kurdistan, le PDK] a obtempr devant la volont des USA. A-t-il abandonn lide dun tat kurde indpendant en Irak ? A-t-il mis les Peshmergas sous la protection exclusive des USA alors quil les louait tantt aux Israliens tantt aux Turcs ? Toujours est-il quil est le protg et que cest son drapeau qui doit flotter sur An Al-Arab, non celui de la Turquie ou du PYD syrien [Parti kurde de lUnion dmocratique, coprsid par Saleh Muslim]
Et ceci parce que les Units de protection du peuple [YPG, de Yekneyn Parastina Gel, qui forment la branche arme du PYD] sont un mlange de mouvements indpendants, ce qui explique quils peuvent se comporter avec justesse ou tomber dans lerreur. Leurs dclarations du type Nous sommes dans lopposition mais nous ne voulons pas nuire la Syrie ni lArme syrienne, nous ne voulons tre des instruments aux mains des puissances trangres parce que la Syrie est notre patrie et que nous noublierons pas ses bienfaits ne font pas partie du dictionnaire US, dautant plus que les USA ne supportent pas cette multiplicit de joueurs et doivent en limiter le nombre.
Concernant le jeu Kurde, Daech a d abandonner des villes importantes telles que Idleb et Alep pour entrer dans An al-Arab ; laquelle, une fois de plus, ne prsente pas un grand intrt pour leur projet prtendument confessionnel. Mais l, et contrairement Irbil, nous avons eu droit aux explications de ltat-major des armes des États-Unis nous disant que les conditions sur le terrain empchaient leurs bombardiers de sauver An al-arab [].
4. Nont-ils pas dclar que ce ntait pas leur mission ?
En effet, John Kerry, a dclar que Koban ntait pas un objectif stratgique [6]. Entretemps les forces kurdes qui dfendaient cette ville ont t saignes pour les faire plier, et Abdullah Öcalan a appell par lunit de tous les kurdes [7] pour sauver Koban. Tous se sont rendus chez Al-Barzani, et nous avons eu droit la photo souvenir de 12 chefs politiques kurdes lui dclarant leur allgeance.
Massoud al-Barzani est sacr chef des Kurdes . La mission conue pour An al-Arab est remplie. Il nest plus question quelle tombe aux mains de Daech. Les bombardements US sont dsormais plus efficaces [8]. Les quations sont modifies, et la Turquie doit sassoir la table des ngociations.
5. Pour quelles raisons la Turquie sabstient-elle de participer la Coalition internationale ? Comment comprendre les conditions quelle avance pour sa participation et notamment son acharnement contre le Prsident syrien ? Comment comprendre les dclarations dErdogan refusant darmer le PYD et le traitant de parti terroriste ?
Pour moi, la Turquie et les USA marchent ensemble []. Les USA ont leur projet et la Turquie a le sien mais qui, nanmoins, reste au cur du projet US. Daech est ne la demande des USA et la Turquie la couve par procuration.
Il est dsormais de notorit publique que le gouvernement turc et le Qatar portent ltiquette des Frres Musulmans et que le projet de les porter au pouvoir en Égypte, en Tunisie, en Libye, en Syrie et en Irak, a t confi Mme Hilary Clinton en tant que ministre des Affaires trangres des USA pour en finir avec la Rsistance dans notre rgion []. Peu leur importait le sacrifice dallis tels que Hosni Moubarak et Zine el-Abidine. Peu leur importait lassassinat de Mouammar Kadhafi. Il leur fallait faire plier Bachar al-Assad et que le meilleur sacquitte de la besogne aprs la distribution des rles [].
Erdogan sait parfaitement que ce nest plus le sujet du moment. Alors, naccordez pas trop dimportance ses slogans, son nouveau projet est tout autre et a plutt surpris les dlgus US qui se sont rendus la semaine dernire Ankara.
Partant du fait que Daech est son enfant commun avec les USA, mais que cest lui qui la contrle, qui peut toujours sen servir comme pouvantail, qui peut la nourrir ou la sevrer selon les circonstances, il a dcid quil serait dommage de se passer de ses services. II a donc expliqu ses visiteurs sa nouvelle mission pour Daech, avec cartes lappui.
Cette nouvelle mission consiste concentrer les forces de Daech dans la zone cheval sur la Syrie et lIrak entre les deux fleuves du Tigre et de lEuphrate et, en vitant Bagdad, les faire occuper le corridor qui irait vers le zone dsertique en direction de la Jordanie. Cest ainsi, quil pense pouvoir acheminer le gazoduc qatari vers lEurope sans avoir se battre avec les gouvernements syriens et irakiens. Et cest ainsi, quil pense satisfaire les USA et lEurope quil librerait de sa dpendance au gaz russe [].
Les dlgus US lui ont rpondu que Daech devait avoir une date de premption, car il tait impossible de justifier une telle occupation de ces terroitoires par des terroristes, ni devant leurs Forces armes, ni devant leur opinion publique, mme sils en taient les gniteurs, et quil ntait pas question de jouer de la sorte avec lorganisation des pays exportateurs de gaz et de ptrole.
L est le dsaccord entre la Turquie et ladministration US, lequel arrive suite lincapacit vidente de ses autres allis se battre sur le terrain []. Et cest ce qui explique quelle peut, nimporte quel moment, se dgager de toutes responsabilits pour les laisser face leurs crises de perdants . Na-t-il pas suffi quErdogan hausse le plafond de ses prtentions pour que Joe Biden rappelle tous ces allis rgionaux lordre [9] dans son fameux discours Harvard ?


Nasser Kandil
19/10/2014
Monsieur Nasser Kandil est libanais, ancien dput, Directeur de TopNews-nasser-kandil, et Rdacteur en chef du quotidien libanais Al-Binaa
Source : Vido You Tube dAlfadaiya TV [Syrie] ; M. Nasser Kandil est interrog par Mme Racha Al-Kassar


https://www.youtube.com/watch?v=hpRL3c5Qm_Q





 

()


: 1 ( 0 1)
 

le nouveau projet dErdogan pour sauver lEIIL




07:03 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,