> >

[] [ ]

Il faut une volont politique de part et dautre...

(Tags)
 
Sofiane Djilali : Il faut une nouvelle classe politique au pouvoir Emir Abdelkader 0 2014-06-10 10:22 PM
Tiguentourine : Quand la volont dfie ladversit Emir Abdelkader 0 2014-04-21 02:57 PM
Le Maroc affiche sa volont d'tre un acteur majeur au sud du Sahara Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:38 PM
Bouteflika-DRS : La part du bruit, la part de la fureur Emir Abdelkader 0 2014-02-21 05:48 PM
Belounis, un footballeur retenu contre sa volont au Qatar Emir Abdelkader 0 2013-03-12 08:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Il faut une volont politique de part et dautre...

Il faut une volont politique de part et dautre pour faire la lumire sur la mort de Maurice Audin






Henri Pouillot, ancien appel pendant la guerre, est lun des tmoins de la torture et viols ayant rvl les exactions effectues par les militaires franais dans la tristement clbre Villa Ssini dAlger. Il milite aujourdhui pour que la France reconnaisse ses crimes et fasse enfin la lumire sur les affaires de torture en Algrie.


-O en est aujourdhui laffaire Maurice Audin ?

Pour moi, laffaire Maurice Audin est encore dans une impasse. Il y a eu une petite avance le 17 juin dernier la veille de la remise du prix Maurice Audin lorsque Franois Hollande a reu Josette Audin lElyse. Il lui a expliqu le texte du communiqu quil a remis la presse le lendemain qui disait, en substance, quen fonction des tmoignages et des documents consults rcemment, Maurice Audin ne sest pas vad mais quil est mort en dtention. Or, le Prsident franais sest engag prcdemment ce que Josette puisse avoir accs toutes les pices darchives de France pour avancer sur le sort de son mari.


Dans ce communiqu, il explique quil y a des documents et des tmoignages mais ceux-ci nont t ni publis ni explicits nulle part depuis le mois de juin. Le tout petit pas effectu consiste dire quil ne sest pas vad, mais quil est mort en dtention. Comment ? Est-ce de vieillesse 24 ans ou de crise cardiaque ? On lignore. Peut-tre que la parution de louvrage La vrit sur la mort de Maurice Audin de Jean-Charles Deniau a t llment qui a fait avancer Franois Hollande dans ce domaine. Jean-Charles Deniau y a interview avec acharnement le gnral Paul Aussaresses qui tait dans lunit dans laquelle Audin a t arrt et tortur et do on na plus trouv aucune trace. Les confessions dAussaresses quelques semaines avant sa mort donnent un certain nombre dlments concrets sur les possibilits dont serait mort Maurice Audin et o il aurait pu tre enterr.


-Quelles sont ces hypothses ?

Il serait mort assassin probablement par un coup de couteau. Aussaresses reste prudent et vasif dans louvrage de Deniau et ne va pas jusqu confirmer cet aspect. En revanche, un tmoignage du colonel Godard, dans les archives amricaines dont Nathalie Funes, journaliste au Nouvel observateur, a publi quelques extraits sont plus explicites. Yves Godard met en cause le lieutenant Garcet, qui tait dans le groupe des officiers sous Aussaresses, comme le responsable de lexcution de Maurice Audin. Ces deux pices matresses sont une petite avance dans la connaissance de la vrit sur la disparition de Maurice Audin.


-Le lieutenant Garcet est-il encore vivant ?

Oui, mais il refuse systmatiquement tout change et tout contact. Il y a dautres militaires qui sont encore de ce monde. Jai provoqu Franois Hollande, en tant que militant de lassociation Sortir du colonialisme, la suite de la publication du livre de Jean-Charles Deniau sur la question de Maurice Audin. Je pense quil y a une possibilit de faire avancer le dossier. Jai fait une autre intervention auprs de Devilliers, nouvel tat-major. Dans ce courrier, jaffirmais trs fort quaujourdhui il y a un certain nombre de tmoins vivants qui savent tout de A Z : comment se sont droules larrestation, lexcution puis la disparition du corps de Maurice Audin. Une personne en particulier ne peut tre conteste si elle dit la vrit, cest le gnral Maurice Schmitt, un des officiers de renseignement dAlger qui tait cette poque capitaine Alger. Tous les officiers de renseignement se rencontraient chaque jour pour faire le point sur les Algriens arrts, ainsi que le bilan de leurs actions de recherche des responsables du FLN. Il nest pas possible que laffaire Audin nait pas t discute dans tous les dtails possibles, y compris comment ils ont procd pour faire disparatre toutes les traces.

Le gnral Maurice Schmitt est encore vivant, il habite Marseille et sexprime assez souvent, y compris sur des aspects lis la guerre dAlgrie.



-Y a-t-il une volont du gouvernement Hollande de faire la lumire sur les affaires de torture ?

Je ny crois pas trop pour plusieurs raisons : Sous Sarkozy, une stle du colonel Chteau Joubert a t inaugure dans la caserne de Pau. Celui-ci a t lun des dserteurs de larme, putschiste et lun des responsables du commando de lOuarsenis qui voulait remettre en cause le cessez-le feu du 19 mars 1962. Condamn mort par contumace pour son activit OAS, il a t graci de fait, comme pour tous les anciens de lOAS. Sachant quau mois doctobre, et comme chaque anne, ils font une crmonie en hommage Chteau Joubert, jai interpell Hollande ce sujet en soulignant que cette stle navait pas sa place dans la caserne de Pau et que lhommage tait malvenu, le conseiller de Hollande ma rpondu, au nom du Prsident, que cette stle a t rige officiellement et quil tait, de ce fait, normal quelle y reste. Cela est la dmonstration concrte de la volont de changer ou pas dans ce domaine.


Autre exemple de la volont de ne pas changer de lactuel Prsident : lors des primaires socialistes, alors quil tait en concurrence avec Martine Aubry au deuxime tour, le vote se droulait le 16 octobre 2011, la veille de la commmoration du massacre du 17 octobre 1961 Paris. En tant quanimateur du collectif du 17 Octobre, on avait fait une lettre Hollande lui demandant de confirmer sa signature de la ptition quon avait mise en ligne sur le site Mediapart dans laquelle on demandait ce que lEtat franais reconnaisse cet vnement comme un crime dEtat et qui avait recueilli plusieurs milliers de signatures, Hollande la signe une heure aprs quAubry lait fait.


Etant prs de la faon dont son voyage Alger en 2012 sest prpar, je sais que son dplacement la place Maurice Audin a t programm la veille de son dpart. Il y est rest pas plus de 5 minutes et na pas voqu le problme de la torture. Il aurait t judicieux, sil y avait une volont politique dans ce domaine, de reconnatre tout ce qui sest pass durant la guerre dAlgrie et la responsabilit de la France, dautant quil y a beaucoup de sollicitations. Deux semaines avant son sjour Alger, il a eu des centaines dinterpellations qui se prononaient dans ce sens. Le fait est quil ny a pas de volont politique de base qui remettrait en cause la politique de droite prcdente.


-Y a-t-il des pistes sur le lieu dans lequel serait enterr Maurice Audin ?

Pour linstant, il ny en a aucune. Le tmoignage paru dans la presse algrienne (selon lequel Maurice Audin aurait t enterr prs de Ben Salah) est une piste trs intressante qui pourrait faire avancer le dossier. Mme si cest un autre Europen qui a t enterr cet endroit-l, cela mriterait quon y regarde de plus prs.


-Pourquoi cette piste est-elle intressante, selon vous ?
Le lieu concide avec les chos quon peut avoir dans ce domaine. Cest le secteur dans lequel la plupart du temps les corps des supplicis dAlger y taient enterrs, tout comme Le Ravin de la femme sauvage ou dans le secteur de Kola dans lequel il y avait des fermes et dans lequel taient camoufls des petits charniers des corps dont on se dbarrassait. Le lieu et la priode me semblent des lments qui peuvent tre intressants et qui mritent dtre regards de prs et voir comment on peut aller plus loin.


-Quels sont les aspects de ce tmoignage sur lesquels vous exprimez des rserves ?

Les deux aspects du tmoignage, tel quil est exprim, qui me font rserve, concernent le fait quAussaresses ne sest pas exprim la tlvision l-dessus, car il tait incapable de le faire ce moment-l. Cest dans le livre de Jean-Charles Deniau, sorti rcemment, quil donne certains lments. Lautre point important qui pose question est li au fait que le lieutenant Pierre Lagaillarde ntait pas charg des interrogatoires et des excutions. Il fut, certes, un sanguinaire qui, pendant des patrouilles, nhsitait pas faire des excutions sommaires, mais il ntait pas tortionnaire. Je ne disculpe pas le criminel Lagaillarde, mais je conteste le fait quil ait t tortionnaire et quil se dbarrassait des personnes quil avait supplicies. Ce tmoignage mrite dtre approfondi. Cest aux autorits algriennes de faire des recherches concrtes pour savoir qui est enterr de faon anonyme dans ce lieu-l. Et que les autorits franaises donnent leur accord pour des recherches complmentaires.


Aprs, cest un problme entre deux pays de dterminer les responsabilits. Il faut des recherches prcises et affines qui permettront den savoir davantage. Il y a eu un certain nombre dEuropens qui ont t excuts de faon sommaire aprs torture. Beaucoup moins dAlgriens, cest vident, mais il y en a eu un certain nombre. Si cest un autre Europen qui y est enterr et dont on peut avoir lidentification, on pourra dcouvrir dans un environnement proche le lieu o est enterr Mairice Audin.


-Y a-t-il dj eu des cas de faux tmoignages dans la recherche combien difficile de la vrit sur la guerre de Libration nationale ?

Dans la prface de louvrage de Stanislas Hutin, lhistorien Pierre Vidal Naquet me cite comme faux tmoin. Daprs les recherches quil avait faites, il estimait quaprs 1960 il ny avait plus de torture Alger. Je lai rencontr quelques semaines avant son dcs et nous avions prvu de fixer un rendez-vous. La vie en a voulu autrement puisquil est dcd quelques semaines plus tard. Cest pour cela que je dis quil faut faire attention laccusation de faux tmoignage. Dans le premier tmoignage que jai crit sur la villa Ssini, il est des choses dont je ne me rappelle pas exactement quarante ans plus tard car il ny a pas de repre prcis. Je me souviens de la date de mon dpart de la villa Ssini parce que ctait deux jours avant mon anniversaire et que je nai pas pu le fter car jtais dans la cave du bateau un jour de tempte. Il y a des dates quon peut mmoriser avec certitude, dautres pas.


-Est-ce quon pourra connatre un jour toute la vrit sur ces histoires de torture ?

Probablement pas. A la villa Ssini, il y avait peut-tre 3000 ou 4000 fiches qui ont t jetes. Il ny a pratiquement plus darchives. Ne restent plus que les tmoignages des personnes qui ont vcu cette priode. Il y a des officiers qui mont confi que jamais ils ne tmoigneront sur cette affaire, car ils ont des liens avec la hirarchie militaire. Pour ce qui est de laffaire Audin, je suis convaincu que les fiches lies linterrogatoire ont disparu aussitt. Il reste des traces orales, mais lessentiel a d tre limin ds le dpart. Il y a peut-tre un espoir. Il faut savoir que la technique dAussaresses consistait faire des triplicata de ses activits quotidiennes : il en gardait un exemplaire qui doit tre dans ses archives personnelles, moins quils aient disparu , il y en avait un qui tait transmis au gnral Massu et un autre au gouverneur gnral dAlgrie. Ce serait aujourdhui tonnant que les trois documents aient disparu.

Amel Blidi






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il faut une volont politique de part et dautre...




08:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,