> >

[] [ ]

Scandale au port dAlger

(Tags)
 
Les troupes somaliennes et de l'UA ont pris Barawe, dernier grand port tenu par les Shebab Emir Abdelkader 0 2014-10-06 12:04 PM
La fivre du mondial sempare de la capitale, DAlger la blanche Alger la verte Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:22 PM
Egypte : condamnations mort confirmes Port-Sad Emir Abdelkader 0 2013-03-09 03:29 PM
Égypte : Port-Sad, les violences continuent Emir Abdelkader 0 2013-03-07 05:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Scandale au port dAlger

Quatre affaires de transfert illicite de devises mises nu, Scandale au port dAlger






Encore un scandale au port dAlger. Quatre affaires lies la contrebande et au transfert illicite de devises vers ltranger sont en cours de traitement. Des importateurs mais galement des fonctionnaires travaillant au niveau du port sont poursuivis en justice.
Les premiers pour avoir mont des oprations fictives dimportation dans le seul but de transfrer des devises et les seconds pour complicit. La cellule de traitement du renseignement conomique et financier relevant de la police du port dAlger a mis nu quatre affaires lies au transfert illicite de devises vers ltranger. A lorigine de la mise en examen dimportateurs et de fonctionnaires du port dAlger gr par DP World, la mystrieuse disparition de plusieurs conteneurs dclars renfermer des marchandises diverses.
Ce qui a mis la puce loreille des enquteurs, cest que les importateurs de cette marchandise ne se sont pas manifests pour dclarer la disparition des conteneurs en question. Cest labsence de raction de ces importateurs qui a pouss les enquteurs sintresser de plus prs cette affaire et privilgier lhypothse du caractre frauduleux prmdit qui consiste en limportation en contrebande de marchandises et la majoration des factures dachat ayant permis le transfert illicite de fortes sommes de devises vers ltranger.
Lenqute a rvl non seulement limplication de ces importateurs mais galement des employs en charge du contrle documentaire et physique de la marchandise et dautres travaillant au niveau du terminal conteneurs du port dAlger, gr par le DP World. Ce nest certainement pas la premire fois que des importateurs indlicats usent de ce procd pour transfrer des devises de manire illgale. Les services des douanes connaissent parfaitement les artifices utiliss par de pseudo-oprateurs conomiques qui nhsitent pas dclarer des produits souvent surfacturs imports dans des conteneurs et sans grande valeur.
Les investigations des services de scurit permettent souvent de constater que finalement les registres de commerce et lensemble des informations utiliss dans le cadre de ces oprations dimportation sont falsifis. Les importateurs qui les utilisent nhsitent pas abandonner au niveau des ports des conteneurs sans jamais les rclamer. Trs souvent, les services des douanes constatent galement que les entreprises trangres qui sont censes fournir ces importateurs nont aucune existence lgale et ne sont en fait ni plus ni moins que des entreprises fictives servant dalibi.
Le phnomne a pris une telle ampleur que le Premier ministre avait saisi lanne dernire lancien ministre des Finances lui demandant de prendre toutes les mesures quil jugerait utiles en vue de renforcer le dispositif de contrle et de dtection des infractions de change, notamment travers le renforcement des moyens humains et matriels des services des douanes. Djoudi rpondait alors que son dpartement avait mis lensemble des moyens humains et matriels au service de la lutte contre le transfert illicite des devises.
En 2013, un rapport relatif la rpression des infractions la lgislation des changes faisait tat de plus de 1 000 procs-verbaux tablis et transmis la justice pour un montant de plus de 17 milliards de dinars. Lanne prcdente, les services des douanes avaient constat des infractions de change de lordre de 17,33 milliards de dinars selon un rapport conjoint du ministre des Finances et de la Banque dAlgrie. La Banque africaine de dveloppement (BAD) avait galelemnt pingl lAlgrie estimant le transfert illicite de devises en Algrie, entre 1980 et 2009, prs de 173 milliards de dollars.


N. I.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Scandale au port dAlger




12:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,