> >

[] [ ]

Il a t apprhend une nouvelle fois par la police Bjaia...

(Tags)
 
Le Maroc dpense dix fois plus que lAlgrie pour le lobbying Emir Abdelkader 0 2014-05-18 06:31 PM
Sahara occidental : pour la premire fois... Emir Abdelkader 0 2014-04-12 05:45 PM
Le meeting de Sellal Bjaia annul, la police tire des gaz lacrymognes Emir Abdelkader 0 2014-04-05 03:30 PM
Hamrouche va encore une fois dcevoir les Algriens Emir Abdelkader 0 2014-03-10 10:39 PM
Il Etait Une Fois La Vie seifellah 1 2013-06-29 08:44 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Il a t apprhend une nouvelle fois par la police Bjaia...

Il a t apprhend une nouvelle fois par la police Bjaia, Nekkaz aujourdhui devant le parquet






Cest la deuxime fois quil est ainsi apprhend depuis quil a entam son projet de marche de Bejaia jusqu la Grande Poste dAlger pour exiger un changement pacifique en Algrie. La premire fois ctait mardi dernier Beni Ouartilane. Lancien candidat la candidature pour la prsidentielle davril 2014, Rachid Nekkaz a t apprhend, jeudi dernier, par la police dans la commune de Seddouk, quelque 65 kilomtres au sud-est de Bjaa.
Curieusement quil sagisse de son interpellation Beni Ouartilane trois jours auparavant ou Seddouk, cest Rachid Nekkaz en personne qui donne linformation via sa page Facebook et tweeter. Il a mme russi publier une photo de lui lintrieur du commissariat. Et sur son mur Facebook, il crira : Emprisonns Seddouk nous avons t accueillis dans la ville par le commissaire de police qui nous a mis immdiatement en tat darrestation devant la population en plein centre-ville.
Mais ce que les gens ne comprennent pas, comment cet ancien candidat la candidature pour les prsidentielles franaises (2012) et algriennes (2014) ait pu faire des centaines de kilomtres sans quil ne soit apprhend : il avait fait part de son projet, une marche de plusieurs centaines de kilomtres qui le conduira jusqu la Grande Poste Alger. Les interrogations fusent de partout de la part de militants politiques ou associatifs. Plus encore, il a russi se prendre en photo dans lenceinte mme du commissariat. Photos quil sest empress ensuite de mettre sur sa page Facebook, sest interrog un ancien militant FFS. Quest-ce quil est venu faire Bjaa ? Lavenir nous le dira, a lch avec dpit lancien militant du parti dAt-Ahmed.
Il est vrai que cest tout de mme curieux quil ait pu se faire filmer et photographier au moment de ces arrestations. Squences quil mit instantanment sur les rseaux sociaux et qui suscitent aussitt des commentaires. Rachid Nekakz semble tenir beaucoup ces remontes directes et dmultiplie ses actions : en photo, en vido, en tweet ; chacun de ses dplacements, chacune de ses interventions en sont relays.
A signaler que larrestation de Rachid Nekkaz na pas laiss indiffrent la Ligue algrienne pour les droits de lHomme. En effet, par la voie de son vice-prsident, Sad Salhi a indiqu que M. Nekkaz a t interpell pour attroupement illicite. Il sagit pour la LADDH datteintes au droit de runion et dexpression, droits qui pourtant sont garantis par les textes de la Rpublique.
Selon Sad Salhi, Rachid Nekkaz sera prsent au parquet dAkbou demain 9h00 et la LADDH Bureau de Bejaia a dores et dj constitu un collectif davocat qui assurera sa dfense. Elle interpellera ensuite le parquet en vue de sa libration immdiate et pour que cesse les poursuites judiciaires. La LADDH insiste sur le respect des droits fondamentaux et des instruments internationaux des droits de lHomme, ratifies par lAlgrie. Nekkaz a t interpell dans la ville de Seddouk il ny a pas eu dattroupement, il est all la rencontre des citoyens, il a le droit de sexprimer, de se dplacer dans le territoire algrien et de rencontrer et de discuter avec des citoyens. Ce sont tous des droits garantis par la Constitution et le pacte international des droits politiques et civils ratifi par lAlgrie en 1989. Quant la population, lnigme Nekkaz amuse.


Salim At-Sadi
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


leconews.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Il a t apprhend une nouvelle fois par la police Bjaia...




11:28 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,