> >

[] [ ]

Mouloud Hamrouche : Larticle 88 est inapplicable

(Tags)
 
Mouloud Hamrouche tourne le dos la CNLTD Emir Abdelkader 0 2014-09-29 03:22 PM
Sellal sen prend Mouloud Hamrouche Emir Abdelkader 0 2014-03-01 11:10 AM
Mouloud Hamrouche appelle larme ragir Emir Abdelkader 0 2014-02-27 10:01 PM
la candidature de Mouloud Hamrouche se prcise Emir Abdelkader 0 2014-02-18 12:16 PM
Dclaration de Mouloud HAMROUCHE Emir Abdelkader 0 2014-02-17 02:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Mouloud Hamrouche : Larticle 88 est inapplicable

Mouloud Hamrouche : Larticle 88 est inapplicable






Un accueil digne dun chef dEtat. Hier Oued Souf, aux portes de limmensit dunaire de lErg oriental, Mouloud Hamrouche, le pre des rformes librales, a t accueilli en quasi prsident : comit daccueil et haie dhonneur sur le tarmac de laroport, cortge de berlines rutilantes estampilles de posters leffigie de lancien chef de gouvernement (septembre 1989-juin 1991), fanfares, trompettes, zorna, cavaliers de fantasia sur le parvis de la maison de la culture, pris dassaut par des centaines de Soufis.




Pour Mouloud Hamrouche, les menaces extrieures, aussi dangereuses soient-elles, existent. Les dangers immdiats ont une origine interne : lAlgrie daujourdhui est dpourvue de toute volont. Cest un pril encore plus grand que celui qui peut maner des frontires. Un air de campagne hors saison flottait sur cette ville du Sud-Est qui, comme le reste du pays, est suspendue aux nouvelles peu rassurantes provenant de lhpital de Grenoble o le prsident Bouteflika est de nouveau hospitalis.
Invit de lassociation Voie du 1er Novembre 1954, pour animer une confrence sur les Constantes nationales et impratifs dmocratiques, Hamrouche a, en plus de savourer le bain de foule aux vertus consolantes, cass du carcan, dvelopp sa vision dEtat, sa conception du consensus national nouveau, appelant la ncessaire reconstruction de ce lien sacr mais dfait entre les Algriens et leur Etat. Nous avons plus que jamais besoin, dit-il, dun nouveau consensus national le seul mme de sauvegarder lidentit, lunit, la scurit nationales et rhabiliter lEtat-nation.
Quand jai fait appel la construction dun consensus nouveau, cela ne veut aucunement signifier que lancien soit devenu obsolte. Il faudrait sans doute le confirmer et le consolider, le prciser et lenrichir pour instaurer la quitude, diffuser la paix et la cohsion sociale, restaurer les liberts sous peine de rels prils, fait-il remarquer.
Hamrouche exprime ses peurs primaires quant une dsintgration, terme, de lEtat algrien : Les menaces extrieures existent. Mais pas aux proportions et dangerosits quon leur prte. Les dangers immdiats, dun autre genre, ont, selon lui, une origine interne : LAlgrie daujourdhui est dpourvue de toute volont. Cest un pril encore plus grand que celui qui peut maner des frontires. Cette menace nous interpelle tous, en tant quindividus, groupes sociaux, rgionaux, minorits. LAlgrien de lEst, du Sud () ne doit plus se sentir moins Algrien que celui du Nord ou de lOuest et lEtat doit assumer toutes ses responsabilits quant la protection et la sauvegarde des droits et liberts de tous les citoyens, sans exclusion aucune.
Dans son bref speech aux accents philosophiques, ode a t faite au triptyque libert, dmocratie et Etat-nation. Les matres mots de son intervention, ressasss lenvi, insistent sur limpratif de mettre en uvre des mcanismes pour les faire passer du discours lacte. Il semble que nous ayons un complexe vis--vis de ces constantes nationales. Il ne suffit pas de les lister, de proclamer quelles font lobjet de consensus sans trancher la question de qui et comment les dfendre et les promouvoir, souligne Hamrouche.
Ton dacadmicien par-ci, de rhteur politique par l, Mouloud Hamrouche a fait le procs de la gouvernance Bouteflika sans prononcer, pas une seule fois, le nom de ce dernier. Et mme lorsque la question lui a t pose de savoir sil ntait pas temps dappliquer larticle 88 de la Constitution, lancien directeur du protocole sous Boumedine et Chadli nen tonnera pas moins la galerie : Je voudrais bien savoir de quoi on parle au juste Car techniquement, politiquement, idologiquement (), il nexiste nulle part un article dnomm article 88, et ce, pour la simple raison que cette Constitution noffre pas les moyens de son application.

Mohand Aziri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mouloud Hamrouche : Larticle 88 est inapplicable




01:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,