> >

[] [ ]

LAller-retour non officiel de Bouteflika dans une clinique...

(Tags)
 
Irak : les Kurdes assigent des jihadistes dans une clinique Emir Abdelkader 0 2014-10-01 07:09 PM
Mali : le gouvernement se dit "prt aller loin" dans les ngociations de paix Emir Abdelkader 0 2014-07-17 11:38 AM
Nouria benghebrit dvoile ses intentions : Rformer lcole ou aller dans le prcipice Emir Abdelkader 0 2014-05-29 04:34 PM
Pourquoi Bouteflika doit poser pour un nouveau portrait officiel Emir Abdelkader 0 2014-04-30 03:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,936 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LAller-retour non officiel de Bouteflika dans une clinique...

LAller-retour non officiel de Bouteflika dans une clinique de Grenoble vu par la presse dAlgrie et dailleurs






La visite du prsident Abdelaziz Bouteflika la clinique dAlembert, Grenoble, na pas t annonce officiellement Alger. Son retour au pays non plus. Les autorits algriennes ont choisi de rester dans la non-communication jusquau bout alors que les mdias du pays relayaient abondamment les informations diffuses par les mdias franais.
Dimanche, des journaux comme Echourouk et El Khabar titraient sur linformation disponible : Bouteflika a quitt la clinique de Grenoble . Echourouk regrette labsence de communication de la part des autorits qui sest transforme en terrain fertile des mdias franais et arabes qui se dbarrassent, souvent, quand il sagit de lAlgrie, des traditions de professionnalisme ! .
Une remarque qui ne manque pas de piquant pour un journal dont la tlvision persistait la veille elle ntait pas la seule dmentir la prsence du prsident algrien en France. Ce qui dailleurs suscite un commentaire acide du journaliste Abed Charef sur sa page Facebook.
Ctait galement le cas dEnnahar qui annonce un agenda intense pour le prsident Bouteflika durant les prochains jours. Il va recevoir les lettres de crance de plusieurs ambassadeurs , rencontrera le prsident Turc Tayyip Erdogan et prsidera un important conseil des ministres et dcidera de la dpnalisation de lacte de gestion .
Le Quotidien dOran, ne sest pas content des informations venant de Grenoble, il choisit de dduire : Bouteflika regagne Alger . Le journal critique en ditorial le mauvais choix des autorits algriennes de ne pas informer sur la prsence de Bouteflika en France et critique les tlvisions prives algriennes trs sources proches qui persistaient avec un incroyable aplomb dire que le chef de lEtat tait Alger.
Lart 88 et la bataille de laprs-Bouteflika
El Khabar note que lhospitalisation de Bouteflika Grenoble rouvre lapptit de ceux qui demandent lapplication de larticle 88″ de la Constitution sur lempchement. Une question pose depuis neuf ans sur la capacit physique et mentale du prsident assumer ses missions constitutionnelles . Mais la mise en uvre de larticle 88 parait impossible.
Un ancien magistrat, Abdallah Heboul, explique que la Constitution contient une brche voulue en ne prcisant pas quelle est lautorit habilite saisir le Conseil constitutionnel pour quil se runisse et constate lincapacit du prsident assumer ses missions pour cause de maladie grave et durable. Larticle en question ne donne pas le droit dauto-saisine au Conseil constitutionnel. Cest une situation voulue .
Pour lui, larticle 88 ressemble quelquun qui construit une chambre sans porte ni fentre de manire ce que personne ne puisse y entrer . Devant cette impasse, il faudra revenir la ralit politique. Cest larme en labsence de toute autre institution forte qui dtient les cls de la solution .
Le prsident Bouteflika qui est entr dans lhistoire en tant que plus jeune ministre dans le gouvernement de son pays est un grand militant, il a rendu de prcieux services son service, a russi raliser une stabilit relative lorsquil a pris le pouvoir dans une priode marque par une guerre civile sanglante Le temps est venu pour quil se retire avec des honneurs mrits souligne lditorial, en gnral crit par Abdelbari Atwan, lui-mme.
Dans un article dont laccs intgral est rserv aux abonns, le journal Le Monde estime que la bataille de laprs-Bouteflika a commenc . Le principal souci du rgime est de gagner du temps alors que le pays tourne en rond, engag dans une impasse comme il en a rarement connue crit Florence Beaug.



Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


huffpostmaghreb.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAller-retour non officiel de Bouteflika dans une clinique...




03:25 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,