> >

[] [ ]

Vido EI : deux Franais viss par une enqute...

(Tags)
 
Visite de deux ministres franais en Algrie... Emir Abdelkader 0 2014-05-19 02:26 PM
Les deux biens franais de Sadani seraient dune valeur totale de 3 millions deuros Emir Abdelkader 0 2014-04-25 08:44 PM
Un juge franais enqute sur Farid Bedjaoui Emir Abdelkader 0 2014-03-27 04:48 PM
Le Maroc squipe de deux satelites franais... Emir Abdelkader 0 2014-02-09 08:55 AM
Enqute sur les rsidences universitaires-filles : LONOU dpose plainte contre Ennahar TV (Vido) Emir Abdelkader 0 2013-12-14 02:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Vido EI : deux Franais viss par une enqute...

Vido EI : deux Franais viss par une enqute pour assassinats en bande organise






Outre Maxime Hauchard, un second Franais a t identifi parmi les bourreaux du groupe djihadiste dans une vido de propagande diffuse dimanche.

Deux Franais, dont un Normand de 22 ans, sont viss depuis lundi par une enqute pour assassinats en bande organise dans le cadre d'une entreprise terroriste, souponns d'avoir pris part la dcapitation de prisonniers, filme par le groupe État islamique (EI).
Outre Maxime Hauchard, un Normand de 22 ans identifi parmi les bourreaux du groupe djihadiste dans une "vido de propagande" diffuse dimanche, le procureur de Paris Franois Molins a voqu la prsence "possible" sur ces mmes images d'un "second ressortissant franais" qui "pourrait tre impliqu".
"Il pourrait s'agir, compte tenu des lments de ressemblance, d'un jeune converti n en 1992 et parti rejoindre les rangs de l'État islamique en aot 2013", a dit le procureur de la Rpublique de Paris lors d'une confrence de presse pour annoncer cette enqute galement ouverte pour association criminelle de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Ce deuxime homme, dont il n'a pas prcis l'identit, "fait l'objet d'un mandat d'arrt" dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en octobre 2013.
Une radicalisation via Internet


La drive de Maxime Hauchard est "loin d'tre un cas isol", il est "emblmatique d'une certaine problmatique", a soulign Franois Molins, se refusant prciser si d'autres Franais avaient t identifis comme auteurs d'exactions en Syrie et en Irak. Le procureur de Paris a dress le portrait d'un jeune homme, "n en Normandie le 17 mars 1992, de parents ns en Normandie", qui s'est radicalis seul, par Internet, la fin de son adolescence.
Maxime Hauchard appartient un groupe de jeunes Normands radicaliss, originaires de la rgion de Rouen. Selon une source proche du dossier, deux d'entre eux, dont Maxime Hauchard, sont partis en Syrie, ce qui avait entran l'ouverture d'une enqute prliminaire l't 2014.
Ce deuxime djihadiste normand n'est pas le deuxime Franais susceptible de figurer parmi les bourreaux dans la vido de l'organisation État islamique, a prcis une source proche de l'enqute. Dans le cadre de l'enqute sur la filire rouennaise, un autre jeune homme avait t mis en examen et laiss libre sous contrle judiciaire la semaine dernire. Il est souponn d'avoir envisag de se rendre sur les terres de djihad, mais n'est toutefois pas parti en Syrie.
Casier judiciaire quasiment vierge


L'enqute de la Direction gnrale de la scurit intrieure (DGSI) sur la filire rouennaise a permis d'tablir que Maxime Hauchard avait quitt la France pour rejoindre la Syrie via la Turquie le 17 aot 2013. Malgr un casier quasiment vierge, une condamnation pour dlit de fuite et dfaut d'assurance, il est dans le radar des services spcialiss depuis 2011, a expliqu le procureur Franois Molins.
Entre octobre 2012 et mai 2013, deux voyages en Mauritanie, dans une cole coranique d'obdience salafiste de Nouakchott, attirent notamment l'attention, a-t-il expliqu. Il en revient "du", car l'enseignement reu n'aurait pas t "assez radical", a poursuivi le procureur.
En Syrie, il ne se cache pas, et publie des photos en mars 2014 sur sa page Facebook, en tenue de combat. En juillet, il accorde une interview la chane BFMTV depuis la ville de Raqqa, fief de l'organisation de l'État islamique. Et un mois plus tard, toujours sur Facebook, il exhorte des candidats au djihad le rejoindre. Le 24 octobre, un mandat de recherche est dlivr. Selon des sources proches du dossier, 20 % des personnes quittant la France pour aller combattre en Syrie sont des convertis.


POINT.FR
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vido EI : deux Franais viss par une enqute...




04:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,