> >

[] [ ]

Soufisme : islam du coeur, coeur de l'islam

(Tags)
 
Au coeur du conflit intercommunautaire Ghardaia Emir Abdelkader 0 2013-12-30 05:00 PM
En Turquie, le sultan Erdogan nouveau au coeur de la tourmente Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:15 PM
Terrorisme : la Tunisie frappe au coeur... Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:10 PM
Hollande au Maroc : le coeur ou la raison Emir Abdelkader 0 2013-04-04 12:58 PM
Un coeur gurir Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-10-25 11:03 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Soufisme : islam du coeur, coeur de l'islam

Soufisme : islam du coeur, coeur de l'islam




Voie de ralisation spirituelle, le courant mystique de la religion musulmane exprime la quintessence de la Rvlation. Aux antipodes du littralisme rigoriste des salafistes.
Il y a ceux qui, au nom de la foi, promettent l'enfer leurs contradicteurs, srs de se rserver ainsi les meilleures places au paradis. Ces mmes qui, le 8 octobre, en Irak, excutaient quatre femmes, deux mdecins, une militante des droits de l'homme et une dpute aux activits juges blasphmatoires. Et il y a ceux pour qui l'islam est paix et amour, ceux dont le grand jihad est un combat de l'homme contre lui-mme pour accder la conscience de Dieu, la Vrit (haqiqa).
Aux excommunicateurs qui se veulent les hritiers des compagnons du Prophte (les salaf), les soufis, mystiques de l'islam, rappellent la parabole de Rabia al-Adawiyya, cette fille de joie devenue sainte qui vcut en Irak au VIIIe sicle. Un jour, Rabia sortit de la ville avec un fagot sous un bras et un seau d'eau dans l'autre. Un cheikh lui demanda ce qu'elle comptait faire : "Avec le seau d'eau, je vais teindre l'enfer et avec le fagot de bois, brler le paradis, afin que personne sur terre n'adore Dieu par peur de l'enfer ou par dsir d'aller au paradis. Afin que tous adorent Dieu uniquement par amour."
Fous d'amour divin, ivres de prire
Face aux dments qui se prvalent d'une interprtation littrale de quelques sourates coraniques pour imposer leur loi inhumaine, les soufis se veulent les vrais fous d'Allah. Fous d'amour divin, ivres de prire, ils sont "ceux qui marchent humblement sur la terre et qui rpondent "paix" aux ignorants qui les interrogent" (Coran, XXV, 63).
Issu de l'orthodoxie sunnite, mais parfois considr comme une tendance part entire de l'islam, le soufisme est profess par des millions de croyants dans le monde musulman et ailleurs, et peut constituer, comme au Maroc, la forme de pit la plus rpandue.
Mais, quand les grands mdias prfrent chercher l'audience en rapportant les exactions aussi spectaculaires que barbares commises par les soi-disant jihadistes au nom de l'islam, "comment faire entendre cet "autre islam", celui de l'abandon paisible et pacifique en Dieu, celui qui s'merveille de la beaut de l'univers, qui cultive la conscience de la valeur sacre de toute vie humaine et qui conjugue amour du Crateur et amour des hommes ? Comment permettre que s'affirme et que triomphe cet "islam de paix" qui devrait tre le seul nom de l'islam ?" s'interroge le pre catholique Christian Delorme dans sa prface la nouvelle dition de l'ouvrage de l'Algrien Khaled Bentouns, chef de la confrrie Alawiya, Le Soufisme, coeur de l'islam.
Relier l'homme Dieu afin qu'il devienne son serviteur
"Il y a un regain du soufisme qui ne date pas d'hier mais qui se prcipite face au nihilisme dans lequel nous entranent le prtendu État islamique [EI] et ses parents idologiques, tempre l'islamologue Éric Geoffroy, lui-mme adepte du soufisme. Il est vrai que les soufis sont moins visibles. D'ailleurs, le soufisme n'avait pas vocation l'origine tre un mouvement de masse." Voie de ralisation spirituelle et de dpassement, par une pratique stricte, de l'ego primaire sensible au mal vers l'ego pacifi qui retrouve son origine divine primordiale, l'initiation soufie est un chemin bien plus ardu que celui qui conduit une jeunesse gare embrasser l'islam littraliste, voire se laisser convaincre d'aller guerroyer au nom d'un Coran dont ils ne savent pas une ligne.
Tidjaniya, Qadiriya, Alawiya, Naqshbandiyya, Mevlana, etc. Les turuq (pluriel de tariqa, "voie") vers la ralisation soufie sont aussi plurielles que l'est l'islam, mais, pour leurs adeptes, ces diffrentes coles sont comme les rayons qui procdent d'un mme soleil, celui de la lumire divine. Elles ont en commun de distinguer, sous l'corce exotrique et littrale de l'islam, un sens sotrique, cach, qui permet "la ralisation de l'homme universel, c'est--dire relier l'homme Dieu afin qu'il devienne son serviteur", crit le cheikh Bentouns.
L'apprentissage de ce message latent exige un long travail sur soi, mais il ne peut se faire sans la conduite claire de matres eux-mmes raliss. Ceux-ci, lus par les disciples de la confrrie, sont les dpositaires d'un savoir hrit de cheikh en cheikh depuis le fondateur de la ligne et symbolis par la transmission confidentielle du nom secret de Dieu. Anim des trois qualits cardinales que sont la sincrit de sa dmarche, l'amour de Dieu et des hommes, et la culture d'un esprit positif, "car il est tout de suite demand au disciple de ne pas condamner les choses et de tirer profit de chaque situation, mme la plus ngative", rappelle Bentouns, le soufi suit une longue progression sur le chemin de l'veil, sem d'autant de difficults que de flicits.
Pilier de la pratique soufie, le dhikr (rptition du nom de Dieu) permet au pratiquant de dpasser les proccupations terrestres pour parvenir la fusion dans l'amour divin. Un exercice individuel ou collectif qui peut provoquer des tats de transe, recherchs ou non, et s'appuie dans certaines turuq sur la musique, le chant et la danse, considrs comme sacrilges par les salafistes. La danse giratoire des Mevlevis, adeptes du grand mystique et pote Djalal al-Din Rumi, imite ainsi la ronde des plantes autour du soleil faisant de ces "derviches tourneurs" des particules lmentaires de l'universel divin.
Si le soufisme est tranger l'islamisme contemporain, les confrries ont pu jouer un rle politique essentiel, tant parfois les premires lutter contre les ennemis extrieurs.
Ensemble de la zaoua (confrrie) Siddiqiya, musique polyrythmique de la Issawiya d'Oujda ou chants des femmes Bekkaliya Chefchaouen, les harmonies du soufisme marocain figurent en bonne place dans la programmation musicale de la saison consacre au royaume l'Institut du monde arabe de Paris. C'est souvent sous ces manifestations artistiques que le soufisme est le plus connu en Occident, un aspect qui occulte le sens spirituel de la pratique et fait apparatre le soufisme sous des couleurs folklorises.
"Qu'ils se produisent en spectacle en Occident ne les empche pas d'tre authentiques et de rester ancrs dans leur dmarche spirituelle", nuance Éric Geoffroy. Afin de faire entrer leur pays "dans la modernit" et de contrer l'influence sociale des confrries, nombre de rgimes arabes ont prcisment mis en oeuvre au XXe sicle une "stratgie de folklorisation" du soufisme, n'en promouvant que l'aspect patrimonial, tout en plaant les zaouas sous haute surveillance, voire en les fermant. Car si le soufisme est tranger l'islamisme contemporain, les confrries ont pu jouer un rle politique essentiel, tant parfois les premires lutter contre les ennemis extrieurs.
Au XVe sicle, au Maroc, o l'État mrinide tait dficient, ce sont les grandes zaouas qui ont organis la rsistance l'envahisseur portugais. Quatre sicles plus tard, en Algrie, l'mir Abdelkader, de la Qadiriya, s'opposait aux colons franais. Et la confrrie de la Sanoussiya tait en premire ligne en Libye contre les Italiens. En Irak, emmene par l'ex-numro deux du rgime de Saddam Hussein, Izzat Ibrahim al-Douri, une mystrieuse Arme des Naqshbandi, du nom d'une importante tariqa orientale, combattrait ainsi l'arme chiite de Bagdad aux cts des jihadistes de l'EI.
Éric Geoffroy, qui avoue ignorer quel point ces soldats se rattachent au soufisme, explique que "la Naqshbandiyya s'est rpandue en Asie centrale dans des territoires trs chiites et a d faire face des perscutions, dveloppant une hostilit certaine l'autre grande tendance de l'islam. Peut-tre ces adeptes irakiens voient-ils en l'EI le mouvement sunnite fort qui seul peut les dfendre face l'Occident et au rgime central prochiite. Il est indispensable de contextualiser tout cela".
Promouvoir la spiritualit pacifique
Au Maghreb, les pouvoirs centraux, aprs s'tre longtemps mfis des confrries, font aujourd'hui marche arrire, cherchant promouvoir cette spiritualit pacifique et adapte aux traditions locales face au proslytisme salafiste. "Depuis vingt ans, en Algrie, surtout aprs les annes noires de la guerre civile, toutes les instances institutionnelles, commencer par la prsidence, poussent vers le soufisme aprs avoir compris que c'tait notamment la fermeture des zaouas voulue par Boumdine qui avait fait le lit du jihadisme, commente Éric Geoffroy.
D'ailleurs, l'Association nationale des zaouas d'Algrie a soutenu trs clairement Bouteflika la dernire lection comme aux prcdentes." Au Maroc, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, est disciple de la puissante confrrie Boutchichiya. En septembre, l'occasion de la Premire rencontre mondiale Sidi Chiker des affilis au soufisme, il faisait un vibrant loge de la voie spirituelle de l'islam. Pour Éric Geoffroy, "le soufisme n'avait pas vocation se montrer, mais les temps ont chang et il doit maintenant le faire pour rvler, face au nihilisme jihadiste, qu'il y a un autre islam qui respecte la vie et le bien".


Le Soufisme, coeur de l'islam,
Cheikh Khaled Bentouns, Bruno et Romana Solt,
coll. "Espaces libres", Albin Michel,
nouvelle dition, octobre 2014








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Soufisme : islam du coeur, coeur de l'islam




07:38 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,