> >

[] [ ]

Les syndicats rclament lintervention du gouvernement

(Tags)
 
Les directeurs de lducation et les syndicats rencontrent ... Emir Abdelkader 0 2014-05-12 08:39 AM
Les syndicats de lducation pris au pige Emir Abdelkader 0 2014-02-06 09:00 AM
Ils appellent les syndicats renoncer la grve, Les parents dlves veulent lintervention de la Emir Abdelkader 0 2014-01-13 10:56 AM
Les syndicats africains appuient la cause sahraouie Emir Abdelkader 0 2013-10-30 02:14 PM
Plusieurs milliers de Tunisiens rclament le dpart du gouvernement Emir Abdelkader 0 2013-09-09 10:38 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les syndicats rclament lintervention du gouvernement

Les syndicats rclament lintervention du gouvernement



Des rencontres se tiennent depuis samedi dernier Alger entre le ministre de lEducation nationale et les syndicats du secteur, ainsi que deux organisations de parents dlves.


Une certaine comprhension rgne entre les deux camps. Le ministre reconnat la lgitimit des revendications souleves lors des rcents mouvements de protestation. Les syndicats, eux, admettent en effet que certaines rclamations ne relvent pas des prrogatives du ministre. Le CLA a t le plus exhaustif. Dans un document adress la presse, le syndicat relate le round des ngociations avec la tutelle. Il prne une politique salariale qui garantit un pouvoir dachat en instaurant un salaire flexible en fonction des prix sur le march par laugmentation de la valeur du point indiciaire 200 DA pour atteindre le SNMG de 40 000 DA. Cela sera suivi de la promulgation de plusieurs indemnits de panier et de transport, ainsi que lindemnit de rcupration psychologique. De mme que la rgularisation des primes du Sud en fonction de la nouvelle politique salariale, peut-on lire. Le Premier ministre, selon le document, a refus, craignant des retombes financires normes.
Plus loin, le CLA revendique des revalorisations portant sur les heures supplmentaires, la correction des copies dexamens et concours, la rmunration des journes dencadrement des examens et concours et des journes dencadrement pdagogique.
Le ministre indique que concernant cette revendication, la revalorisation de lheure supplmentaire et la correction des examens et concours, ces dossiers sont ltude et seront prts ds cette anne. Pour les rmunrations, la tutelle refuse puisque, cest du devoir de lenseignant et que le statut le stipule.

Le CLA estime que le dossier du statut particulier prive les professeurs ayant plus de 20 ans dexprience professionnelle du droit de participer au concours de promotion au poste dinspecteur de la matire ou de proviseur. Ce statut prive galement certains professeurs ayant presque 10 ou 20 ans danciennet de la promotion.
Responsabilits du ministre des Finances et de la Fonction publique
Meziane Meriane, coordinateur national du Snapest, juge que la rencontre a enregistr quelques avances, mme si des revendications restent en suspens. Les professeurs du technique seront intgrs pour accder au poste denseignant du secondaire, cite-t-il titre dexemple.Cependant, M. Meriane trouve inconcevable que les primes et les indemnits continuent tre calcules partir du salaire de base fix en 1989.
Par ailleurs, le Cnapest se runira aujourdhui avec la tutelle. Selon Larbi Nouar, porte-parole du syndicat, il reste des problmes rsoudre, notamment ceux dordre bureaucratique de ladministration. M. Nouar a abord le problme des incohrences des concours de promotions. Lorsquun dpart la retraite est notifi, il faut un concours la promotion pour permettre ceux dj en exercice daccder des catgories suprieures. Or, le ministre organise des concours de recrutement et pas de promotions, ce qui pitine laccord que nous avons conclu avec la tutelle.
Enfin, le charg de communication du ministre de lEducation nationale, Ahmed Tessa, estime que les discussions avec les syndicats se droulent sereinement. Il y a en tout dix syndicats et deux organisations de parents dlves. Les rencontres se tiendront jusquau 23 novembre. Les syndicats convergent sur beaucoup de points. Le ministre rpondra par la positive tout ce qui relve de ses comptences. Mais il ne peut pas faire autrement concernant les volets qui ne sont pas de son ressort, puisque des dossiers doivent tre pris en charge par le gouvernement, le ministre des Finances ou la Fonction publique, prcise-t-il.

Bsikri Mehdi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les syndicats rclament lintervention du gouvernement




05:08 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,