> >

[] [ ]

vive tension aprs l'attaque contre une synagogue

(Tags)
 
quatre Israliens tus dans l'attaque d'une synagogue Emir Abdelkader 0 2014-11-18 11:27 AM
La LDJ saccage la synagogue et s'attaque aux manifestants Emir Abdelkader 0 2014-07-15 11:04 PM
À Iboudrarene, aprs lattaque sanglante contre les militaires Emir Abdelkader 0 2014-04-22 04:19 PM
Vive tension en Libye Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:06 PM
Maroc : tension Tanger aprs la mort suspecte dun migrant Emir Abdelkader 0 2013-12-05 02:28 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
vive tension aprs l'attaque contre une synagogue

Jrusalem : vive tension aprs l'attaque contre une synagogue






Cing Israliens sont morts aprs l'attaque d'une synagogue par deux Palestiniens. Benjamin Netanyahou entend rpondre "une main de fer" cette "vague terroriste".

Des Palestiniens ont tu mardi 18 novembre cinq Israliens dans une synagogue de Jrusalem, l'attaque la plus meurtrire depuis plusieurs annes dans la Ville sainte, faisant redouter que le conflit isralo-palestinien ne prenne une dangereuse dimension confessionnelle.
L'arme et la police isralienne ont dtruit dans la nuit de mardi mercredi Jrusalem-est la maison d'un Palestinien auteur d'un attentat la voiture blier en octobre qui avait fait deux morts, a indiqu l'arme.
"La maison de ce terroriste, qui avait fauch avec une voiture des civils israliens tuant un bb et une jeune femme le 22 octobre dans une station de tramway Jrusalem, a t dtruite Silwan", un quartier de Jrusalem-est, a prcis un communiqu de l'arme.
Dnonant une "horrible attaque", le prsident amricain Barack Obama a appel Israliens et Palestiniens "cooprer pour apaiser les tensions", qui n'ont cess de monter ces dernires semaines.
"Vague terroriste s'abattant sur Jrusalem"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a averti en soire qu'il rpondrait avec "une main de fer" cette "vague terroriste s'abattant sur Jrusalem", ordonnant la dmolition des maisons des assaillants, deux cousins de Jrusalem-Est qui ont attaqu, arms de hachoirs et d'un pistolet, au moment de la prire du matin.
Benjamin Netanyahou et plusieurs de ses ministres ont violemment pris parti le prsident palestinien Mahmoud Abbas qui a sans tarder condamn l'attentat, lui en faisant porter la responsabilit "directe".
L'attaque, la premire contre un lieu de culte juif Jrusalem et la plus meurtrire depuis 2008, s'est produite peu avant 7h dans une synagogue du quartier de Har Nof, Jrusalem-Ouest, considr comme un bastion du Shass, un parti ultra-orthodoxe.
Les deux Palestiniens, pres de plusieurs enfants, ont t abattus par la police, et dix membres de leur famille ont t arrts.
Trois des cinq victimes avaient la double nationalit isralo-amricaine et un autre tait Isralo-Britannique. La cinquime victime -un policier druze bless mardi matin- a succomb ses blessures, a annonc la police dans la soire. Sept personnes ont t blesses.
Violences en Cisjordanie occupe

Cette attaque vient jeter de l'huile sur le feu alors que les tensions sont dj vives dans la Ville sainte, notamment autour de la trs sensible l'esplanade des Mosques, o des extrmistes juifs ont rcemment intensifi leur campagne pour obtenir le droit d'y prier.
Les Palestiniens et les musulmans craignent que Benjamin Netanyahou ne cde la pression des extrmistes, bien qu'il ait rpt n'avoir aucune intention de modifier le statu quo. "Ce ne sont que des mensonges", a-t-il encore martel, accusant le mouvement islamiste Hamas et l'Autorit palestinienne de "rpandre des calomnies" sur le sort du site.
L'attaque a gnr des violences en Cisjordanie occupe, o des colons israliens ont attaqu une cole prs de Naplouse, dans le nord, et jet des pierres sur les automobilistes palestiniens prs d'Hbron, dans le sud.
Dans ce contexte houleux, le ministre isralien de la Scurit intrieure Yitzhak Aharonovich a dcid de faciliter la possibilit pour les militaires et les "gardiens d'cole ou de jardins d'enfants" de conserver leurs armes en dehors de leur service.
Rponse un "crime raciste"

Alors que des experts estiment que privilgier le tout-rpressif pourrait aggraver un contexte dj explosif, 300 membres de l'extrme droite ont manifest en soire pour rclamer encore plus de fermet contre les assaillants.
"Il est interdit quiconque de faire justice soi-mme, mme si les esprits sont chauffs, et mme si vous bouillez de rage", a prvenu Benjamin Netanyahou.
De leur ct, les deux principaux mouvements islamistes palestiniens, le Hamas et le Jihad islamique, ont salu l'attaque qui n'a pas t revendique dans l'immdiat et appel "poursuivre les oprations".
L'attentat est intervenu au surlendemain de ce que les Palestiniens ont dnonc comme un "crime raciste", celui d'un chauffeur de bus palestinien, Youssef Ramouni, retrouv pendu dans son dpt de Jrusalem-Ouest.
La mdecine lgale isralienne a conclu un suicide, une version conteste par un mdecin lgiste palestinien.
"L'occupation est la cause des tensions"

Jrusalem est entre dans un engrenage de violence depuis que des extrmistes juifs ont brl vif, dbut juillet, un adolescent palestinien de Jrusalem-Est, la partie palestinienne annexe et occupe par Isral de la ville, assurant agir par vengeance aprs le meurtre de trois Israliens.
L'escalade a franchi un nouveau palier il y a prs d'un mois, lorsqu'un Palestinien a jet sa voiture sur un arrt du tramway. Depuis, deux autres attentats la voiture blier ont ensanglant Jrusalem et la Cisjordanie occupe, puis une srie d'attaques au couteau ont touch jusqu' Tel-Aviv.
Aucune de ces attaques n'a t revendique, mais certaines ont t menes par des membres du Jihad islamique ou du Hamas. Pour ces mouvements, l'attentat contre la synagogue est une "rponse au meurtre du martyr Youssef Ramouni" et aux "attaques" contre l'esplanade des Mosques.
Condamnant fermement l'attaque de la synagogue, le secrtaire gnral de l'ONU Ban Ki-moon a exhort les deux parties "prendre des dcisions difficiles qui conduiront la stabilit et une scurit long terme".
"L'occupation est la cause des tensions", a clam de son ct Mahmoud Abbas qui doit prochainement demander au Conseil de scurit de l'ONU un calendrier pour la fin de l'occupation des Territoires palestiniens.
En Espagne, le Congrs des dputs a adopt une motion appelant le gouvernement espagnol reconnatre l'Etat palestinien.
Plus tt dans la soire, et faisant rfrence ce vote, Benjamin Netanyahou avait critiqu "ceux qui essayent, mme maintenant, de rcompenser les Palestiniens".










Emir Abdelkader ; 2014-11-19 11:57 AM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

vive tension aprs l'attaque contre une synagogue




07:41 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,