> >

[] [ ]

Isral : les fous du Temple

(Tags)
 
Lannonce qui branle Isral Emir Abdelkader 0 2014-10-07 01:58 PM
Les crimes dIsral devant la CPI : ... Emir Abdelkader 0 2014-08-13 11:20 AM
Larrogance dIsral na plus de limites Emir Abdelkader 0 2014-07-20 02:51 PM
Isral au banc des accuss Emir Abdelkader 0 2014-05-22 02:21 PM
un Maghrbin en Isral Emir Abdelkader 0 2014-03-11 03:16 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Isral : les fous du Temple

Isral : les fous du Temple




À l'origine des tensions actuelles Jrusalem, le courant messianique juif ne cesse de gagner du terrain. Et menace d'enterrer toute perspective de paix avec le monde arabe.
Le 29 octobre, Jrusalem, un Palestinien tire bout portant sur Yehuda Glick et le blesse trs grivement au ventre et la poitrine. D'origine amricaine, ce rabbin de 49 ans est un activiste notoire. Install dans la colonie d'Otniel, en Cisjordanie, il passe le plus clair de son temps sur l'esplanade des Mosques. Muni d'un permis de guide touristique en guise de laissez-passer, il prodigue la bonne parole des fidles juifs qui visitent le site, troisime lieu saint de l'islam, mais aussi le plus sacr du judasme. À maintes reprises, ce proslyte fut arrt par la police pour avoir enfreint le statu quo en vigueur en priant haute voix.
Glick, que les Palestiniens ont toujours considr comme un dangereux provocateur, est l'un des fondateurs de l'Institut du Temple, une association affilie l'extrme droite isralienne qui milite pour la reconstruction du sanctuaire du roi Hrode, dtruit en l'an 70 par l'empereur Titus. Pour ses adeptes, le renouveau d'Isral passe par la restitution de ce symbole, source de puissance spirituelle qui permettrait au peuple juif de retrouver sa grandeur d'antan et acclrerait la venue du Messie. Ils entendent ainsi raliser la prophtie d'Ézchiel.
>> Lire aussi : Isral - Palestine : tensions sur l'esplanade des Mosques
Pour la destruction pure et simple du dme du Rocher et de la mosque Al-Aqsa
Ce courant messianique se compose d'une nbuleuse d'organisations dont la plus radicale, les Fidles du mont du Temple, va jusqu' prner la destruction pure et simple du dme du Rocher et de la mosque Al-Aqsa. En 1984, un complot visant dynamiter les deux difices avait t djou in extremis par les services de scurit du Shin Bet : 13 kg d'explosifs, 21 grenades et des chelles sont retrouves prs de la porte d'Or. Aujourd'hui, le discours est plus feutr : "Faire sauter le dme du Rocher ne fera pas avancer la rdemption, concde Arnon Segal, de l'Institut du Temple. Les plans d'architecte sont prts, mais il revient au gouvernement de les excuter. Ce jour viendra."
L'essor de cette mouvance remonte la victoire militaire isralienne de 1967, que certains rabbins ont perus comme un "miracle". L'État hbreu, dont la superficie a tripl, contrle alors Hbron, Jricho, Naplouse et les collines alentour dont les noms figurent dans l'Ancien Testament. Des groupes religieux, l'instar du Goush Emounim (Bloc de la foi), saisissent l'occasion pour assouvir leur rve du Grand Isral. Au nom de la Bible, les premires colonies jaillissent de terre et, avec l'arrive du Likoud au pouvoir en 1977, la Jude-Samarie devient l'appellation officielle de la Cisjordanie.
L'arme infiltre elle aussi
En quarante ans, ce messianisme militant va habilement profiter de la bienveillance des gouvernements israliens, de gauche comme de droite, parfois de leurs atermoiements et surtout de la moindre action de violence palestinienne pour justifier la conqute de la terre. À travers les partis sionistes religieux, cette mouvance va mme se doter d'un cheval de Troie politique. Elle dfend farouchement la colonisation et s'oppose tout rglement pacifique avec les Palestiniens, en particulier aprs les accords d'Oslo. Ce courant va aussi s'infiltrer dans toutes les institutions, y compris l'arme, dont prs de 40 % des officiers d'infanterie habitent des implantations de Cisjordanie.
"La ferveur messianique est le secret de notre existence. Sans cela, le feu s'teindrait. Cependant, la raison doit la contrler", dclarait Zerach Warhaftig, ministre isralien des Religions en 1967, au moment de remettre l'esplanade des Mosques au Waqf jordanien, gardien des lieux saints musulmans de Jrusalem. Quarante ans plus tard, le courant messianique a non seulement eu raison de l'État palestinien, mais il menace la paix religieuse dans la ville sainte et au-del. Dans leur vision de la fin des temps, ses zlotes prdisent d'ailleurs que la guerre de Gog et Magog entranera toute l'humanit dans une terrible bataille jusqu'aux portes de Jrusalem.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Isral : les fous du Temple




09:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,