> >

[] [ ]

Comment les Etats-Unis et Isral aident al-Qada...

(Tags)
 
l'Algrie, prochain cible des Etats-Unis et Isral Emir Abdelkader 0 2014-08-29 10:03 PM
Les Etats-Unis ont dcid de diviser la Syrie Emir Abdelkader 0 2014-06-28 12:40 PM
Algrie- Etats-Unis :... Emir Abdelkader 0 2014-03-31 12:52 PM
Les Etats-Unis sinquitent de la situation en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:44 PM
Les Etats-Unis ne peuvent pas cibler un partenaire... Emir Abdelkader 0 2013-04-27 10:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Comment les Etats-Unis et Isral aident al-Qada...

Comment les Etats-Unis et Isral aident al-Qada dans le sud de la Syrie

Le soutien des Etats-Unis et du rgime isralien al-Qada en Syrie

Dans la guerre livre au rgime syrien, lIran et au Hezbollah, les Occidentaux utilisent des stratgies complexes aux effets parfois imprvus, dautant quelles ne font pas forcment toujours consensus en Occident mme o leur mise en uvre dpend des rapports de forces entre les gens, disons raisonnables, et les noconservateurs.
Ces noconservateurs, ainsi que lexpliquait Robert Parry, restent trs prsents dans lappareil politico-militaire des Etats-Unis et leur poids peut tre trs important dans un pays comme la France o ils se cachent aussi derrire de nobles idaux humanitaires, alors que la seule chose qui leur importe est le sort du rgime sioniste.
Dans ces pays occidentaux qui mnent une guerre non dclare la Syrie, on feint de stonner de la prsence sur le terrain de combattants djihadistes dont les noms et prnoms voquent parfois plus le camembert que le leben.

Mais quy a-t-il de surprenant voir de jeunes Franais rpondre lappel au meurtre du chef de lEtat syrien lanc par Laurent Fabius, lactuel chef de la diplomatie franaise ?
De la mme manire, on ne sera pas surpris de voir en Syrie les puissances occidentales soutenir des forces officiellement affilies al Qada mme si les choses sont quelque peu obscurcies par les bombardements excuts par les USA et leurs allis arabes contre certaines forces djihadistes en Syrie.
Le blogueur Moon of Alabama nous aide mieux comprendre ce qui se passe sur le terrain et dans les officines de Washington : une partie des forces djihadistes est entre en conflit avec les intrts de Washington en sattaquant notamment au Kurdistan irakien o larme amricaine entretient une base, Cette confrontation tait tel point inattendue que le gouvernement turc, alli de lEtat Islamique en Irak et au Levant (EIIL ou Daesh) a eu du mal, et a toujours du mal, modifier son positionnement stratgique lgard de cette puissante milice.
Ce qui est important dans larticle que je vous propose, cest surtout ce fait que laviation amricaine bombarde le Jabhat al-Nosra, une importante milice affilie al Qada, dans le nord syrien tandis quelle soutient la mme milice au sud du pays dans la rgion proche du Golan occup par lentit sioniste et la frontire jordanienne. Lobjectif des Etats Unis nest donc pas de dtruire cette milice mais den carter les lments rtifs une alliance avec eux sur le terrain.
Et cest sans doute le mme objectif qui est poursuivi avec les frappes contre lEtat Islamique en Irak et au Levant. [Djazari]

Comment les Etats-Unis et Isral aident al Qada dans le sud de la Syrie

Par Moon of Alabama (USA), 21 novembre 2014 |Traduit de langlais par Djazari
Quand ladministration Obama a dclar avoir bombard le groupe Khorasan dans le nord syrien, les spcialistes se sont demands ce que cela voulait dire. Il nexistait et il nexiste aucune organisation de ce nom. Ce que ladministration Obama appelait groupe Khorasan tait des dirigeants du Jabhat al-Nosra, la branche syrienne dal Qada qui tait active en Afghanistan et au Pakistan il y a quelques annes avant de venir en Syrie. Alors pourquoi faire une distinction enre le Jabhat al-Nosra qui est actif dans toute la Syrie et un groupe dirigeant de la mme organisation situ dans le nord de la Syrie ?
Mon sentiment est quil existe une coopration active entre le Jabhat al-Nosra et les Etats-Unis, particulirement dans le sud syrien, et que la distinction a t faite pour maintenir en place une forme quelconque dalliance dans le sud. Les mercenaires de lArme Syrienne Libre dans le sud de la Syrie ont t entrans et arms par la CIA en Jordanie et sont contrls depuis une salle doprations multinationale quelque part Amman.
Dans le sud, le Jabhat al-Nosra combat activement aux cts de lArme Syrienne Libre qui reoit aussi un soutien dIsral. Au cours de ces derniers mois lASL, avec les combattants dal-Nosra comme troupes de choc, sest empare de portions importantes de territoire le long de la frontire de la Syrie avec la Jordanie et Isral. Leur but est, ainsi que nous lavions signal il y a deux mois, douvrir un corridor vers Damas. Leurs avances au dtriment de larme syrienne dans la zone frontalire ont t ralises avec lappui des tirs de soutien de lartillerie isralienne.
Reuters confirme aujourdhui que Nosra, comme nous lcrivions, est la pointe des combats dans le sud :
Des combattants du Front al-Nosra affili al Qada et dautres insurgs ont attaqu et fait uen brve incursion Baath City dans le sud de la Syrie jeudi, le dernier bastion important de larme dans une province qui jouxte les hauteurs du Golan sous occupation isralienne.

Des centaines de combattants dal-Nosra qui ont fui la province orientale de Deir al-Zor aprs en avoir t chasss par lEtat Islamique dans le courant de cette anne se sont regroups dans le sud de la Syrie o ils ont renforc la prsence rebelle dans ce secteur, selon es activistes.
Il [ce renfort] a permis aux combattants de prendre le dessus dans cette zone, dclare Abou Yahia al-Anari, un combattant dAhrar al-Sham.

Les gains des insurgs depuis le dbut de cette anne ont principalement t obtenus par le Front al-Nosra en association avec dautres rebelles et brigades islamistes qui combattent en alliance avec lArme Syrienne Libre soutenue par lOccident. A la diffrence des rebelles qui combattent dans le nord, ils se sont bien coordonns jusqu prsent.
Au nord, le Jabhat al-Nosra combat des groupes de mercenaires soutenus par la Turquie et les Etats Unis. Au sud, il coopre par contre avec ce genre de groupes qui sont soutenus, quips et entrans par les Etats Unis partir de la Jordanie et dIsral. Al-Nosra au nord a t rebapptis groupe Khorasan de sorte ce quon puisse le bombarder sans mettre en danger lalliance au sud entre lArme Syrienne Libre et le Jabhat al-Nosra.
Les combattants de Nosra dans le sud utilisent bien entendu des armes et dautres quipements que les units de lArme Syrienne Libre reoivent de la CIA et dautres services secrets. Ces groupes combattent ensemble et partagent naturellement leurs ressources.
En octobre, un mois aprs que jai signal les oprations dans le sud, le Washington Institute, une pice du lobby sioniste aux Etats Unis, a reconnu ces plans et a exhort plus de soutien dIsral et des Etats Unis sur le front sud. Il minimisait bien sr sciemment la participation dal-Nosra.
Une assistance coordonne dans le sud de la part des Jordaniens, des Israliens et des allis pourrait permettre de renforcer les rebelles syriens modrs dans cette rgion, dviter une prise de contrle par les extrmistes et faciliter la campagne en cours contre lEtat Islamique en Irak et au Levant (EIIL).
Pour linstant, lessentiel du soutien isralien aux bataillons locaux modrs et non islamistes le long de la frontire sest born une aide humanitaire, tels les soins apports 1 4000 Syriens malades et blesss dans des hpitaux israliens, la fourniture de mdicaments, de nourriture et de moyens de chauffage des villageois etc. Certains groupes rebelles sont en contact constant avec larme isralienne, avec par exemple de frquentes runions secrtes qui se tiendraient Tibriade, mais seule une petite quantit darmes leur a t fournie, essentiellement des lance-roquettes.
Les oprations dans le sud nont rien voir avec lEIIL qui reste peu prsent dans le sud, mais sont exclusivement diriges contre larme syrienne, le gouvernement syrien et la population de Damas. Les combats sont conduits, comme la reconnu Reuters aujourdhui, par des miliciens du Jabhat al-Nosra et un soutien amricain et isralien est apport aux groupes locaux de lArme Syrienne Libre qui sont troitement aligns avec al-Nosra.
Les Etats Unis et Isral sont certainement au courant ce ce que Reuters rapporte et que nous avions affirm auparavant. Ils ont arm et continuent armer des groupes qui cooprent troitement et partagent avec al Qada leurs ressources obtenues auprs dIsral et des Etats Unis.


Moon of Alabama |



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Comment les Etats-Unis et Isral aident al-Qada...




01:58 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,