> >

[] [ ]

Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs...

(Tags)
 
Libye : un gnral dissident dit avoir le "mandat du peuple" pour combattre le "terrorisme" Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:50 PM
Le HCA soppose lusage des caractres arabes dans la transcription des prnoms amazighs Emir Abdelkader 0 2013-07-29 02:19 AM
Libye Libye : extradition de Mahmoudi, son avocat dnonce "des pratiques de voyous" Emir Abdelkader 1 2012-06-26 04:36 PM
[Product] : - Fethi.dz Fethi.dz vbulletin 3.8.X 4 2009-10-10 09:47 AM
postbi-lagacy - Fethi.dz Fethi.dz 3.7 3 2008-12-31 04:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs...

Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs n'ont pas choisir leur camp dans la guerre civile"

Fethi Benkhalifa, ex-prsident du Congrs mondial amazigh, s'est rendu Paris. À cette occasion, il a accept de rpondre aux questions de "Jeune Afrique" et de donner son point de vue sur la situation en Libye.


Aprs trois annes passes la tte du Congrs mondial amazigh, cet originaire de Zwara (ouest de la Libye) a pass la main une prsidence collgiale. À 50 ans, il dfend une vision claire pour son pays, loin de la polarisation actuelle entre, dun ct, la coalition Fajr Libya, allie au gouvernement islamiste de Tripoli et, de lautre, l"Opration Dignit" mene par le gnral Khalifa Haftar et soutenue par la Chambre des reprsentants de Tobrouk. De passage Paris avec une dlgation de responsables amazighes du djebel Nefoussa, il sest entretenu avec des responsables du ministre des Affaires trangres puis avec des experts runis par lInstitut Prospective et scurit en Europe. Entretien.



>> Lire aussi : au moins quatre morts dans les combats entre les islamistes et les hommes de Khalifa Haftar


Jeune Afrique : quelle lecture faites-vous de la situation qui prvaut en Libye depuis 2011 ?

Fethi Benkhalifa : Ds 2011, nous avions alert sur la fragilit du processus de construction de lÉtat post-Kadhafi et mis en garde contre les risques de guerre civile. Des erreurs ont t commises et la situation actuelle en est la consquence. La dclaration constitutionnelle [proclame par le CNT en aot 2011, NDLR] a t rdige par des amateurs. Ce texte de trois pages, adopt sans dbat ni rfrendum, naborde aucun moment les questions cruciales dune arme nationale, des forces de scurit et de la justice transitionnelle. Enfin, cette dclaration constitutionnelle na pas tenu compte de la diversit culturelle et linguistique de la Libye, senfermant dans un rfrentiel arabo-islamique exclusif.
La dclaration constitutionnelle a t rdige par des amateurs.
Pourtant, lanne 2012 fut marque par la tenue des premires lections libres de Libye. Pourquoi les Amazighs les ont-ils boycottes ?

Tout le processus tait vou lchec. En tant quAmazighs, nous lavons dit mais nous navons pas t cout. Au lieu daborder le problme par le haut, en organisant des lections lgislatives, il fallait renforcer la culture dmocratique la base. La bataille pour le pouvoir tait prcipite. Il fallait surseoir la comptition politique le temps de nous entendre sur la Constitution et sur les rgles du jeu. La premire erreur de lAlliance des forces nouvelles [autour de lex-Premier ministre Mahmoud Jibril, NDLR] et du parti de la justice et de la construction [proche des Frres musulmans, NDLR], a t de se comporter en acteurs politiciens, oubliant ltape de la transition. Il tait prvisible, compte tenu des enjeux financiers et de labondance darmes, que laffrontement se militarise.


>> Lire aussi : au mois 340 morts en un mois de violences Benghazi


Vous avez rcemment boycott llection du comit charg dcrire la nouvelle Constitution. Ne craignez-vous la marginalisation ?


Au contraire, les rcents dveloppements ont confort notre refus dentrer dans une lutte des lgitimits, dans laquelle nous navons pas prendre de parti. De ce fait, nous rejetons lchec institutionnel qui sest mu en conflit militaire. Notre boycott nest pas un acte de nihilisme, au contraire il est la seule attitude nationale et responsable dans une guerre civile attise par les puissances trangres qui utilisent des intermdiaires libyens.
Vous renvoyez les deux parties dos--dos
Nous sommes neutres, car nous navons pas, en tant quAmazighs, choisir un camp. Haftar veut combattre le terrorisme, que nous condamnons aussi. Mais nous ne partageons pas lidologie panarabe quil dfend. Surtout, nous dnonons la mthode militaire choisie, qui cause des dgts humains et matriels trs lourds. En face, la coalition Fajr Libya, soutenue entre autres par Ankara, prtend dfendre la rvolution. Nous aussi avons vers notre sang pour mettre fin la dictature, mais nous rejetons la finalit des forces islamistes, cest--dire ltablissement dun califat. En tant que musulmans ibadites, nous sommes opposs la pense salafiste. Les belligrants ne se soucient pas des intrts des Libyens. Pour eux, la Libye est un butin.
Nous aussi avons vers notre sang pour mettre fin la dictature, mais nous rejetons la finalit des forces islamistes.
Que proposez-vous comme solutions ?


Nous pensons que la communaut internationale peut jouer un rle dans larrt des hostilits. Toutefois, la solution finale que nous appuyons ne pourra tre que libyenne. Nos principes politiques sont clairs et nont pas chang : galit, reconnaissance de la diversit, citoyennet. Soyons clairs, nous ne sommes pas pour une suprmatie amazighe comme tentent de le faire croire certains esprits malintentionns. Mais nous pouvons parvenir la paix par le dialogue. Or pour le moment, cest la force qui prime.



Quen est-il de la capacit militaire des Amazighs ?

Nous navons pas utilis la force qui est, pour nous un moyen, et non pas une fin en soi. Le conflit actuel napporte aucun bnfice aux Libyens. Nous sommes les fils de cette terre et revendiquons haut et fort notre sentiment national. Cest pour cette raison que nous nutilisons pas la force pour trancher des questions politiques. Mais si nous y sommes forcs, nous sommes trs bien prpars. Nous maintenons des capacits militaires puissantes, tant lOuest quau Sud.


Justement, quelle est la nature de vos relations avec les militants de lAzawad au nord du Mali ?

Les occidentaux ne veulent pas comprendre que nous sommes un seul et mme peuple. Ce nest pas un slogan mais une ralit. Nos liens familiaux, tribaux, culturels, sont trs troits avec nos frres de lAzawad. Nos relations sont aussi militaires, car nous soutenons la lutte qui y est mene : des armes et des combattants amazighs se trouvent dans lAzawad, et beaucoup de militants qui en viennent se rendent rgulirement dans le sud libyen. Plus qu Bamako ou Ouagadougou, la profondeur stratgique du problme des Touaregs se trouve en Libye. Cest l quont t prpares les brigades formes du temps de Kadhafi.


Pourquoi, en trois ans, les Amazighs libyens nont-ils pas constitu de parti ou de force politique structure ?


En Libye, il y a actuellement 27 partis politiques. Mais quels projets et programmes srieux ont-ils? Aucun. Notre projet nest pas de crer un parti amazigh ou ethnique mais un parti national, ouvert tous ceux qui partagent les valeurs de citoyennet, de diversit et de dmocratie. Nous devons sortir de cette alternative mortifre entre lidal panarabe et lutopie islamiste. Notre projet de parti politique est prt, mais nous attendons le bon moment. Et la situation nous est favorable car les deux camps se brlent les ailes.








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Libye - Fethi Benkhalifa : "Les Amazighs...




07:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,