> >

[] [ ]

Violence lgard des femmes une souffrance muette, Une fatalit ?

(Tags)
 
Lutte contre la violence faite aux femmes !... Emir Abdelkader 0 2014-11-18 11:45 AM
Violences lgard des femmes : LEtat simplique enfin ! Emir Abdelkader 0 2014-09-04 12:52 PM
Le Maroc est le seul responsable de notre souffrance Emir Abdelkader 0 2014-03-15 10:15 PM
Des experts en parlent : y a-t-il une fatalit de la violence ? Emir Abdelkader 0 2013-10-19 02:54 PM
La violence contre les femmes saggrave Emir Abdelkader 0 2012-11-26 02:29 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Violence lgard des femmes une souffrance muette, Une fatalit ?

Violence lgard des femmes une souffrance muette, Une fatalit ?






En un peu plus de vingt ans dexercice de la profession davocat, lhomme, qui a arpent tellement de salles des pas perdus, ne se fait presque plus dillusion. Mi-raliste et mi-cynique, il estime que le phnomne de la violence est difficile, sinon impossible radiquer. On peut juste en limiter lampleur . Cest un peu comme pour la corruption que toutes les lois, les plus rpressives fussent-elles, nont jamais pu liminer .
Il existera aussi dans toutes les administrations des gens qui, dfaut de travailler, surveillent, rapportent et sment la zizanie , dit-il dun ton amus. Aucune poque ni socit nest faite que de gens respectueux et vertueux. Les violences que subissent les femmes, tous types et niveaux confondus, sont un fait social. Une femme sur trois dans le monde est victime de violences conjugales a rappel et assn, vendredi dernier, lOMS. Dans une srie dtudes, elle a indiqu que malgr lattention accrue ces dernires annes lgard de ces violences, elles restent encore un niveau inacceptable . Les chiffres parlent deux-mmes. Entre 100 et 140 millions de jeunes filles et femmes ont subi des mutilations gnitales, environ 70 millions de filles ont t maries avant leurs 18 ans, souvent contre leur gr, et 7% des femmes risquent dtre victimes dun viol dans leur vie.
Ces violences sexacerbent dans les moments de crise. Mme dans notre pays, on a vcu, au cours de la dcennie noire, une dscolarisation des filles et on navait jamais dplor autant de viols, lun des visages les plus hideux de ces terribles annes. Rien ne pourra supprimer dfinitivement les violences contre les femmes. Aucune baguette magique ne semble mettre un frein un flau exacerb en temps de crise.
Lordre et le dsordre Les films algriens comptent, souvent, une scne o, pour se faire respecter, lhomme dverse souvent sa colre sur sa femme. Mme quelques humoristes ont cru se gausser des coups de bton pour lpouse indlicate. Dans la socit traditionnelle, les rles taient bien rpartis. Lhomme avait son domaine et mme si, en ralit, les femmes tiraient les ficelles, elles sinscrivaient rarement dans des logiques de confrontation. Le bon vieux proverbe du terroir Cest un homme, tout ce quil peut faire est beau traait des limites toute vellit dmancipation fminine.
Cela ne semble plus tre le cas aujourdhui. Beaucoup dhommes, encore imprgns de traditions ravives par la vague dislamisation, ne semblent pas prs dabandonner leurs privilges et accepter une remise en cause de leur pouvoir, assis sur une culture immmoriale. Lpouse ne doit pas contrarier leurs dsirs et doit acquiescer tous les ordres. Il suffit de prendre place dans un tribunal, dtre un lecteur assidu des chroniques judiciaires, pour se rendre compte de lampleur de ce qui sapparente un bras de fer. Sous leffet de la scolarisation et du travail salari, qui ont profondment remodel les rapports sociaux, beaucoup de femmes rechignent, dsormais, vivre sous la coupe dun mari dont la moindre dcision ne se discute pas et doit tre applique la lettre. Sans tre la seule et unique raison, cest dans le chamboulement des valeurs quil faut comprendre un phnomne qui devait progressivement disparatre. Paradoxalement, il semble perdurer comme dans toutes les situations o leffondrement dun ordre social entrane toujours davantage de dsordre.


R. Hammoudi
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Violence lgard des femmes une souffrance muette, Une fatalit ?




04:20 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,