> >

[] [ ]

Histoire du Jihad islamique palestinien

(Tags)
 
Dans le monde du jihad, Al Qada menace par lEtat islamique Emir Abdelkader 0 2014-08-31 11:45 AM
Parti au jihad en Syrie avec son bb: ... Emir Abdelkader 0 2014-04-09 02:56 PM
Algrie : la vie aprs le jihad Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:41 PM
Des Tunisiennes en jihad du sexe en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-09-21 12:09 AM
Yousef Al-Qaradhaoui appelle au Jihad en Egypte Emir Abdelkader 0 2013-07-30 03:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Histoire du Jihad islamique palestinien

De la thologie la libration Histoire du Jihad islamique palestinien






Enfants emprisonns par larme isralienne dans le ghetto de Gaza
Dans le monde polaris o nous nous dbattons, la pense unique dominante est binaire : ou vous tes avec nous, ou vous tes contre nous . Et dans le cas de la situation dans laquelle la pauvre Palestine est englue, cette pense binaire est mise en uvre avec de lartillerie lourde, au propre comme au figur. Il est ainsi devenu dusage de prsenter les acteurs palestiniens en les rduisant au duo de frres ennemis Fatah-Hamas, les premiers tant devenus prsentables et cooptables dans le concert des partis tatiques, car censs tre lacs, dmocratiques et pacifiques, les seconds restant enferms dans leur ghetto de Gaza, rgulirement soumis une tempte de feu, dacier et de sang, et presque hermtiquement clos depuis huit ans, en plus de figurer sur les listes officielles dorganisations terroristes tablies par les puissances dumonde libre, lances dans de nouvelles croisades.

Encore que mme cette pense binaire soit constamment remise en cause par Netanyahou et ses acolytes, qui tentent de convaincre leurs allis US et europens que tout a (lensemble des partis et mouvements palestiniens) nest quune seule et mme bande dexterminateurs de juifs.
Si lon fait une recherche sur le moteur de recherche le plus en vogue, les occurrences de quatre mots que lon obtient sont les suivantes.

Comme on le voit, il ny a pas photo : lorganisation du Jihad islamique palestinien est pratiquement un fantme mdiatique. On ne peut donc que se rjouir du travail de recherche men par trois auteurs appartenant, pour deux dentre eux, la nouvelle gnration des islamologues/orientalistes franais, et pour le troisime, la diaspora palestinienne. Ils runissent donc les trois conditions minimales requises pour une approche rationnelle et scientifique dun mouvement politique arabe : la connaissance de la langue arabe, la connaissance personnelle des protagonistes, et une culture gnrale suffisamment vaste pour tre en mesure de replacer les actes et les discours des acteurs tudis dans un contexte historique, politique, culturel, social, militaire et religieux.
Pour tous ceux et toutes celles qui ne peuvent se satisfaire de ranger les mouvements de rsistance islamistesdans le grand fourre-tout des barbus-fous ( lier) de Dieu, bons pour la ghenne, le livre de Wissam Alhaj, Nicolas Dot-Pouillard et Eugnie Rbillard, De la thologie la libration Histoire du Jihad islamique palestinien[1], permettra une plonge dans un monde et une histoire inconnus de 99 % des Occidentaux, po-Palestiniens compris, avec un dosage quilibr dempathie et de distance critique. On ne peut donc quen recommander la lecture, notamment aux militants franais de gauche, partisans inconditionnels du Fatah et que la simple existence du Hamas et du Hezbollah gne aux entournures, quand elle ne leur donne pas des boutons : ils verront que les choses ne sont pas si simples, et que le Fatah est et a t beaucoup plus islamiquequils veulent bien le croire. Comme cela fut le cas du FLN algrien, et avant, lui, de lÉtoile africaine/MTLD de Messali Hadj, qui ralisa la prouesse dtre la fois un dirigeant proche de lInternationale communiste et de se voir proposer dtre dsign Calife par un congrs islamique au Caire dans les annes 1930. Comme cela fut le cas du No-Destour de Bourguiba, prsent gnralement comme un parangon de lacit, mais dont on ignore gnralement que, dans les mmes annes 1930, il faisait passer ses consignes de lutte par les mosques, o les imams prchaient aux fidles que la participation telle grve ou manifestation dcide par le parti tait le devoir de tout Musulman.
Pour en revenir aux Palestiniens, un premier constat simpose : tous, quelle que soit lidologie dont ils se rclament, sont Palestiniens avant dtre islamistes, gauchistes, nationalistes arabes ou autres, et tous, chrtiens compris, baignent dans une culture ambiante musulmane. Ce patriotisme troit, commun dsormais tous les peuples arabes, qui ont intrioris les frontires nationales hrites des colonialismes et des protectorats, est videmment particulirement exacerb chez ceux dont la terre est occupe depuis presque un sicle par des colons juifs, ou se disant tels.
Corollaire de ce patriotisme, lanti-imprialisme, qui est pass par plusieurs phases, au fil des vnements du monde et de la rgion.
Analysant juste titre le projet sioniste et sa mise en uvre comme une manation des puissances coloniales (Grande-Bretagne et France), qui passrent ensuite le bton aux USA, les Palestiniens se tournent doncnaturellement vers ceux qui, dans le monde, semblent combattre ces puissances : lURSS, la Chine, le Vietnam et Cuba. Lenthousiasme pour lUnion sovitique ayant dj t quelque peu chaud par son vote lONU en faveur du plan de partage de la Palestine du 29 novembre 1947, les sympathies et les affinits idologiques se dplacent progressivement vers Pkin, Hanoi et La Havane.
Mais deux vnements viennent tout changer : la rvolution iranienne de janvier 1979 et lentre de lArme rouge en Afghanistan le 25 dcembre 1979, qui vient rgler la kalachnikov le conflit entre les communistes afghans au pouvoir. Cette mme anne 1979 a vu une guerre clater entre la Chine, dsormais dirige par lepragmatique hritier de Mao, Deng Xiao Ping, lhomme auquel peu importait la couleur du chat pourvu quil attrape les souris, et le Vietnam, occup dans une guerre visant liminer les Khmers rouges maostes du Cambodge. Thran devient donc soudain la nouvelle Mecque des rvolutionnaires palestiniens, Yasser Arafat compris [2].
Limpact de la rvolution iranienne sur le monde arabo-musulman est norme, notamment sur les groupes et mouvements politico-militaires palestiniens et libanais et, plus largement sur la jeunesse, en particulire tudiante. Un groupe dtudiants palestiniens, en partie originaires de Gaza, boursiers en Égypte, constitue alors le premier noyau de ce qui deviendra le Mouvement du Jihad islamique palestinien. Le Mouvement est n officiellement en octobre 1987, par la premire action militaire de ce groupe contre un cantonnement isralien, dans le quartier du Shujaayia Gaza, prlude la premire Intifada, qui clatera le 9 dcembre 1987. Le mme quartier o, en juillet 2014, les soldats israliens connatront leur premire grande dfaite tactique de lOpration Bordure protectrice.
Entre la divine surprise de 1979 et 1987, il aura fallu deux vnements dcisifs pour recentrer le combat palestinien sur le territoire de la patrie occupe : lassassinat du prsident Sadate en 1981, qui dclenche une chasse aux islamistes npargnant pas les Palestiniens, mme sils sont trangers cet assassinat, et loccupation isralienne du Liban en 1982, qui conduit lvacuation des combattants et des bureaucrates palestiniens vers la Tunisie, lAlgrie, lIrak ou le Ymen.
Les militants du Jihad islamique se replient sur Gaza et poursuivent leur travail discret de construction dune avant-garde rvolutionnaire, tenant damalgamer leur bagage thorique htroclite et regroupant progressivement des militants venus de la gauche marxisante et/ou nationaliste arabe, tout en maintenant des relations complexes la fois avec les Frres musulmans, quils ont frquents en Égypte, et les fractions islamiques du Fatah. Les Frres musulmans de Gaza ne se dcideront passer la lutte politique (et donc militaire) quau moment de la premire Intifada, o ils creront officiellement le Hamas, bnficiant du rseau patiemment tiss dans les mosques et dans le travail caritatif.
27 ans plus tard, le Jihad islamique est le troisime mouvement politico-militaire palestinien par ordre dimportance. Il a jou un rle important dans la rsistance la dernire offensive isralienne contre Gaza et reste un trange soldat dans le paysage palestinien, avec une arme de lombre estime 5 000 combattants, dirige par des hommes qui ont tout lu et discut, dAntonio Gramsci et Ibn Khaldoun Mao et Che Guevara, en passant par Khomeiny et Ali Shariati, le traducteur en persan de Franz Fanon. Maintenant des rapports complexes de fraternit conflictuelle avec le Fatah et avec le Hamas, ce mouvement, quon peut qualifier dislamo-nationaliste rvolutionnaire, jouit dun grand prestige auprs des Palestiniens de tout bord, en premier lieu parce quil a longtemps jou les mdiateurs et les conciliateurs entre les deux grands frres ennemis.
Pour en savoir plus, il ne vous reste plus qu lire cet ouvrage, dont Olivier Roy crit dans sa prface quil apporte une contribution extrmement originale : lanalyse des trajectoires militantes des fondateurs et des cadres du mouvement. Un maoste athe peut devenir un islamiste au nom de la fusion avec les masses, un islamiste partisan de loumma [3] peut inscrire sa lutte dans le cadre dun nationalisme palestinien pour finir par rejeter linternationalisme islamiste, parce quil y voit un prtexte pour ignorer les luttes nationales et se rfugier dans un univers panislamiste. Les chemins se croisent, les militants voluent. On a sans doute jet un peu vite le bb Marx avec leau du bain sovitique. Linfluence profonde du marxisme chez beaucoup de fondateurs du Mouvement du Jihad islamique palestinien (et du Hezbollah) explique la fois leur originalit et leur efficacit dans laction .


(Op. cit. p.9).
Fausto Giudice






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Histoire du Jihad islamique palestinien




04:41 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,