> >

[] [ ]

La CNLTD franchit le rubicon

(Tags)
 
Des reprsentants de lUE veulent rencontrer la CNLTD Emir Abdelkader 0 2014-11-17 04:28 PM
La CNLTD en conclave... Emir Abdelkader 0 2014-09-11 11:40 AM
la CNLTD prpare une confrence Emir Abdelkader 0 2014-07-07 10:56 PM
Il a suscit de graves accusations contre lAlgrie, Ghannouchi franchit la ligne rouge Emir Abdelkader 0 2013-08-01 08:02 PM
Le franchissement du Rubicon sur lIfriqiya. Emir Abdelkader 0 2013-04-27 03:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La CNLTD franchit le rubicon

La CNLTD franchit
le rubicon

Lors de sa dernire sortie
mdiatique, la CNLTD,
ou plus exactement le
comit excutif des
trente qu'elle s'est donn, sigl
ISCO quant lui (Pour Instance
de Suivi et de Coordination), a
fait savoir qu'il n'tait plus sur la
revendication de l'application de
l'article 88, que cela tait pour lui
de l'histoire ancienne, que ce
que dsormais il demandait, ou
plutt exigeait, ce n'tait rien
moins qu'une prsidentielle anticipe.
Un tnor de l'opposition,
comme ces gens se nomment
collectivement dsormais, sans
se soucier le moins du monde
de la vracit du titre, a bien
voulu expliquer la diffrence
entre les deux mots d'ordre. Le
premier, qui veut la destitution
de Bouteflika pour raison de
maladie, se fonde sur des arguments
juridiques, la diffrence
du second qui lui est rsolument
d'ordre politique. Qui s'en tient
au premier se met dans la position
de qui se prpare aller
devant un tribunal plaider pour
la ncessit qu'il y a destituer
un prsident trop malade pour
remplir ses fonctions. De cette
faon, la dcision ne lui appartient
pas, mais la juridiction
devant laquelle est porte l'affaire.
Le sort de Bouteflika, dans ce
cas de figure, se jouerait arguments
contre arguments, en
aucun cas en vertu du rapport
de force, comme dans un procs
au civil somme toute. La victoire
devrait revenir la partie
prsentant le dossier le plus
convaincant, non pas celle qui
serait politiquement et matriellement
la plus forte. Ici c'est le
rgne de la raison la plus juste,
non pas de la raison du plus fort.
On peut se figurer la scne
comme suit : le public est convi
un tribunal, il y a un juge sur
une estrade surleve, qui
arbitre un litige opposant deux
parties, sauf que la personne en
cause n'est pas visible, elle est
dans une espce de cellule
mdicalise l'arrire-plan, o
elle attend qu'on dcide de son
sort. Qu'elle reste prsident ou
qu'elle cesse de l'tre ne dpend
plus d'elle mais de l'habilet de
ses avocats. Mais a, c'tait
avant, avant que la CNLTD ne
change d'exigence et de dcor.
Dsormais, il ne s'agit plus de
soumettre Bouteflika un procs
en destitution, mais de passer
d'un bond l'aprs-
Bouteflika. A une lection anticipe.
On peut se reprsenter la
scne comme suit : Bouteflika
n'est plus dans une cellule attendant
l'issue du procs qui lui est
fait, il a disparu, sinon dcd, il
appartient au pass, bien que
rcent, et le pays, parce qu'ainsi
l'a voulu une opposition toutepuissante,
s'apprte entrer
dans une course prsidentielle
en vue justement de lui donner
un successeur. C'est trs exactement
ce point que se poste
maintenant la CNLTD. Exit l'article
88, place l'lection anticipe.
C'est ce que l'autre a appel
le passage du stade juridique,
et judiciaire, au niveau politique.
Jusque-l la CNLTD a t trop
dbonnaire. Elle a pris son
Bouteflika en patience. Mais l,
sa coupe est pleine, elle saute le
pas ; que dis-je, elle a dj saut
le pas : Bouteflika n'est plus prsident,
elle l'a destitu d'autorit
il y a quelques jours, proprement,
d'une dclaration d'elle
l'issue de la runion de son bras
arm l'ISCO, nanmoins sans
violence ni bavure aucune. Ne
reste plus maintenant qu'une ou
deux bricoles mettre au point :
convoquer le corps lectoral,
fixer une date pour l'lection,
mettre sur pied une commission
indpendante pour garantir une
lection irrprochable. Ce qui du
reste ne saurait tarder dsormais,
la CNLTD n'ayant pas la
rputation de parler pour ne rien
dire. Si elle a dcid de passer
aux choses srieuses, eh bien, il
faut s'attendre ce qu'elle joigne
bientt l'acte la parole.
M. H.





Emir Abdelkader ; 2014-11-26 12:09 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La CNLTD franchit le rubicon




07:40 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,