> >

[] [ ]

Le serpent de mer

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le serpent de mer

Le serpent de mer



Revoil le projet de rvision de la Constitution remis au got du jour. Lannonce a t faite, une fois de plus devrions dire, lors de la tenue de la confrence scientifique africaine sur lvolution du droit constitutionnel, par un conseiller la prsidence de la Rpublique devant un parterre de juristes, duniversitaires et de spcialistes venus des quatre coins du continent.
La lecture du message prsidentiel devant un aropage dexperts et dlus runis pour le 25e anniversaire de la cration du Conseil de la nation sans doute une opportunit organise pour la circonstance a fait ressurgir ce projet de Bouteflika, comme le serpent de mer qui rapparat quand lhorizon politique est bouch et que le pouvoir est en panne dides ou dinitiatives.
Un pouvoir incarn formellement par un Prsident malade, qui gouverne le pays par procuration familiale, contest par une opposition qui rclame lapplication de larticle 88 de la Constitution, constatant ltat de vacance du pouvoir et par l mme, la tenue dune lection prsidentielle anticipe.
Tandis que le FFS opte, pour sa part, pour une autre dmarche : celle de la recherche dun consensus entre pouvoir et opposition pour sortir de la crise. Dmarche dans laquelle il prtend jouer un rle de mdiateur. Deux approches, de prime abord, antinomiques. Et ce, sans compter lattitude de certaines personnalits politiques, linstar de Mouloud Hamrouche ou de Ali Benflis qui semblent tous deux vouloir se positionner au-dessus de la mle, si lon peut dire, et sriger chacun de son ct en dernier recours pour le changement la tte de la magistrature suprme.
Cest dans ce contexte de fin de rgne que le cercle prsidentiel relance lide de Abdelaziz Bouteflika formule en 2011 dans lambiance du Printemps arabe, de revoir la Loi fondamentale, exhibe chaque fois que la tension sociale monte et que la contestation politique du quatrime mandat devient de plus en plus pressante.
Pourquoi parler maintenant de rvision de la Constitution alors que des voix se voulant autorises assurent que le pouvoir actuel nira pas au-del de la moiti de lanne 2015 ? Les citoyens lambda que nous sommes se demandent pourquoi la Prsidence a choisi de ractiver maintenant cette nime tentative de rvision, dont on se demande si dans le fond, elle est vritablement la solution la crise !
Alors, simple effet dannonce sans doute visant calmer les ardeurs de lopposition, ou volont de faire et laisser croire que le pouvoir actuel tient une feuille de route au moment o les partenaires trangers, linstar de lUnion europenne, sinvitent en observateurs au dbat sur la sortie de crise. Dans lequel cas lopration denfumage est bel et bien lance. Le tout tant de gagner du temps. Reste savoir quelle sera la raction des uns et des autres !

Reda Bekkat




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le serpent de mer




04:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,