> >

[] [ ]

Les Emirats ratissent large dans leur lutte contre lislamisme politique

(Tags)
 
ANP Lutte contre la contrebande : ... Emir Abdelkader 0 2014-11-26 11:48 AM
Lutte contre la torture en Tunisie:... Emir Abdelkader 0 2014-06-06 10:51 PM
Gestion de lislamisme politique : Le pouvoir perd la main Emir Abdelkader 0 2014-05-13 11:30 AM
Gestion de lislamisme politique, Le pouvoir perd la main Emir Abdelkader 0 2014-05-12 08:36 AM
Les Emirats en colre contre Al Qaradhaoui Emir Abdelkader 0 2014-01-26 02:25 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les Emirats ratissent large dans leur lutte contre lislamisme politique

Les Emirats ratissent large dans leur lutte contre lislamisme politique


Quand les Emirats arabes unis ont publi leur liste de 83 groupes classs terroristes , plusieurs agences caritatives occidentales ont sursaut en voyant leurs noms cits aux cts de ceux dAl-Qada et du groupe Etat islamique (EI).
Il ntait pas surprenant que les Frres musulmans soient en tte de liste en raison de la campagne implacable mene par Abou Dhabi contre cette confrrie.
Mais linclusion du Conseil des relations amricano-islamiques (CAIR), de lUnion des organisations islamiques de France (UOIF) ou dautres associations islamiques en Finlande, Norvge, Sude et dans dautres pays europens a suscit lindignation de gouvernements occidentaux qui ont demand des explications.
En ratissant large, les Emirats ont confirm que leur lutte contre lislamisme tait autant idologique que conventionnelle.
Pour Frederic Wehrey, spcialiste du Golfe linstitut Carnegie Endowment for International Peace, la liste vise lislamisme politiquement actif . Ils (les Emirats) essaient de classer des groupes non-violents affilis aux Frres musulmans dans la mme catgorie idologique que celle de groupes rellement terroristes comme Boko Haram (du Nigeria) et Al-Qada .
La riche monarchie du Golfe, qui a une socit ouverte accueillant des millions dtrangers, semble avoir fait dlibrment un choix en se plaant lavant-garde de la lutte antiterroriste .
Toujours les Frres musulmans
Les Emirats nont jamais t viss par des attentats sur leur territoire et ont t pargns par les manifestations ayant secou dautres pays de la rgion dans le sillage du Printemps arabe.
Mais les dirigeants du pays ptrolier peroivent comme une menace leur rgne la confrrie des Frres musulmans, fonde en 1928 en Egypte et qui a des ramifications dans toute la rgion.
Les critres (pour la liste) ont pris en considration tout ce qui pourrait avoir un lien mme lointain avec les Frres musulmans , indique Andrew Hammond, chercheur au Conseil europen des relations extrieures pour le Moyen-Orient et lAfrique du nord.
Les Emirats ont violemment rprim ces dernires annes les Frres musulmans, emprisonnant des dizaines de membres, et mis la pression sur le Qatar voisin pour quil cesse son appui la confrrie.
Ils ont galement utilis leur puissance militaire contre les insurrections islamistes en bombardant des positions dinsurgs en Libye et en rejoignant la coalition internationale conduite par les Etats-Unis en Irak et Syrie.
Pour Mustafa Alani, expert au Gulf Research Centre bas Genve, les Emirats ne sont pas face une menace imminente ou potentielle , mais sont proccups par la situation dans la rgion .
La liste noire des Emirats, publie le 15 novembre, compte 83 groupes, dpassant de loin celle de lArabie saoudite qui en compte neuf et celle des Etats-Unis qui porte les noms de 59 organisations trangres terroristes .
Elle omet cependant des groupes comme le Hezbollah chiite libanais et le mouvement islamiste Hamas qui contrle la bande de Gaza.
Alarmisme excessif
Sa publication a suscit des protestations. CAIR, important groupe islamique de dfense des liberts civiles aux Etats-Unis, a trouv son classement choquant et bizarre , rappelant ses multiples initiatives antiterroristes .
LUnion des Organisations Islamiques de France (UOIF), proche des Frres musulmans, a dit lavoir dcouverte avec stupeur et colre . Plusieurs autres organisations musulmanes occidentales sont galement injustement listes , a ajout lUOIF, en citant entre autres la Fdration des organisations islamiques en Europe (FOIE)), proches ou issues des Frres musulmans.
Selon des responsables miratis, ces groupes pourraient faire appel devant la justice pour demander leur retrait de la liste.
Dans un entretien Fox News, le ministre mirati des Affaires trangres, cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, a laiss entendre que les groupes mentionns sur la liste soutiennent et financent secrtement des insurgs violents.
Par ailleurs, pour de nombreux pays, la dfinition du terrorisme est de porter une arme et de terroriser des gens. Pour nous, cela va bien au-del , a-t-il lanc.
Cependant, M. Wehrey avertit que la liste miratie pourrait faire plus de mal que de bien en poussant des mouvements politiques islamistes vers la clandestinit . Les Emirats ont t longtemps labri du terrorisme mais leur alarmisme excessif pourrait savrer tre une prophtie .


(Afp)

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les Emirats ratissent large dans leur lutte contre lislamisme politique




07:30 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,