> >

[] [ ]

Derna, la ville libyenne o flotte le drapeau noir de l'EI

(Tags)
 
Dfil militaire de partisans de Daech Derna Emir Abdelkader 0 2014-10-07 11:57 AM
Le drapeau algrien provoque une bagarre dans un pub irlandais dans la ville occupe dEl-Qods Emir Abdelkader 0 2014-06-17 01:29 PM
Libye: lex-procureur gnral assassin Derna Emir Abdelkader 0 2014-02-09 01:11 PM
Libye : tirs sur une manifestation Derna (est) Emir Abdelkader 0 2013-12-03 02:04 PM
Libye: un agent des services de scurit de Kadhafi tu Derna Emir Abdelkader 0 2013-11-24 02:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Derna, la ville libyenne o flotte le drapeau noir de l'EI

Derna, la ville libyenne o flotte le drapeau noir de l'EI






Situe quelques kilomtres de la frontire gyptienne, la ville de Derna est totalement administre par le groupe terroriste.

La Libye tait au centre des discussions lors de la visite d'Etat Paris du prsident gyptien, Abdel Fattah al-Sissi. Pour les deux pays, c'est un sujet de proccupation majeure : la France a les yeux rivs sur le sud libyen devenue l'arrire-cour des djihadistes au Sahel, qui ont reflu du Nord-Mali aprs l'opration Serval. L'Egypte, qui partage plus de 1.000 kilomtres de frontire avec la Libye, est directement menace par le chaos qui s'y est install depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 et craint un afflux d'armes et de combattants vers le Sina o agissent dj de nombreux groupes terroristes. En aot dernier, le Premier ministre britannique, David Cameron, prvenait propos des djihadistes de l'Etat islamique (EI) :
Ce n'est pas une menace lointaine. Si l'on ne fait rien, nous serons confronts un califat terroriste sur les rives de la Mditerrane".

Il ne croyait pas si bien dire. A quelques kilomtres de la frontire gyptienne, aux portes de l'Union europenne, Derna, ville ctire d'environ 100.000 habitants l'est de la capitale, Tripoli, vit l'ombre du drapeau noir de l'EI. C'est le seul endroit au monde, coinc entre Benghazi et Tobrouk, o l'EI administre un territoire, en dehors de la zone irako-syrienne.

Le 31 octobre, la milice du Conseil consultatif de la jeunesse islamique (ou MCCI pour Majilis Choura Chabab al-Islam) publie une vido dans laquelle elle prte allgeance Abou Bakr al-Baghdadi. Plusieurs centaines de jeunes dfilent alors bord de pick-up surmonts de la bannire noire de l'EI. L'allgeance sera officiellement reconnue par le chef de l'EI lui-mme et Derna deviendra "la province de Cyrnaque Barqah".
LireCARTE. La galaxie de l'Etat islamique "La Raqqa de Libye"

"Le drapeau noir de l'EI flotte sur tous les btiments administratifs. Les voitures de police portent l'insigne du groupe. Le stade de foot est utilis pour les excutions publiques", ont pu constater plusieurs journalistes de CNN, il y a quelques jours. L'emprise sur la ville serait en effet totale. L'EI contrle les tribunaux, les services administratifs, l'ducation, les mdias locaux, faisant dire aux observateurs que Derna est devenue la "Raqqa libyenne", du nom de la ville syrienne considre par l'EI comme la capitale de leur "califat".
"La ville portuaire est quipe de tribunaux appliquant le droit sur la base de la charia et une force de police islamique qui patrouille dans les rues avec des vhicules tout-terrain. Un mur a t construit l'universit pour sparer les tudiantes de leurs homologues masculins et les disciplines du droit, les sciences naturelles et les langues ont tous t supprims. Ceux qui remettent en question l'ordre tabli risquent la mort. Derna est devenue une colonie de la terreur", dcrit le quotidien allemand "Der Spiegel".
Excutions publiques

Au quotidien, "la vie est normale Derna", selon un habitant de la ville cit par l'AFP mardi 25 novembre :
Tu sors, tu fais des courses, tu visites tes proches, personne ne s'en prend toi. Mais si tu es de la police, de l'arme ou de la magistrature, tu es mort."

Le groupe a diffus en aot une vido de l'excution publique d'un Egyptien accus de meurtre dans le stade de la ville, une premire en Libye. Le 11 novembre dernier, les ttes coupes de trois jeunes militants, enlevs peu de temps auparavant, ont t retrouves dans le centre de la ville. L'information a t diffuse sur les rseaux sociaux, et le mode opratoire, tristement classique des djihadistes de l'EI, n'a pas laiss de doute quant aux auteurs des meurtres.
Interrog par CNN, Noman Benotman, un ancien djihadiste libyen, devenu spcialiste du sujet, souligne que "la majorit de la population s'est oppose la prise de contrle de la ville, mais en l'absence totale de prsence gouvernementale, elle n'est pas en mesure pour l'instant de faire beaucoup de choses. Les tribus locales sont rticentes agir car elles ont des proches qui ont rejoint les rangs de l'EI".
Dlgation de "cadres" de l'EI

Cr au printemps 2014, le MCCI s'est peu peu empar de Derna la faveur de ce qu'on peut lgitimement appeler une guerre civile, en tuant des groupes rivaux et en dcapitant des militants des droits de l'Homme.
On ignore le nombre de combattants dans ses rangs mais selon les sources de CNN, ils ont amnag une demi-douzaine de camps la priphrie de la ville, ainsi que diffrentes installations plus importantes dans la Montagne verte, bastion historique de la rbellion islamiste contre Mouammar Kadhafi avant 2011. Rgion marginalise sous la dictature, c'est depuis ce djebel qu'ont t forms et envoys des candidats au djihad vers l'Irak et l'Afghanistan. Certains sont alls ensuite combattre en Syrie contre Bachar al-Assad. Jusqu' 300 djihadistes, qui ont fait partie de l'unit libyenne al-Battar notamment Deir el-Zor en Syrie et Mossoul en Irak, sont revenus, ont appuy la naissance du MCCI et ont chass les partisans islamistes encore loyaux au rival de l'EI, Al-Qada. Des cadres de l'EI se sont rendus dans la ville pour "acter" cette prise de contrle.
Claudia Gazzini, analyste de l'International Crisis Group pour la Libye, nuance l'AFP le caractre hirarchique direct entre le MCCI et l'EI : "Il y a une tendance errone associer automatiquement la cration de tribunaux islamiques et l'assassinat de soldats un agenda de l'EI". Or Derna tait dj considre comme un "mirat islamique" hors de tout contrle des faibles autorits libyennes, avant mme la proclamation de l'EI.
Une expansion dangereuse

Reste que l'allgeance du MCCI, et bien que travers par des rivalits et une rsistance des partisans d'Al-Qada, a donn des vellits l'EI qui ne compte pas s'arrter l. D'un objectif l'origine rgional, r-instaurer un califat sunnite cheval entre la Syrie et l'Irak, poursuivant sa guerre contre le chiisme, le groupe djihadiste voit dsormais plus grand.
Et en Libye particulirement. Certains partisans de l'EI se sont dploys le long de la cte mditerranenne poussant toujours un peu plus vers Benghazi, o se trouve dsormais le pouvoir libyen, mais aussi vers l'Egypte. Le 13 novembre, l'EI a revendiqu les attentats contre l'ambassade d'Egypte et des Emirats Arabes Unis Tripoli. Selon Noman Benotman les miliciens de Misrata allis des islamistes, qui se sont empars de Tripoli cet t, expdient des armes aux combattants de l'EI l'est. Selon lui, l'arme libyenne aurait dtruit un des convois.
Pour les djihadistes, la Libye est un endroit idal pour dvelopper leur terrible dessein : l'Etat est dsintgr, le pays abrite les plus grandes rserves de ptrole du continent et la contrebande y est facile. Si l'EI parvenait s'tendre encore plus, il pourrait dstabiliser encore davantage la rgion dj trs fragilise. Le 21 novembre, interrog par la presse, sur la possibilit d'tendre l'action de la coalition internationale contre l'EI en Libye, le ministre des Affaires trangres a seulement rpondu que le groupe avait t ajout la liste des groupes terroristes des Nations unies.
Sarah Diffalah
L'organisation internationale Human Rights Watch a confirm dans un communiqu diffus jeudi 27 novembre la prise de contrle de Derna par une branche de l'EI. Elle a recueilli des tmoignages des habitants et a recens les diverses exactions perptres par les djihadistes.


A lire ici (en anglais).







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Derna, la ville libyenne o flotte le drapeau noir de l'EI




01:37 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,