> >

[] [ ]

LEIIL a une arme de 200000 hommes...

(Tags)
 
Qui se bat vraiment contre lEIIL ? ... Emir Abdelkader 0 2014-11-24 06:37 PM
Opration EIIL, objectif Chine Emir Abdelkader 0 2014-09-21 09:55 PM
Larme turque bombarde un convoi de jihadistes dEIIL en Syrie Emir Abdelkader 0 2014-02-01 04:22 PM
Bravo les hommes Emir Abdelkader 0 2014-01-26 10:01 AM
Larme sempare de localits lest dAlep, lEIIL dAl-Bab Emir Abdelkader 0 2014-01-14 12:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LEIIL a une arme de 200000 hommes...

LEIIL a une arme de 200000 hommes bien entrans quil sera difficile de vaincre






La CIA aurait sous estim le nombre de djihadistes qui occupent maintenant un territoire de la taille du Royaume Uni

LEtat islamique (EIIL) a recrut une arme de centaines de milliers de membres, bien plus que les estimations donnes par la CIA et sa capacit se battre sur plusieurs fronts en Irak et en Syrie prouve que leur nombre est au moins de 200 000 combattants, sept ou huit fois plus que les 31 500 comptabiliss par les services de renseignements trangers.
Fouad Hussein, le chef dEtat-major du prsident kurde, Massoud Barzani, a confi dans une interview exclusive The Independent on Sunday : Je parle de centaines de milliers de combattants parce quils peuvent mobiliser les jeunes hommes des territoires quils contrlent .
Il estime que lEtat islamique contrle un tiers du territoire de lIrak et de la Syrie avec une population de 10 12 millions de personnes sur une superficie de 250 000 km2, soit celle de la Grande-Bretagne, offrant ainsi un immense rservoir de recrues djihadistes. La preuve en est quil a t capable de lancer des attaques contre les Kurdes du nord de lIrak et larme irakienne dans les environs de Bagdad simultanment celles quil effectuait en Syrie. Vu le chiffre de ses forces de combat, il est facile de comprendre quil sera difficile de les liminer mme avec les frappes ariennes amricaines.
En septembre dernier, la CIA a publi une estimation du nombre des forces de lEIIL entre 20 000 et 31 500 combattants-, et cette sous-estimation peut expliquer pourquoi les Etats-Unis et les autres gouvernements ont t, plusieurs reprises, pris au dpourvu au cours des cinq derniers mois lorsquil a inflig des dfaites successives larme irakienne, larme syrienne, les rebelles syriens et les peshmerga kurdes.
Les Etats-Unis et leurs allis commencent prendre en compte les obstacles abattre afin de pouvoir accomplir la promesse dObama de dbiliter et dtruire lEtat islamique. Le gnral US, Martin Dempsey, prsident de lEtat-major conjoint US, en visite Bagdad, a dclar vouloir avoir une ide de la marche de leur contribution . Un peu plus tt, il avait, devant le Congrs, affirm quune arme de 80 000 hommes serait ncessaire pour battre ISIS. Peu de gens en Irak pensent que larme irakienne puisse assurer cette tche, malgr la victoire obtenue la semaine dernire par la reprise de la ville Baiji et par la leve du sige de la raffinerie de cette ville, la plus grande du pays.
Au cours dune longue interview, Hussein a analys lquilibre du pouvoir en Irak, la suite de loffensive, cet t, des militants islamiques et le rengagement militaire des Etats-Unis. Le gouvernement rgional kurde doit maintenant faire face aux units de lEIIL sur une ligne de front longue de 1 046 kms traversant le nord de lIrak entre la Syrie et lIran. Il a admis que lintervention US avait permis aux Kurdes de se maintenir quand les forces islamiques ont, par surprise, battu les peshmergas en aot et t sur le point de capturer Erbil, la capitale.
Paralllement la publication de leurs atrocits, terrifiant ainsi leurs adversaires, lEIIL a dvelopp un cocktail efficace de tactiques comprenant les attaques suicides, les mines, les tireurs dlite et lutilisation de lquipement US pris sur larme irakienne, comme les Humvees, lartillerie et les tanks. Pour Hussein, les Kurdes ont besoin dhlicoptres Apache et darmes lourdes comme les tanks. Les dirigeants kurdes respirent un peu mieux depuis que leur scurit est garantie par les Amricains. Leffondrement du gouvernement et larme Bagdad que les Amricains aidaient grands frais joue aussi en faveur des Kurdes. Hussein naime pas voquer cette question, mais le gouvernement rgional a eu la mauvaise surprise, en aot, dapprendre que le gouvernement turc quil avait appel au secours pour arrter lEIIL dans sa progression navait pas lintention dapporter une aide immdiate.
Cest alors quil sest tourn vers lIran et les Etats-Unis qui ont rpondu rapidement pour stopper une victoire totale des forces islamiques : lIran a envoy des officiers, des units militaires et de lartillerie tandis que les US ont dbut leurs frappes ariennes, le 8 aot.
Hussein a suggr que les services de renseignement de la CIA et des Etats-Unis navaient pris en compte dans leur estimation de 31 500 djihadistes que le noyau de combattants. Mais les combats des derniers cinq mois ont montr que lEIIL dispose dune force formidable. Nous parlons dun Etat qui a une base idologique et militaire dit Hussein ce qui veut dire quils veulent que tout un chacun sache se servir dune arme, mais quil reoive les principes de leur idologie, en dautres mots, un lavage de cerveau .
Le professionnalisme militaire de lEIIL svalue la rapidit avec laquelle, aprs avoir saisi des armes amricaines, il a appris utiliser les tanks, lartillerie et dautres quipements lourds saisis lors de la capture de Mossoul le 10 juin. La mme chose est advenue avec les armes russes captures en Syrie et utilises peu aprs. Lexplication la plus vraisemblable est que, parmi ses rangs, se trouvent danciens soldats irakiens et syriens dont les comptences ont t dtectes. Hussein avoue que les peshmergasont t impressionns au cours des combats par la formation et la discipline des militants de lEIIL. Ils se battront jusqu la mort et ils sont dangereux parce que bien entrans . Par exemple, ils ont leurs meilleurs tireurs dlite, mais pour en tre un, vous devez tre disciplin et tre capable de rester jusqu cinq heures en attente pour frapper votre cible .
Pour Hussein, le chiffre lev fourni pour lEtat islamique est prouv. Une tude du National Security Advisers office (le bureau du Conseiller la Scurit Nationale) Badgad avant loffensive montre que, si 100 djihadistes pntrent dans un district, ils recrutent rapidement entre cinq et dix fois leur nombre dorigine. Selon certains rapports, nombreux sont les jeunes qui se sont ports volontaires auprs de lEIIL aprs leurs succs fulgurants. Dans une rgion appauvrie, lEtat islamique paie 400 dollars par mois, ce qui est certes attractif. De plus, dit Hussein, dans les rgions conquises, I EIIL remodle la socit son image, et duque la population avec pour objectif quelle adopte son idologie.
Les peshmergas ont repris certaines villes en aot, mais il existe des limites ce quils sont prts accomplir. Hussein confirme que les Kurdes veulent bien aider larme irakienne condition que celle-ci ne soit pas forme sur une base confessionnelle, mais ils ne peuvent pas librer les zones arabes sunnites . Tel est le problme fondamental de toute contre-offensive de Bagdad et des Kurdes contre lEIIL. Elle serait vue par les cinq ou six millions de sunnites irakiens comme dirige contre leur propre communaut.
Les Etats-Unis ont espr rpter les succs obtenus entre 2006 et 2008 quand les Sunnites ont pris les armes contre Al Qaeda en Irak. Hussein a cit les raisons qui contredisent cette esprance : les Amricains avaient lpoque 150 000 soldats pour soutenir les tribus sunnites anti-Al-Qada et lEtat islamique punira sauvagement tous ceux qui sopposent lui. De plus, Hussein ne constate pas de signes convaincants de rsistance parmi les sunnites dont certains sont, certes, insatisfaits mais cela ne se traduit pas par une opposition effective. Dailleurs, on ne voit pas quelle force extrieure pourrait organiser cette rsistance. Larme irakienne pourrait tre accepte dans les zones sunnites pourvu quelle ne soit pas, dans sa composition, domine par les chiites.
Hussein nen a rien dit, mais il est peut-tre trop tard pour tablir une arme rgulire irakienne comptente et multiconfessionnelle. La contre-offensive de Bagdad est opre par trois milices chiites qui ont la mme ferveur idologique et la mme haine confessionnelle que lEIIL. Tout progrs sur le terrain militaire aboutit la fuite de la population considre comme loyale la partie perdante de sorte que le nord de lIrak est devenu encore plus une terre de rfugis.


Patrick Cockburn |




 

()


: 1 ( 0 1)
 

LEIIL a une arme de 200000 hommes...




05:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,