> >

[] [ ]

Un cruel et terrifiant dmenti ...

(Tags)
 
L'cole en France, "un systme irresponsable et cruel" Emir Abdelkader 0 2014-10-25 11:13 AM
MARGINALISATION DE SELLAL : cruel destin dun apparatchik Emir Abdelkader 0 2014-04-07 05:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Un cruel et terrifiant dmenti ...

Un cruel et terrifiant dmenti la propagande de Sofia Amara



Ce texte accablant de vrits occultes est le 37me dune srie * consacre la Syrie. Vrits mettant en accusation les lites politiques et mdiatiques qui, depuis 2011, ont menti par omission, dlibrment masqu les atrocits perptres par les groupes de terroristes trangers dont ils attendaient le renversement de rgime , ignor les souffrances que le peuple syrien, en sa grande majorit fidle son prsident, endurait. Il est indcent de les entendre maintenant parler dun afflux massif de djihadistes en Syrie comme dun phnomne nouveau et circonscrit qui ne frapperait que les Kurdes de Koban et lIrak. Il est indcent dentendre Laurent Fabius affirmer que le prsident Assad est lalli objectif des terroristes de lEIIL alors que son arme et le peuple syrien qui se font gorger et dcapiter depuis 2011 nont cess de les combattre au prix de nombreuses pertes.Il est indcent de savoir quencore tout rcemment, en France, la presse de lestablishment a donn un large cho au livre de propagande anti-Assad que Sofia Amara venait de publier. Ce livre titr Infiltre dans lenfer syrien est ressenti comme une douloureuse offense par les patriotes Syriens qui ont vu leur pays ruin depuis que les groupes terroristes y sont alls faire le djihad. Le blog rue 89 na pas t en reste. Il crivait le 20 octobre 2014: Le tmoignage exceptionnel... Lelivre-choc que publie Sofia Amara, ne saurait intervenir moment plus sensible .



La grande reporter de guerre Sofia Amara


RETOUR SUR LES MENSONGES DES REPORTERS DE GUERRE
Un cruel et terrifiant dmenti la propagande de Sofia Amara [Mai 2013]

Mercenaires terroristes selon le peuple syrien. Adorables rebelles selon Sofia Amara
La grande reporter Sofia Amara (*), une journaliste effronte, sans thique aucune, qui sert la propagande officielle, sait pratiquer merveille la manipulation. Elle est devenu clbre par ses reportages la gloire des bandes armes opposes Damas, quelle sest attache prsenter systmatiquement sous les couleurs les plus avenantes. Manipulations qui ont servi la propagande anti-Assad du gouvernement franais laquelle Radio France et France Tlvision se sont prtes.

Or, il apparat aujourdhui que l adorable et charmant rebelle qui la accompagne dans les zones contrles par la nbuleuse ASL nest autre que le monstre qui vient dtre film en train darracher le cur dun Syrien. [1].
Sofia Amara cherche maintenant tirer son pingle du jeu en affirmant au sujet du monstre quelle avait pourtant ador : Quand je lai rencontr dans le quartier de Baba Amr, Homs, entre le 16 et le 24 dcembre 2011, alors que je tournais un reportage pour Arte intitul Syrie : Au cur de larme libre () ctait quelquun de charmant, davenant, dadorable . Il aurait entre temps selon Sofia Amara perdu son humanit !
Cela nest que manipulation [2].
Les nombreux tmoignages, que nous avons recueillis et diffuss via internet ds 2011, sont l pour attester que les adorables rebelles de Sofia Amara ont bel et bien commenc kidnapper, gorger, couper des Alaouites en morceaux, ds mai 2011.
Sofia Amara, qui est alle sur le terrain, ne pouvait pas lignorer. Comme elle ne pouvait pas ignorer les aveux du rebelle , rapports en mars 2012 par la correspondante allemande du Spiegel Beyrouth, Ulrike Putz. Celle-ci avait racont avec prcision comment, dans le quartier de Baba Amr occup par les rebelles o Sofia Amara sest rendue -, la brigade dinterrogatoire de lASL gorgeait les hommes quelle capturait. Un homme appartenant lASL raconte :
Hussein se souvient peine de la premire fois o il a excut une personne. Il tait probablement dans un cimetire, un soir ou une nuit. Ctait certainement la mi-octobre de lanne dernire, et la victime tait chiite, coup sr. Elle avait avou avoir tu les femmes, les femmes honntes, dont les maris et les fils avaient protest contre le rgime du prsident Bachar al-Assad . Les rebelles avaient dcid que lhomme, un officier de larme syrienne regulire, mritait de mourir.
Hussein ne se soucie pas de savoir si lhomme avait fait ses confessions sous la torture ou de peur de mourir. Il a commenc balbutier des prires. Hussein a sorti son couteau et a tranch le cou de lhomme agenouill. Ses camarades de la brigade de lenterrement inhument rapidement le cadavre ensanglant dans le sable, louest du cimetire de la rgion de Baba Amr, le bastion rebelle de Homs. A lpoque, le quartier tait encore aux mains des insurgs. Cette premire excution tait un rite dinitiation pour Hussein. Il est maintenant devenu membre de la brigade denterrement de Homs. Hussein est actuellement soign dans un hpital de Tripoli. Il a t bless par un clat dobus qui sest log dans son dos lors de loccupation de Baba Amr par larme rgulire, dbut mars.
Depuis lt dernier, nous avons excut prs de 150 hommes, soit environ 20 pour cent de nos prisonniers , dit-il. Les prisonniers qui ne sont pas reconnus coupables ou qui ne sont pas condamns mort sont changs contre des rebelles ou des manifestants dtenus , dit-il. Les bourreaux de Homs ont galement excuts des tratres dans leurs propres rangs. Si nous attrapons un espion sunnite, ou si un citoyen trahit la rvolution, nous le faisons rapidement , dit lexcuteur. La brigade de Hussein a mis entre 200 et 250 tratres mort depuis le dbut de linsurrection.
(Der Spiegel, 04 avril 2012)

Mais lobjectif de Sofia Amara na jamais t de rapporter honntement ce qui se passait vritablement en Syrie. Aller dans le sens du courant, ici dmoniser Assad, est autrement plus gratifiant pour ce genre de journaliste mdiocre qui nexiste que par son alignement la propagande officielle ! Pour preuve. Son premier reportage Syrie, dans lenfer de la rpression achet par Arte, diffus le 11 octobre 2011, repris par quantit de chanes tlvises, salu par Amnesty International Suisse [3] qui en a fait une projection publique Genve en dcembre 2011, ainsi que par le Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) en mars 2012 [4], lui a valu le prix de la vido au festival du scoop Lille en dcembre 2011 [5]. Cette implication inhumaine de la part dONG de dfense des droits humains (HRW, Amnesty, MSF, MDM notamment), aux cts des pseudos rvolutionnaires financs et arms par des puissances des fins stratgiques criminelles, doit tre mise en dbat.
Il nous parait utile de rediffuser le contre-documentaire ralis en novembre 2011 par le site Karabalaqsa [6]. Il montre sur quel tissu dimpostures Sofia Amara totalement acquise une ASL fabrique par les services secrets a brod lentier de son reportage.
Silvia Cattori 15 MAI 2013
Silvia Cattori, journaliste indpendante suisse
*****

Syrie : Le reportage de Sofia Amara mis en question

Par Karabalaqsa, le 30 novembre 2011

Des mdias occidentaux et arabes (notamment Al-Jazeera et Al-Arabia tlguides respectivement par le Qatar et lArabie Saoudite) nous ont dcrit sans discontinuer lenfer dune sanglante rpression en Syrie : manifestants pacifiques froidement assassins, enlvements, tortures, mutilations de cadavres dont les autorits syriennes, selon eux, se seraient rendu coupables. Le but de ces accusations serait-il de prparer lopinion publique une intervention trangre, selon le scnario de loffensive de lOTAN et de ses allis ?
Alors que jai pu en Syrie voir de mes propres yeux un des immenses rassemblements de soutien Bachar El-Assad, jai t extrmement surpris de la manire tendancieuse avec laquelle les mdias franais, dans leur grande majorit, rapportaient les faits.
Un reportage ma particulirement frapp, car il reprenait et synthtisait toutes les accusations attribues au gouvernement syrien depuis des mois. Il sagit du reportage ralis par la journaliste Sofia Amara, diffus par la chane tlvise ARTE le 11 octobre 2011.
Estimant que le travail de Sofia Amara tait totalement subjectif, jai dcid de faire une contre enqute. Do les huit vidos que je prsente ici. Je tiens prciser que ma dmarche critique ne concerne pas uniquement cette journaliste, mais doit tre interprte comme une opposition globale un systme mdiatique nfaste, parce quorient et trompeur. Le reportage de Sofia Amara en est une merveilleuse illustration.
Depuis Mars 2011, lcrasante majorit des manifestations contre Bachar El-Assad ne runissent que quelques centaines ou quelques milliers de personnes, alors que le peuple syrien descend rgulirement dans la rue par centaines de milliers, voire par millions, pour exprimer son soutien au Prsident de la Rpublique et dnoncer ce quil peroit comme tant un complot extrieur .
Malgr leur supriorit numrique, ces rassemblements ont t peine relays dans les mdias occidentaux, laissant ainsi le citoyen lambda croire que le gouvernement syrien ne bnficiait que dun trs faible appui populaire.
Aujourdhui, alors que la crise syrienne rentre dans son neuvime mois, nous savons de manire certaine que beaucoup dexactions dnonces par les journalistes et certaines ONG sont totalement fausses et infondes. Il y a eu de nombreux cas qui ont t monts de toute pice, comme celui dAmina Abdallah Araf el-Omari, une blogueuse soi-disant kidnappe ou encore celui de Zaynab Al-Hosni, retrouve dcapite, dmembre et la peau arrache selon Amnesty International. Aprs contre enqute, tous ces cas se sont avrs tre de pures inventions.
France 24 est alle jusqu diffuser un entretien tlphonique durant lequel une personne prsente comme tant Lamia Chakkour, ambassadrice de Syrie Paris, annonait sa dmission en signe de protestation contre les violences dans son pays. Lambassadrice a immdiatement dmenti et France 24 sest trouve contrainte de porter plainte contre X pour usurpation didentit !
Toutes ces accusations portes contre le gouvernement syrien ne sont que trs rarement prouves par les mdias. Elles proviennent de sources invrifiables, pour la plupart. Cependant le climat quelles installent demeure, mme quand les accusations seffondrent. Ce qui est grave, cest que la fiabilit de ces journalistes qui volontairement ou non trompent lopinion publique nen est pas pour autant remise en question.
Il devient de plus en plus vident que lappareil mdiatique dominant a eu et a toujours pour objectif cach de prparer les peuples accepter des interventions militaires extrieures, comme cela sest pass pour lIrak et la Libye.
Aprs les mensonges au sujet des armes de destructions massives , lintervention militaire amricaine en Irak a laiss place huit annes de chaos et dtruit un pays entier. Et en Libye, la presse si prompte dnoncer la barbarie des forces gouvernementales a clairement rvl son parti pris lors du lynchage sauvage de Kadhafi. Pour ceux qui nauraient pas encore compris, il existe une barbarie logique , comprhensible et non condamnable aux yeux de la presse et des milieux politiques lorsque cette barbarie est commise par des milices allies de lOTAN.
Le rle des mdias dans la dstabilisation de ces pays tient une place essentielle car ce sont eux qui lgitiment les interventions militaires auprs de lopinion publique. Les journalistes qui remplissent cette tche, consciemment ou non, portent donc une lourde responsabilit, malheureusement trs rarement reconnue. En effet, sil arrive assez souvent que les institutions militaires soient critiques et prises partie aprs coup, trs rares sont les journalistes viss pour de fausses informations quils auraient relayes ou inventes.
Faut-il attendre un nouveau drame pour ragir ?
Conscients du fait que ce genre de documentaire jette de lhuile sur le feu et gnre des consquences dsastreuses pour les peuples qui en sont victimes, il convient dsormais que nous puissions dsigner chaque journaliste qui relaie des informations mensongres, chaque rdaction qui diffuse des nouvelles ou des vidos sans en vrifier lauthenticit [7], a fortiori lorsquil sagit de vidos manifestement manipules.
Lerreur est humaine, mais ces comportements sont des fautes. Chacun doit assumer ses fautes face au public. Cest pourquoi nous demandons ceux des journalistes qui se sont tromps de reconnatre leurs manquements et de cesser de vouloir dcider au nom des autres de ce que doit tre leur avenir.
Rponse au reportage de Sofia Amara Syrie, dans lenfer de la rpression , diffus par la chane tlvise ARTE le 11 octobre 2011 [Par Karabalaqsa, le 30 novembre 2011]


8/8 Syrie Erreur ou manipulation dArte parKarbalaqsa

(*) Sofia Amara, correspondante de la chane tatique France 24, dote de 1000 correspondants pour vous offrir la meilleure actualit a appel ds 2011 soutenir l Arme libre , lui fournir des armes, et ce que la communaut internationale lui garantisse une zone scurise , une zone dexclusion arienne . Autrement dit faire subir la Syrie de mme sort qu la Libye.

[1] Voir : Syrie : Un chef "rebelle" mange le coeur d'un Syrien [Silvia Cattori]

[2] Nous avions, ds le dbut de la dstabilisation mdiatico -politique contre Damas, mis en vidence le scandaleux parti pris des reportages raliss en Syrie par toute une ribambelle de journalistes encarts. Voir :La Syrie sous le feu de reporters aux ordres [Silvia Cattori]

[3] Film prsent par lorganisatrice Batrix Niser, dAmnesty International Suisse et Gaetan Vannay, journaliste la RSR, entr lui aussi clandestinement en Syrie comme apportant des lments essentiels rendant compte de latmosphre de terreur que Damas faisait rgner en Syrie .

[4] FIFDH - Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains - (2012)

[5] Sofia Amara est laurate du Grand Prix Jean Louis Calderon du scoop de Lille 2011 pour Syrie : dans lenfer de la rpression diffus sur ARTE.
http://scoopgrandlille.com/toutes-le...ctualites.html


[6] Syrie : Le reportage de Sofia Amara mis en question [Silvia Cattori]

[7] http://www.snj.fr/IMG/pdf/Charte2011-SNJ.pdf
Silvia Cattori |



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Un cruel et terrifiant dmenti ...




08:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,