> >

[] [ ]

Tirs groups contre le pouvoir

(Tags)
 
Tirs nourris contre le prsident et ses proches Emir Abdelkader 0 2014-11-02 12:20 PM
Libye : tirs de roquettes contre laroport de Tripoli pour le 4e jour conscutif Emir Abdelkader 0 2014-07-16 10:25 PM
Le Hamas revendique des tirs de roquettes contre Jrusalem, Tel-Aviv et Hafa Emir Abdelkader 0 2014-07-08 10:08 PM
Tirs de barrage contre Saadani Emir Abdelkader 0 2014-02-09 02:25 PM
Libye : tirs sur une manifestation Derna (est) Emir Abdelkader 0 2013-12-03 02:04 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Tirs groups contre le pouvoir

Tirs groups contre le pouvoir






La rencontre a permis de ritrer lappel pour la mise en place dune autorit indpendante de surveillance des futures chances lectorales.


Face un pouvoir quelle qualifie de ttu, lopposition est dcide maintenir la pression pour acclrer le processus de fin de rgne dun rgime qui est dans limpasse. Prs de 500 personnes ont assist, hier Oran, une confrence anime par des leaders de parti et des personnalits de lopposition. Pour contourner toute ventuelle entrave qui pourrait se dresser pour obtenir une autorisation de se runir, lopposition a choisi dorganiser un meeting sous forme de confrence rgionale du parti Fajr El Djadid (PFJ) de Tahar Benbabche.
Officiellement, cest donc le PFJ qui a invit Ali Benflis, Ahmed Benbitour, Soufiane Djilali, Abdelaziz Rahabi, Nourredine Bahbouh, Djamel Benabdesselam et dautres militants de la CNLTD pour animer la premire rencontre de proximit afin de faire campagne en faveur de linstauration dun gouvernement de transition dmocratique consensuel. La rencontre a notamment permis de ritrer lappel pour la mise en place dune autorit indpendante pour lorganisation et la surveillance des futures lections. Actualit oblige, Tahar Benbabche a demble qualifi la dernire rvision du texte fondamental, en 2008, dassassinat de la Constitution par un Parlement illgitime. Il faut engager en urgence un processus de transition afin de recouvrer la lgalit et en finir avec les situations de vacance du pouvoir qui paralysent lensemble des institutions a lanc M. Benbabche, qui avait bascul dans lopposition aprs avoir occup le poste de secrtaire gnral et membre fondateur du RND.
Lui succdant la tribune, Ali Benflis a plaid pour llaboration dune nouvelle Constitution consensuelle qui consacrera une vraie alternance et une transition dmocratique. Il a fustig la dernire annonce de la rvision du texte fondamental dans un message du prsident Bouteflika lu par son conseiller, Mohamed Ali Boughazi, lors de la confrence africaine sur Lvolution du droit constitutionnel en Afrique, organise par le Conseil constitutionnel les 24 et 25 novembre Alger.
Cest un cran de fume et un moyen de diversion pour contourner la pression populaire et la revendication incessante de lopposition de consacrer lalternance, lance Ali Benflis, qui coordonne le Ple du changement. Cest une tentative inavoue de gagner du temps. Cela fait trois ans et demi quil annonce lamendement de la Constitution sans pour autant passer lacte. Voil un Prsident illgitime qui veut confectionner une nouvelle Constitution tel un costume sur mesure, pour se maintenir ternellement au trne. Ce pouvoir sentte ne pas admettre une vidence, cest quil est en fin de rgne, a-t-il martel.
Le systme bas sur la personnalisation du pouvoir est obsd par une seule chose: se perptuer quitte maintenir le statu quo. Cest un pouvoir autoritaire, clanique, hrditaire et clientliste et qui naccepte aucune voix discordante, lance-t-il avant de dnoncer la confiscation de la souverainet populaire par la famille au pouvoir. Le peuple est en train de payer la facture sale du viol de la Constitution en 2008, lance dans la foule Benflis, qui slve contre les entraves auxquelles il se heurte dans ses incessantes dmarches pour agrer son nouveau parti, le Rassemblement des liberts. Le pouvoir nous empche de dposer notre dossier dagrment, a-t-il dnonc. De son ct, lancien chef de gouvernement, Ahmed Benbitour, a notamment appel un large consensus et une alliance des forces dmocratiques pour consacrer une transition graduelle et pacifique. Seule alternative aux successions de farces lectorales bases sur une fausse comptition entre des partis factices.
Enfin, Ahmed Adhimi, colonel de lANP la retraite, a qualifi la situation du front social de climat insurrectionnel marqu par prs de 1200 protestations populaires en une seule anne Dans les annes 1990, lAlgrie avait un seul conflit avec le Maroc. Aujourdhui, le pays fait face des conflits ses sept frontires. La politique des affaires trangres du gouvernement est passive et manque danticipation. La situation en Libye et au Sahel est explosive, salarme-t-il, avant destimer que la seule solution est de tout faire pour que le pouvoir mane rellement des urnes.



Cherif Lahdiri




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tirs groups contre le pouvoir




06:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,