> >

[] [ ]

Dangereuse dcadence

(Tags)
 
Une manuvre odieuse et une fuite en avant dangereuse Emir Abdelkader 0 2014-11-27 02:12 PM
Algrie Maroc, une dangereuse dgradation Emir Abdelkader 0 2014-10-20 11:07 PM
Repres : Grandeur et dcadence Emir Abdelkader 0 2014-08-25 12:57 PM
Transition : la forme dopposition la plus dangereuse , selon Ouyahia Emir Abdelkader 0 2014-06-20 09:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-11-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Dangereuse dcadence

Repre : Dangereuse dcadence



Se souvient-on de lIrak, soumis un impitoyable embargo aprs son invasion du Kowet, en juillet 1990 ? Les Irakiens, trs certainement pour avoir vu leur pays non seulement perdre sa souverainet, ne pouvant plus seul vendre son ptrole et faire ses propres affaires. Et ntant plus matre de ses moyens, il ne pouvait donc poursuivre la politique quil menait envers sa population. Un rel dsastre en trs peu de temps. LIrak, disait-on de lui, retournait au moyen-ge, lui, le pays qui tait en avance dans nombre de domaines, notamment lradication de certains flaux et maladies. Faute de mdicaments et, en amont, de soins et de traitements prventifs, lIrak ne pouvait empcher le retour de ces maladies, dcrites alors comme celles de sicles passs, ou encore du sous-dveloppement dans sa forme la plus hideuse et la plus dsastreuse.
Une catastrophe qui frapperait aussi, si ce nest dj le cas, la Syrie voisine avec lapparition de trois cas de myiase prs de Damas, une maladie mutilante due aux mauvaises conditions dhygine. Cela se passe dans une zone contrle par les rebelles, mais dont les habitants manquent de produits alimentaires et de matriels mdicaux. La myiase est une affection cause par des mouches qui dposent leurs ufs dans les plaies. Elle nest pas mortelle pour lhomme, mais son apparition dans une rgion est le signe de la dgradation des conditions de vie dans ce pays ravag par la guerre, a soulign lOrganisation mondiale de la sant (OMS).
Lorganisation onusienne a dj lanc lalerte pour une rapparition de la polio dans le nord de la Syrie o la tuberculose, la typhode et la gale sont nouveau endmiques. Mais en fait, il sagirait de toute la Syrie qui est aujourdhui dpourvue de moyens. Ainsi en est-il de la capitale, Damas, qui dispose habituellement de 350 000 m3 deau potable par jour et qui en a perdu les deux tiers, affirme lOMS.
Il reste que la Syrie, bien malgr elle, est en train de battre de sinistres records.

La Syrie est en proie au plus grand dclin ducatif jamais vu dans la rgion
Les enfants syriens ont subi le plus rapide et le plus net dclin ducatif jamais vu au Moyen-Orient, ont assur lONU et plusieurs organisations non gouvernementales dans un rapport publi en dcembre 2013. Prs de trois annes de conflit brutal en Syrie ont invers les progrs raliss en plus dune dcennie dans lducation, ont affirm lUnicef, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les rfugis (HCR) et les ONG Save the Children et World Vision. Alors que la Syrie enregistrait certains des meilleurs indicateurs sur lducation au Moyen-Orient, le dclin a t le plus rapide et le plus net (...) de toute la rgion, indique le rapport. Le conflit a forc prs de la moiti de la population (22,8 millions dhabitants avant la guerre) fuir leurs foyers, tandis que trois Syriens sur quatre vivent dsormais dans la pauvret et plus de la moiti (54,3%) dans lextrme pauvret.
Ce qui est encore plus dramatique, cest que la guerre en Syrie est passe sous silence. LONU et ses institutions spcialises font leur travail, ou plutt, devrait-on dire, elles font ce quelles sont autorises faire, alors que ce pays est renvoy lui aussi au moyen-ge, avec par ailleurs un incroyable dmembrement et un retournement de situation qui ont fait oublier ce que la rvolution syrienne tait ses dbuts. En ce sens, un haut officiel de lONU faisait tat, en octobre 2013, denviron 2000 groupes dopposition arms qui saffrontent entre eux, rendant plus difficile le travail des agents humanitaires internationaux. De cela, il nen est plus question. Quand alors en parlera-t-on, qui le fera et sous quelle forme ?

Mohammed Larbi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Dangereuse dcadence




04:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,