> >

[] [ ]

Football : Malabo CAN do it !

(Tags)
 
La mort du football Emir Abdelkader 0 2014-08-24 11:16 AM
la russite du plus grand cureur de nez du football Emir Abdelkader 0 2014-07-14 09:04 AM
Football : les pendules lheure du Mondial brsilien Emir Abdelkader 0 2014-06-12 01:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-01
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Football : Malabo CAN do it !

Football : Malabo CAN do it !






La Guine quatoriale organisera la Coupe d'Afrique des nations, du 17 janvier au 8 fvrier 2015. Quels sont ses atouts et ses faiblesses ?
Le 14 novembre, la Confdration africaine de football (CAF) a confi la Guine quatoriale l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), sa comptition phare. Cette dcision offre l'ancienne colonie espagnole la garantie d'une qualification d'office pour sa slection nationale. Mme si le Nzalang Nacional avait t disqualifi en juillet dernier par les autorits du football africain pour avoir align, face la Mauritanie, un joueur non ligible d'origine camerounaise. La Mauritanie, limine sur le terrain, n'avait pas hsit porter l'affaire devant la CAF... qui lui avait donn raison. Mais ce n'est pas tout, d'autres questions suscitent aujourd'hui la controverse.
Une politique de naturalisations dcrie
Depuis la visite d'Issa Hayatou, patron de la CAF, Malabo le 13 novembre, o Teodoro Obiang, le chef de l'État quato-guinen, a accept de voler au secours de son ami - et de l'Afrique -, la CAF a pass l'ponge. La slection entrane par l'Espagnol Andoni Goikoetxea, affectueusement surnomm "Le boucher de Bilbao" l'poque o il tait joueur - depuis qu'il a massacr Diego Maradona en 1983 lors d'un match face Barcelone -, est assure de participer la phase finale avec le statut de tte de srie. "La Guine quatoriale naturalise des joueurs africains, mais aussi sud-amricains... ce qui est ennuyeux. Une quipe disqualifie qui devient tte de srie, cela me drange. Mais je prfre que la CAN ait lieu l-bas plutt qu'au Qatar", admet Claude Le Roy, le slectionneur du Congo.
Si l'pais dossier des naturalisations pratiques par la fdration quato-guinenne a t soigneusement mis de ct, celui de l'organisation de la CAN va faire l'objet d'une vigilance accrue.
Le technicien franais avait en effet affront la Guine quatoriale en qualifications pour la CAN 2013 alors qu'il dirigeait la RD Congo, et le doute planait dj sur la lgalit de certaines naturalisations. "La Guine quatoriale est un petit pays (700 000 habitants), il n'a pas un rservoir de joueurs norme, mais il a de l'argent...", explique Patrice Neveu, l'ex-slectionneur de la Mauritanie, qui tait sur le banc de touche des Mourabitounes lors de la confrontation avec le Nzalang. "Ce sont des mthodes discutables mais qui ne sont pas nouvelles..."
Des stades rutilants
Si l'pais dossier des naturalisations pratiques par la fdration quato-guinenne a t soigneusement mis de ct, celui de l'organisation de la CAN va faire l'objet d'une vigilance accrue. La Guine quatoriale, qui avait coorganis avec le Gabon l'dition 2012, dispose de deux stades neufs et modernes Malabo (Nuevo Estadio, 15 250 places) et Bata (Estadio Nkoantoma, 40 000 places). "Pour ce qui est des stades, des conditions d'entranement et des htels, il n'y a rien dire", souligne l'international sngalais Guirane N'Daw (FC Metz), qui a particip la CAN il y a deux ans. "Le problme, c'est qu'il y pleut beaucoup, et quand nous avons jou Bata, la pelouse tait dans un sale tat."
Outre ces enceintes, qui font partie des plus rutilantes du continent, deux autres ont t retenues pour accueillir le gratin du football africain : Mongomo, d'une capacit de 4 000 places, et Ebabiyin, 5 000 places. "On ne sait pas si ces deux villes disposent d'infrastructures htelires et sportives adquates pour recevoir les quipes, les officiels, la presse et les supporters", s'inquite Le Roy.
Le cot de la vie, lev en Guine quatoriale, devrait cependant dissuader beaucoup de supporters et de journalistes. Le pays, qui organisera la Coupe de la Communaut conomique et montaire de l'Afrique centrale (Cemac) partir du 30 novembre, n'est pas un paradoxe prs. En juillet 2013, il avait renonc disputer la Coupe Cosafa (Council of Southern Africa Football Associations) en Zambie, prtextant des difficults budgtaires. Et voil qu'un an plus tard, il accepte d'organiser la coteuse CAN...




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Football : Malabo CAN do it !




06:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,