> >

[] [ ]

Aprs le ptrole, menaces sur le gaz

(Tags)
 
Aprs la fatwa des relations sexuelles aprs la mort... Emir Abdelkader 0 2014-11-26 11:52 AM
Le Maroc achte du ptrole produit au Kurdistan Emir Abdelkader 0 2014-07-07 12:10 AM
Le baril du ptrole algrien a atteint les 116 dollars Emir Abdelkader 0 2014-06-21 02:41 PM
Gaz et ptrole de schiste, Do vient la prcipitation algrienne ? Emir Abdelkader 0 2014-05-25 02:37 PM
fuite de centaines de Kurdes aprs des menaces de jihadistes Emir Abdelkader 0 2014-03-21 07:04 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Aprs le ptrole, menaces sur le gaz

Des spcialistes alertent, Aprs le ptrole, menaces sur le gaz






Srieusement affecte par la chute des prix du ptrole, lAlgrie nest pas labri dune autre crise qui risque de surgir dans le march gazier, selon des spcialistes, du fait que le prix du gaz est index sur le prix du ptrole. En 2015, lAlgrie vendra moins cher son gaz. Le risque dune augmentation du prix du gaz et de llectricit est invitable, estiment les mmes spcialistes du march gazier.
Cest ce qui a t annonc hier lors du workshop organis lhtel Le Mridien par lEPSECG (cole prparatoire en sciences conomiques, commerciales et sciences de gestion) en collaboration avec le laboratoire de recherche sur les conomies euro-mditerranennes (LAREEM) de lUniversit dOran. Une rencontre qui a soulign les incertitudes que risque de connatre prochainement le march gazier. Le verdict des intervenants cet atelier est sans appel. Le chute du prix du ptrole aura son impact sur le prix du gaz et lAlgrie doit revoir sa stratgie de politique publique et son modle de consommation nergtique .
LALGÉRIE OBLIGÉE DE REVOIR SA COPIE

Le vice-prsident du CNES, Mustapha Mekideche, qui a prsent une communication sur les tendances des marchs gaziers internationaux : quels impacts sur les stratgies algriennes ?, na pas cach son inquitude quant lvolution du march ptrolier qui peut avoir un impact direct sur le march gazier. Selon son analyse de la situation, les prvisions ont t faites sur un prix du baril variant entre 90 et 100 dollars. A moins de 80 dollars, nous sommes obligs daller vers le Fonds de rgulation des recettes (FRR) et lexploitation des rserves de changes.
Cest une grande pression exerce sur le pays considr comme un important fournisseur de gaz. Plus explicite, le reprsentant du CNES souligne que les consquences directes de la chute du prix du ptrole sur le gaz sexpliquent par lindexation du prix du gaz sur celui du ptrole. Ces indexations seront visibles en 2015. Lorsquon vendra notre gaz, on le vendra moins cher. Car sur les contrats conclus, il y a eu indexation sur les prix avec trois mois de retard. Cette situation de crise va-t-elle persister ? Cest ce que craignent les confrenciers.
M.Mustapha Mekideche estime que si une telle situation persiste, il faut revoir trs srieusement la stratgie du pays. Il faut la mise en place dune loi de finances complmentaire avec plus de rationalisation. Il faut, peut-tre, reporter certains projets pour pouvoir maintenir un quilibre et pouvoir grer en bon pre de famille le Fonds de rgulation des recettes et galement les rserves de changes que nous avons afin de les maintenir plus longtemps . Le march gazier sera aussi influenc par la politique adopt par les Etats-Unis qui a ferm son march et dcid de ne plus importer de gaz. Cest le seul pays qui a pu avoir une indpendance nergtique , dira le reprsentant du CNES qui ne voit quune solution cette situation.
Il faut maintenant revenir la ralit et dire que lnergie a un prix. Elle cote cher, donc pas de gaspillage. Il faut rationaliser les prix, diminuer la consommation, revoir les tarifs qui sont trop bas . Sur la crise du ptrole, le confrencier ouvre une parenthse en sinterrogeant pourquoi lArabie saoudite et les pays du Golfe nont pas de problmes ? Parce que ces pays ont des rserves plus importantes. Ils ont des cots de production plus faibles.
Cest ce qui nous incite revoir srieusement nos politiques dextensions budgtaires et les rduire. Pour lArabie saoudite, si elle plaide pour le maintien du plafond de lOpep 30 millions Barils/ jour, cest pour viter que les Etats- Unis ne viennent prendre sa place et pour que le ptrole de schiste ne soit pas exploit puisquil revient plus cher.
Le vice-prsident de lassociation de lindustrie et du gaz, Abdelmadjid Attar, nest pas plus optimiste en soulignant que le march ptrolier sest cass la gueule et le march du gaz va suivre trs bientt parce que les prix dans les contrats sont indexs. Ces prix vont avoir une influence ngative certainement beaucoup plus en 2015 quen 2014. Un fait nouveau pour les pays europens. Selon le confrencier, les marchs de production dnergie ont augment en Europe alors que la consommation a baiss aussi bien pour le gaz naturel que pour llectricit. Cest paradoxal mais cest ce qui sest pass.
LEurope a import 30% de gaz en moins en 2013. A cela sajoute une prise de conscience des effets des changements climatiques ainsi que le poids de la taxe carbone. M.Abderrahmane Mebtoul de luniversit dOran enchanera dans le mme contexte en insistant sur lefficacit nergtique et les subventions appliques en Algrie. Comment peut-on construire 2 millions de logements avec les mmes mthodes de construction ?, sinterroget- il.
Lefficacit nergtique peut faire conomiser 30% dnergie , selon ses estimations. Sur les subventions il dira qu actuellement, lAlgrie subventionne tout. Entre les subventions et les transferts sociaux, 60 milliards de dollars, soit 28% du PIB. Je ne suis pas contre les subventions mais il faut quelles soient cibles aux plus dmunis et pour les secteurs quon veut encourager. Le prix de llectricit est plafonn depuis 2005. Cela explique le dficit structurel de Sonelgaz. Plus de 44 milliards de dinars en 2012. Chiffre officiel communiqu par le PDG de Sonelgaz .
Il ajoute que lAlgrie est le pays qui subventionne le plus les carburants et llectricit. Cest intenable. On doit aller vers un mix nergtique. On ne peut pas aller vers un dveloppement durable sans un minimum de consensus conomique et social. Le dialogue est important pour passer de lconomie de rente une conomie horshydrocarbures . Quant au reprsentant du ministre de lEnergie, M.Ahmed Mechraoui, il sest voulu rassurant. Pour lui, le secteur des hydrocarbures a sa stratgie. Il vise deux missions principales. La premire, cest dassurer la scurit nergtique du pays.
Donner au citoyen laccs lnergie l o il se trouve. Les choses voluent. La consommation augmente. Le confort augmente aussi. Nous avons plus de 5 millions de climatiseurs quil faut faire fonctionner. 40 millions de portables et un programme de logements trs dvelopp quil faut alimenter en nergie. En plus du parc automobile qui augmente chaque anne. La consommation doit tre prise en charge par une multiplication de la production et par la mise disposition du march national dune quantit dhydrocarbures et dlectricit. On compte doubler cette capacit pour le march national.
Sur le projet de gaz de schiste, il a soulign que le projet gaz de schiste est un projet long terme. En Algrie, on a dmarr avec un processus, une dmarche et nous avons en premier lieu ralis des tudes pour vrifier le potentiel. Le potentiel qui est affich est le bon. Sonatrach a entam ltape de lexploitation. Il y a eu des forages verticaux pour vrifier les caractristiques ptro-physiques des roches. Et maintenant, Sonatrach est en train de faire son premier forage horizontal avec fracturation hydraulique. Donc, on va attendre les rsultats.


Mokhtaria Bensad
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Aprs le ptrole, menaces sur le gaz




10:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,