> >

[] [ ]

Rejet massif du systme LMD : Les tudiants en colre

(Tags)
 
Les tudiants de Tamda arrachent les portraits de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-04-09 04:34 PM
Appel un vote massif et rejet du boycott au second jour de la campagne Emir Abdelkader 0 2014-03-24 06:51 PM
Ce sont les enfants du systme qui enterreront le systme Emir Abdelkader 0 2014-03-01 03:08 PM
gaz lacrymognes pour disperser des milliers d'tudiants pro-Morsi Emir Abdelkader 0 2013-10-21 02:38 PM
Lgypte au bord de la rupture : rejet massif de Morsi Emir Abdelkader 0 2013-06-25 02:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Rejet massif du systme LMD : Les tudiants en colre

Rejet massif du systme LMD : Les tudiants en colre






Laisse-Moi Dormir, Light, Mdiocre, Dbile, ou encore Liquidation en Masse Des tudiants, les tudiants rivalisent de subtilits linguistiques pour dire leur refus du systme Licence-Master-Doctorat. Et, face aux problmes lis sa mise en uvre, lacronyme LMD inspire.


Depuis son installation par une rforme de lenseignement suprieur impose ds 2004, une vritable cacophonie rgne lUniversit. Dans une interview accorde hier notre confrre du quotidien arabophone El Khabar, le ministre de lEnseignement suprieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, install en septembre 2013, reconnat en filigrane le malaise induit par ce systme. Son application (le systme LMD) durant toutes ces annes a occasionn quelques dysfonctionnements et problmes que nous avons rgls au fur et mesure, affirme-t-il expliquant ces failles par le dfaut de prparation et le manque des conditions appropries et surtout que la comprhension (du systme) nest pas la mme pour les enseignants, les tudiants et ladministration universitaire.
Pour le ministre, il faut plus de temps pour rgler les dysfonctionnements du LMD. Seulement, il faut savoir que la perte de temps lchelle des rformes, dans un secteur aussi nvralgique que lenseignement suprieur, prend en otage lavenir de gnrations de diplms. Chaque anne, lUniversit en produit prs de 300 000. Face labsence dun bilan exhaustif, dix annes aprs sa mise en place, les dysfonctionnements causs par le systme LMD sont multiples, complexes et profonds.
Manques de moyens
A commencer par les moyens mis en place pour son fonctionnement. LUniversit algrienne, cest plus de 1,3 million dtudiants. Prs de 200 000 nouveaux bacheliers rejoignent les bancs de lenseignement suprieur chaque anne. Face ce grand nombre dapprenants, les responsables des universits sattellent la lourde tche de la gestion des flux qui a indniablement des rpercussions chaotiques sur la qualit de la formation. Objectif : un rendement maximal pour viter le blocage et librer des places pour les nouveaux inscrits. Rsultat : des sessions de rattrapage et application quasi systmatique du rachat pour garantir laccs aux classes suprieures pour la majorit des apprenants.
Seulement, le systme LMD est trs friand de moyens. Et pas seulement de places pdagogiques, de lits et de plateaux restaurant. Il est insens que des groupes normalement constitus de 15 tudiants comptent rellement une cinquantaine. Par ailleurs, il est toujours utile de rappeler que la norme OCDE est de 10 000 euros par tudiant et par anne. Cette dpense est de lordre de 22 000 euros annuels aux USA. Pour lAlgrie, lEtat dbourse un peu moins de 2000 euros. Cest donc trs loin des frais ncessaires pour garantir une bonne prise en charge des tudiants telle que pratique dans les pays prcurseurs du LMD.
Encadrement inadquat
Amliorer la qualit de la formation, cest la phrase leitmotiv du premier responsable du secteur depuis son installation. Seulement, rien nindique que les bonnes dcisions ont t prises dans ce sens. Lencadrement universitaire, avec son ratio de un enseignant pour 29 tudiants, mme sil rpond aux normes de lUnesco (un enseignant pour 30 tudiants), reste en-de des exigences du LMD. Obnubil par la gestion des masses et pour pallier le rush annuel, le recrutement des enseignants et encadreurs se fait sans rels critres de comptences pdagogiques. Ce qui fera dire un responsable du CNES : On recrute des diplms et non pas des enseignants.
Lindicateur comptences pdagogiques est dailleurs quasiment occult au bnfice des travaux de recherches scientifiques pour la promotion des enseignants, ce qui ne favorise pas la transmission du savoir. Lors dun colloque sur lvaluation dans le systme LMD organis fin octobre luniversit Constantine 1, les intervenants ont constat que des enseignants dveloppent dans le LMD les mmes mthodes de cours issus de celui dit classique. Il y a une confusion entre la stratgie et les procds des deux systmes. La majorit des enseignants nont pas t forms et informs pour lapplication de ce systme, avait dclar le Dr Rachid Chikhi.
Qualit de la formation et valeur des diplmes
Les universits algriennes sont trs mal positionnes dans les classements internationaux, voire ils ny figurent carrment pas. A plusieurs occasions, Mohamed Mebarki tente dexpliquer cette carence par des critres qui navantagent pas lAlgrie. Seulement, la qualit, y compris celle de lenseignement, ne se dcrte pas. A cause de la politique de la gestion des masses, le nivellement par le bas a induit une chute vertigineuse de la valeur des diplmes. Comment expliquer alors que beaucoup dentreprises, publiques y compris, rechignent recruter des diplms du systme LMD, leur prfrant ceux issus du classique ? Pour la reconnaissance des diplmes, le problme se pose au niveau du march du travail qui reste inadapt ce systme. Il y a aussi un manque en matire de rglementation. Les dtenteurs de licence ont beaucoup souffert de ce problme, y compris avec la Fonction publique, a dclar le ministre El Khabar. Nous sommes en Algrie, ces diplmes sont obtenus en Algrie, les diplms qui sont issus des universits algriennes ont exactement les mmes droits, ajoute-t-il plus tard. Malheureusement, les diplms continuent de souffrir de ces interminables luttes pour la reconnaissance de leurs cursus.
Prenons pour exemple la rcente rvolte des tudiants LMD en architecture. Aprs avoir manifest dans plusieurs universits pour avoir lagrment, les ministres de lEnseignement suprieur et celui de lHabitat ont dcid conjointement de mettre sur le mme pied dgalit les dtenteurs de master et les ingnieurs dans la spcialit. Seulement voil : quadviendra-t-il des licencis, ceux qui nauront pas le droit daccder au master ? Pour ceux-l galement, il faudra du temps pour statuer !
La gouvernance
Ces dernires semaines, plusieurs universits algriennes ont connu des perturbations assez marques. Les principales revendications des tudiants portaient sur le droit daccs au master et le choix des filires. Ces grves sont souvent motives par une incomprhension quasi chronique entre les tudiants et leurs tutelles. Au dbut, lors de linstallation du LMD, il tait dit que laccs au master tait assur tous les tudiants. Ctait une manire de faire accepter ce nouveau systme par les apprenants. Et voil que face aux exigences du systme lui-mme, le passage ce niveau de post-graduation sest rvl restrictif.
Selon le ministre, seuls des licencis y ont droit. Mal informs et anims de lesprit de suspicion, les tudiants contestent tout de go et les critres de classement et les rsultats des concours, dnonant souvent passe-droits, npotisme et corruption. Et le constat est identique pour les tapes suivantes du cursus universitaire. Il y a un problme de gouvernance. Et cela est provoqu par la primaut de ladministration sur la pdagogie et la recherche scientifique, dnonait un enseignant prsent au colloque sur lvaluation dans le LMD. Tous ces problmes inhrents au LMD, qui ne peuvent tre rsolus sans une vision globale avec des touches conjoncturelles qui ncessitent du temps, comme le dclare plus haut le ministre, cachent des dilemmes des plus complexes.
Aomar At Aider, auteur du livre Universit, le chaos ! le rsume ainsi dans un interview accorde, le 5 novembre dernier, El Watan tudiant : Ces dernires annes, une atmosphre pesante sest installe luniversit o jenseigne. Un climat de suspicion rgne au sein de la communaut universitaire. Ses membres entretiennent des rapports tendus entre eux, parfois empreints de violence verbale et mme physique. () Les tudiants se dcouvrant de nouveaux droits que leur offre lactuel systme denseignement, le LMD, les rclament et les obtiennent !
Ladministration, pour sauver la paix et la stabilit retrouves ces 15 dernires annes, cde. Lenseignant qui, bien souvent, ne matrise pas les rgles sans cesse changeantes du nouveau systme, est tenu dtre complaisant sil ne veut pas renoncer certains privilges. Tout ceci se traduit par des retards dans les enseignements. Lanne universitaire se mord la queue : elle dmarre en novembre, mais bute souvent sur des examens refaire pour la nime fois, des dlibrations ou des orientations revoir au gr des rclamations, crant souvent des injustices. Voil la gageure que russit notre Universit malade. Que dis-je, agonisante ! Et il ny a personne son chevet.



Le Master des grandes coles dcri

La grve des tudiants de lcole suprieure de statistique et dconomie applique (ENSSEA) se poursuit -depuis le 27 du mois dernier-. observant un sit-in dans lenceinte de lcole, o certains y ont mme pass la nuit. Les tudiants protestataires dnoncent lincertitude lie la valeur de leur diplme de master. Dans leur avis de grve adress au ministre de lenseignement et de la recherche scientifique, les tudiants de lENSSEA voquent galement les mauvaises conditions pdagogiques et matrielles et ce, depuis la dlocalisation des grandes coles vers le nouveau ple de Kola.Nous avons dabord dpos une requte auprs de la direction de notre cole.
Mais le directeur nous a fait comprendre que cette question ne relevait pas de son ressort nous apprend Amine, reprsentant du collectif des tudiants de lENSSEA. Selon notre interlocuteur le nouveau diplme de master des grandes coles soulve de grandes inquitudes de la part de ses camarades du fait que sa valeur ne garantit pas lquivalence avec lancien statut dingnieur dtat.
Nous rclamons lapplication du dcret n 715 paru en 2011, qui fixe les conditions et le statut des ingnieurs des grandes coles. Nous exigeons galement que tous les obstacles qui sanctionnent les candidats au concours de doctorat soient leves rclame le reprsentant des tudiant. Les statisticiens comptent aller plus loin pour obtenir la satisfaction de leurs dolances. Aprs la grve et le sit-in Kola, ils comptent dplacer le mouvement de contestation Ben Aknoun, sous les fentres du ministre de lenseignement suprieur menacent-ils.

(M. S)

Samir Azzoug


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Rejet massif du systme LMD : Les tudiants en colre




12:36 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,