> >

[] [ ]

Crches de Nol : catholicisme, islam...

(Tags)
 
Soufisme : islam du coeur, coeur de l'islam Emir Abdelkader 0 2014-11-18 11:39 AM
lislam politique est une imposture Emir Abdelkader 0 2014-10-30 06:17 PM
Nol en Algrie, La fte des uns fte par les autres Emir Abdelkader 0 2013-12-25 02:21 PM
Al-Andalous ou l'ge d'or des juifs en terre d'islam Emir Abdelkader 0 2013-10-24 02:22 PM
La barbe en islam 0 2011-04-19 04:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Crches de Nol : catholicisme, islam...

Crches de Nol : catholicisme, islam, une lacit deux vitesses ?






"Le climat anti-islam provoque un durcissement lgard des autres religions", estime le sociologue et historien Jean Baubrot. Interview.

Tous les santons n'ont eu le temps d'arriver que les crches de Nativit se voient remballes des lieux publics, au nom de la lacit. Dans l'enceinte du Conseil gnral de Vende, le tribunal administratif de Nantes a fait retirer linstallation, tandis que le prfet de lHrault enjoint le maire de Bziers, Robert Mnard, de retirer la crche de Nol quil a installe dans sa mairie. Le maire s'y refuse, au nom de la " tradition judo-chrtienne" de la France.
Pour Jean Baubrot, auteur de "La lacit falsifie" (La Dcouverte poche, 2014), "une crche est un symbole religieux qui na pas sa place dans les lieux communs publics", comme stipul dans la loi de 1905. Pourquoi cette interdiction fait-elle alors dbat ?
Le retrait de ces crches de l'espace public est-il conforme la loi de 1905 ?
- La dcision du tribunal sappuie sur larticle 28 de la loi de 1905. Celle-ci interdit dimposer des symboles religieux dans des lieux publics et les btiments publics, sauf exceptions, comme les btiments religieux ou les cimetires.
Cet article fait mention dune distinction capitale entre les lieux qui symbolisent la collectivit, comme une mairie ou un Conseil gnral, et o il faut respecter la libert de conscience de tout le monde, et les lieux qui sont au contraire privs, quoi que dans lespace publique, comme par exemple les magasins.
Faire retirer des crches, n'est-ce pas l une application trs stricte de cet article ?
- Certes... Or nous sommes dans une situation o la neutralit religieuse est tendue bien au-del de ce que demandait la loi de 1905. Et cette lacit beaucoup plus agressive et rpressive concerne lislam. On ne peut donc pas demander un laxisme ou une interprtation souple et librale par rapport la loi de 1905 lorsqu'il s'agit du catholicisme, et rclamer quelque chose qui va bien au-del de cette loi quand il en va de lislam. La dcision du tribunal de Nanterre est donc tout fait logique.
Tant qu'elle n'a pas t change, la loi reste la loi. Celle de 1905 a d'ailleurs dcid de garder les ftes chrtiennes, pour tourner le dos la politique agressive de la rvolution franaise envers la religion, qui avait chang le calendrier et aboli toutes les ftes chrtiennes.
Que penser alors de la raction du venden Philippe de Villiers, qui a juge cette dcision "totalitaire" ?
- La rplique de Philippe de Villiers est pour moi typique de la droite dure, qui ne veut pas appliquer les rgles de lacit au catholicisme sous prtexte de racines chrtiennes, comme en attestait le discours de Nicolas Sarkozy au Latran en 2007.
Philippe de Villiers a par ailleurs dclar qu'il faudrait bientt "interdire les toiles dans les guirlandes de Nol qui dcorent nos rues, sous prtexte qu'il s'agit d'un symbole religieux". Or une mairie, ce nest pas la rue ! Il fait l'amalgame pour faire paratre cette dcision comme totalitaire. Il faut donc tre vigilant, sinon il pourrait y avoir une r-officialisation feutre du catholicisme, sous prtexte d'identit culturelle.
La crche de Nol n'appartient-elle pourtant pas aux festivits de fin d'anne ?
- Une crche symbolise vraiment la Nativit, elle na donc pas sa place dans les lieux communs publics, qui reprsentent la collectivit, avec sa diversit de croyances et dincroyance. Et je dirais mme que l'associer quelque chose duniquement traditionnel et folklorique, c'est manquer de respect la religion catholique.
Peut-on dire qu'il y a une certaine paranoa du religieux dans la socit ?
- Il y a malheureusement une islamophobie institutionnelle, qui sest dveloppe sous Nicolas Sarkozy. L'ancien prsident tait mme all jusqu se prononcer sur linterdiction des minarets en Suisse ! Aujourdhui, la gauche peine faire un rel virage. Elle na par exemple pas rinstaur la Haute autorit de lutte contre les discriminations et pour lgalit (Halde), supprime sous Nicolas Sarkozy. La Halde empchait pourtant que la loi de 2004 ne dborde de son objet, strictement li lcole publique, primaire et secondaire.
Or, ds le moment o un climat anti-islam s'instaure, il y a, par ricochet, un durcissement lgard des autres religions, qui aboutit un climat dintolrance gnrale dangereux pour les liberts publiques.


Propos recueillis par Julia Mourri



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Crches de Nol : catholicisme, islam...




01:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,