> >

[] [ ]

Violence dans les stades : Encore et toujours !

(Tags)
 
la Libye senfonce dans la violence Emir Abdelkader 0 2014-01-13 02:37 PM
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-10-08 02:43 PM
la Libye senlise dans la violence Emir Abdelkader 0 2013-10-06 02:30 PM
La bataille pour la prsidentielle se joue aussi dans les stades Emir Abdelkader 0 2013-04-06 04:39 PM
lEgypte dans la spirale de la violence Emir Abdelkader 0 2013-03-12 07:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-08
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Violence dans les stades : Encore et toujours !

Violence dans les stades : Encore et toujours







La violence dans les stades colle comme une sale glu au football algrien, avec ces scnes indescriptibles et dsolantes qui se sont droules, hier soir, au stade de lUMA de Bjaa, lors du match MOB USMA. Des dizaines de blesss, des supporters arrts par les services de lordre et des dgts matriels ont t enregistrs. Cela dmontre que la violence a encore de beaux jours devant elle, malgr le dcs tragique dEboss, et les campagnes lances, ici et l.

Que retenir de cette 13e journe du championnat de Ligue 1, si ce nest cette violence qui colle comme une sale glue au football algrien avec ces scnes indescriptibles et dsolantes qui se sont empares du stade de lUnit Maghrbine de Bjaa lissue de la rencontre qui a oppos le Mouloudia local lUSM Alger. Pourtant rien ne prsageait une telle tournure des vnements vu que sur le terrain, les choses se sont droules le plus normalement du monde, malgr la dfaite des Crabes sur une tte de Meftah (34), suite un corner bien tir du ct gauche. Les hommes dAbdelkader Amrani ont longtemps pouss, mais sans pouvoir trouver la faille dans une dfense algroise bien organise. Au coup de sifflet final, la situation sembrase lorsque les supporters des deux camps se retrouvrent sur la pelouse pour saffronter dans une grande pagaille, au moment o les vingt-deux acteurs venaient de rejoindre les vestiaires. Les affrontements ont commenc a la fin du match lorsque les supporters du MOB, mcontents, ont assig le stade et ont lapid de lextrieur la galerie usmiste, selon la police, qui, pour viter tous drapage, a d intervenir et disperser les assaillants en usant de gaz lacrymogne. Le service dordre aura un mal fou pour reprendre la situation en main et mettre fin ces dbordements violents dun autre ge, ni empcher le saccage dune camra de lENTV qui se trouvait sur le bord du terrain. Bilan de ces incidents regrettables : des dizaines de blesss, des supporters arrts par les services de lordre et des dgts qui dmontrent que la violence a encore des jours devant elle.Un peu plus tard dans la soire dhier,  les heurts continuaient en prenant une autre tournure. Dans le parking du stade, une voiture stationne a t incendie, au moment o les supporters et les joueurs de lUSMA se trouvaient toujours lintrieur du stade. Et cest le plus inquitant car depuis le dbut de lactuelle saison, et malgr le dcs tragique de linternational camerounais Albert Eboss, le flau na pas cess, comme latteste le nombre des huis clos dcrt par la ligue de football professionnel depuis le dbut de la saison. La commission de discipline de la LFP a prononc la date du  29 novembre 2014, 13 matches huis clos pour la Ligue 1 et 4 pour la Ligue 2, tout en estimant que ce nombre, est dmesur pour une comptition professionnelle. Le conseil dadministration de la LFP, runi la fin de la semaine dernire, a dplor le mauvais comportement des clubs, notamment de leurs galeries qui entranent,  selon les rglements en vigueur, des sanctions pnalisantes. En dpit des vnements dramatiques qui se sont produits au dbut de la saison, nos stades continuent de prsenter des images pas du tout conformes lesprit sportif et au fair-play et ce malgr le durcissement des sanctions, souligne la LFP dans un communiqu, tout en appelant, de nouveau, tous les acteurs, notamment le  public plus de retenue et de sagesse. A bon entendeur

A Salah-Bey



La raction
Dziri : On na pas retenu les leons
Lentraneur adjoint de lUSMA, Bilel Dziri, a dplor ce qui sest produit hier la fin de la rencontre de son quipe face au MOB. Il indique que les leons nont pas t retenues aprs la mort tragique de lattaquant de la JSK, Albert Eboss. Je suis vraiment du par ce qui sest pass la fin du match. Je dplore de nouveau ces incidents. Je crains que ces violences ne sarrtent jamais. A chaque match, on constate quil y a des dpassements dans tous les stades dAlgrie. Cest vraiment regrettable. Finalement, on na pas retenu les leons de la mort dEboss. On sest dit que la violence va diminuer, mais lorsquon voit ce genre de dpassement, on constate que la ralit est toute autre. Jespre quon arrivera, un jour, jouer un match en toute scurit, a-t-il regrett.
M. K.



La colre
Cavalli et le huis clos
Sil y a vraiment un entraneur qui naime pas le huis clos dans notre championnat, cest bien Jean-Michel Cavalli, le driver du MCO. Depuis quil a dbarqu dans la capitale de louest en donnant des couleurs aux Hamraoua, Cavalli na cess de dnoncer cette dcision prise par la ligue de football professionnel, celle de faire jouer les matchs sans publics. Le dernier en date, cest ce derby Oranais entre lASMO et le MCO qui aurait pu tre une vritable fte, mais le jet dun fumigne lors du match ASMO CRB dans les ultimes minutes a provoqu la sanction de la LFP. Sur ce fait prcis, Cavalli ne mche pas ses mots : Il est regrettable que la ligue se fasse berner par une telle attitude. Les dirigeants de lASMO ont fait exprs de lancer ce fumigne afin de se faire sanctionner et faire jouer le derby sans public, car ils savent quils auront un adversaire de plus, le douzime homme. La ligue a manqu de lucidit sur ce coup car elle aurait pu sanctionner lASMO pour le match daprs et laisser le derby se jouer avec le public. Ça sera galement une faon de dbusquer les tricheurs et davertir les autres clubs qui veulent en faire autant. Ainsi, pour Cavalli, le huis clos inflig lASMO a t prmdit et la LFP aurait pu sen rendre compte. Par ailleurs, Cavalli propose mme des solutions pour ne plus laisser les matchs se drouler sans public : Je reste persuad quil y a toujours des solutions. Par exemple, pourquoi ne pas ouvrir les tribunes aux supporters de plus de cinquante ans, eux au moins ils ont la maturit de ne pas commettre des dpassements. Dailleurs, je prfre quun match se droule devant 3 000 supporters, que sans. Comme quoi, avec Cavalli on a toujours de lavance, mais quen pensera la Ligue de Kerbadj. L, est une autre question


A S-B
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Violence dans les stades : Encore et toujours !




02:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,