> >

[] [ ]

Chute des prix du ptrole : lAlgrie a des amortisseurs

(Tags)
 
Aprs le ptrole, menaces sur le gaz Emir Abdelkader 0 2014-12-02 03:07 PM
Djellab : LAlgrie est prpare au choc des prix du ptrole Emir Abdelkader 0 2014-12-02 12:13 PM
Chute des prix du ptrole, Quels risques pour lAlgrie ? Emir Abdelkader 0 2014-12-01 12:55 PM
Prix de llectricit et des carburants... Emir Abdelkader 0 2014-04-09 03:06 PM
Le 4e mandat tout prix ! Emir Abdelkader 0 2014-03-11 02:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Chute des prix du ptrole : lAlgrie a des amortisseurs

Chute des prix du ptrole : lAlgrie a des amortisseurs






Sexprimant sur les rpercussions de la baisse des prix du ptrole sur lconomie algrienne, le ministre de lEnergie, Youcef Yousfi, sest voulu rassurant lors dune mission diffuse par la Tlvision nationale. Nous ne sommes pas face une crise conomique nous avons des amortisseurs quil faut, dclare le ministre en rponse une question sur les risques encourus par le pays dans le sillage de la forte chute des prix du Brent qui est son plus bas niveau depuis 2009. Nous avons par exemple le Fonds des rgulations des recettes (FRR) qui nous permettra de faire face aux rpercussions dune baisse prolonge des prix, insiste le ministre qui ncarte pas cependant le recours une loi de finances complmentaire 2015 si la chute des prix du ptrole se poursuit. Il prcise toutefois que la question na pas encore t aborde par le gouvernement. Yousfi cache mal cependant son inquitude suite la dcision de lOpep de maintenir le plafond de production de 30 millions de barils par jour. Nous sommes en contact avec les pays exportateurs au sein de lOpep et en dehors de lorganisation, pour tenter de rapprocher les points de vue, dans la perspective dune dcision de rduction dans les mois venir, prcise le ministre. Ce dernier explique quil faut absolument rduire le surplus de production de deux millions de barils qui se trouve sur le march mondial pour stopper lrosion des prix.
Nous ne restons pas les bras croiss
Nous ne restons pas les bras croiss, nous faisons en sorte de faire face la situation en menant des ngociations avec les pays Opep et non Opep afin darriver une solution, explique Yousfi, qui ajoute quen attendant la runion ordinaire de lOpep en juin prochain, nous misons sur une rencontre qui doit avoir lieu en fvrier prochain entre plusieurs pays producteurs que sont le Venezuela, lArabie Saoudite, la Russie et le Mexique. Mme si nous ne sommes pas convis la runion, nous faisons en sorte de rester en contact avec les pays producteurs pour faire avancer les ngociations et convaincre de notre point de vue, indique Yousfi. Le ministre ncarte pas, par ailleurs lventualit dune runion extraordinaire de lOpep avant le mois de juin 2015 pour tenter de corriger le tir suite la trop forte dgringolade des prix depuis la dernire rencontre de lorganisation. Youcef Yousfi a rvl que lAlgrie a dfendu, lors de la runion de lOpep le 27 novembre dernier, une baisse minimum de 5% de la production de lOpep en coordination avec les pays non Opep, afin de stabiliser les prix, dfaut de les faire reculer. Concernant les exportations de gaz, le ministre a affirm que lAlgrie ne pratique pas de prix damis quels que soient les pays partenaires, estimant que les aides certains pays peuvent tre incluses dans dautres volets de la coopration, mais pas dans les transactions commerciales. Yousfi, qui a confirm loption prise par lAlgrie pour des ventes de plus en plus importantes vers les pays asiatiques dans le cadre de la diversification des partenaires, a soulign que lAlgrie conclut de nouveaux contrats comme ce fut le cas avec la Turquie et continue ses discussions avec ses partenaires europens dont certains, en situation de crise, essayent dexercer des pressions sur lAlgrie propos des prix du gaz.


Meriem Sassi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Chute des prix du ptrole : lAlgrie a des amortisseurs




07:21 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,