> >

[] [ ]

LÉtat Islamiste

(Tags)
 
Le mouvement islamiste Rachad sinfiltre en Algrie ... Emir Abdelkader 0 2014-10-31 11:02 PM
des policiers attaqus la hache, la piste islamiste voque Emir Abdelkader 0 2014-10-24 07:23 PM
Un Franais musulman au sujet du terrorisme islamiste : ... Emir Abdelkader 0 2014-10-06 03:18 PM
Prsidentielle 2014 : Revoil lquation islamiste ! Emir Abdelkader 0 2014-04-01 05:53 PM
GB: lislamiste Abou Qatada en prison Emir Abdelkader 0 2013-03-10 02:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LÉtat Islamiste

LÉtat Islamiste




Le Rapport Anti-Empire n 133



Intressant billet de William Blum (n en 1933 81 ans), qui est un crivain et journaliste amricain critique de la politique trangre des États-Unis.


Vous ne pouvez pas croire un mot de ce que les États-Unis ou ses mdias grand public disent du conflit actuel impliquant lÉtat Islamique (EIIL).
Vous ne pouvez pas croire un mot de ce que la France ou le Royaume-Uni disent de lEI.
Vous ne pouvez pas croire un mot de ce que la Turquie, lArabie Saoudite, le Qatar, le Kowet, la Jordanie, ou les Émirats Arabes Unis disent de lEIIL. Pouvez-vous dire avec certitude quel ct du conflit est en ralit financ, arm et entran par lun de ces pays du Moyen-Orient, si en fait ils ne soutiennent quun seul ct ? Pourquoi laissent-ils leurs jeunes enrags rejoindre les extrmistes islamiques ? Pourquoi la Turquie, membre de lOTAN, laisse-t-elle autant dextrmistes islamiques traverser ses frontires pour rejoindre la Syrie ? La Turquie est-elle plus intresse par llimination de lÉtat Islamique ou des Kurdes assigs par lEIIL ? Ces pays, ou ces puissances occidentales, sont-ils plus proccups par le renversement de lEIIL ou par le renversement du gouvernement syrien de Bachar el-Assad ?
Vous ne pouvez pas croire les soi-disant rebelles syriens modrs . Vous ne pouvez mme pas croire quils sont modrs. Ils ont la main sur tout, et tout le monde a la main sur eux.
LIran, le Hezbollah et la Syrie combattent lEIIL ou ses prcurseurs depuis des annes, mais les États-Unis ont refus de sallier pour la bataille avec lune de ces entits. Washington na pas impos non plus de sanction un quelconque pays soutenant lEIIL, comme il la fait promptement pour la Russie en raison de son rle suppos en Ukraine.
Les fondations de cet abominable embrouillamini dhorreurs politiques et religieuses qui balaient le Moyen-Orient ont t creuses profondment creuses par les États-Unis durant les 35 ans (de 1979 2014) passs renverser les gouvernements sculiers dAfghanistan, dIraq, de Libye et de Syrie (comme supplment la pagaille ambiante durant la mme priode il ne faut pas oublier les bombardements amricains incessants du Pakistan, de la Somalie et du Ymen). On ne peut pas dtruire des socits modernes, relativement dveloppes et duques, en dchirer le tissu social, politique, conomique et juridique, torturer des milliers de personnes, en tuer des millions, et sattendre la survie de la civilisation et de la dcence humaine.
Un point crucial de ces fondations a t la dcision amricaine de, pour faire simple, jeter la rue, sans emploi, 400 000 Irakiens forms au combat, dont un corps complet dofficiers. Ctait la formule parfaite pour crer une insurrection. Humilis et amers, certains de ces hommes rejoindront par la suite divers groupes de rsistance qui agissent contre loccupation de larme amricaine. On peut avancer sans trop de risques que la plus grande partie des vhicules blinds, des armes et munitions et des explosifs qui tuent chaque minute au Moyen-Orient, sont estampills Made in USA .
Et tous les chevaux de Washington, tous les gens darmes de Washington, ne peuvent plus rparer ce monde. [NdT : Allusion la comptine Humpty Dumpty : And all the king's horses and all the king's men couldn't put Humpty together again.] Le monde sait, prsent, que ces endroits sont des États rats .
Pendant ce temps, les États-Unis bombardent la Syrie quotidiennement, officiellement parce que les États-Unis sont en guerre contre lEIIL, mais en endommageant gravement par la mme occasion les capacits de production ptrolire de ce pays (un tiers du budget du gouvernement syrien), ses capacits militaires, ses infrastructures, mme ses rserves alimentaires, prenant dinnombrables vies dinnocents, dtruisant des sites antiques ; le tout rendant le relvement dune Syrie dirige par Assad ou de toute autre Syrie hautement improbable. Washington cherche sans doute des moyens pour dvaster tout autant lIran sous couvert de combattre lEIIL.
Rien de bon ne peut tre dit sur cette terrible situation. Toutes les issues semblent horribles. Tous les participants, de quelque ct que ce soit, sont trs suspects, quand ils ne sont pas criminels et dments. Cela pourrait tre la fin du monde. A quoi je rponds : bon dbarras. Bien essay, les humains ! Je dirais mme, BEL ESSAI mais bon dbarras quand mme ! EIIL Ebola Changement climatique irradiation nuclaire LEmpire Lequel nous aura le premier ? Bonne journe.
Le monde est-il plus mauvais et effrayant aujourdhui quil ne ltait dans les annes 50 o jai grandi, pour lequel crot ma nostalgie chaque nouvelle horreur ? Ou serait-ce que les horreurs daujourdhui sont bien mieux mdiatises, puisque nous nageons tous dans un ocan dinformation et de vidos ?
Aprs avoir visionn plusieurs vidos de lEIIL sur Internet, remplies de scnes des plus dgotantes, contre les femmes particulirement, voici ce que je pense : donnez-leur leur propre pays ; celui qui y habite actuellement et qui veut partir, sera aid partir ; toute personne dans le monde qui voudra y aller, sera aide le faire. Une fois sur place, ils pourront y faire ce quils voudront, mais ils ne pourront sen aller quaprs avoir pass des entretiens rigoureux la frontire afin de sassurer quils auront retrouv leur attachement lhumanit. Quoi quil en soit, comme peu de femmes, sans doute, iraient l-bas, le pays ne perdurerait pas longtemps.
Le Mur de Berlin Un autre mythe de la Guerre Froide
Le 9 novembre marquera la chute du Mur de Berlin. Lextravagant battage a commenc il y a des mois Berlin. Aux États-Unis, nous pouvons nous attendre ce que tous les clichs sur la Guerre Froide et Le Monde Libre oppos La tyrannie Communiste soient dbits, et que le conte simpliste de la cration du mur soit rpt : en 1961, les communistes de Berlin Est ont construit un mur pour empcher leurs citoyens opprims de schapper vers Berlin Ouest et vers la libert. Pourquoi? Parce que les communistes naiment pas que le peuple puisse tre libre, et ainsi connatre la vrit . Quelle autre raison pourrait-il y avoir ?
Tout dabord, avant que le mur ne soit rig en 1961, des milliers dAllemands de lEst effectuaient le trajet vers lOuest pour y travailler tous les jours et rentraient lEst le soir ; dautres faisaient des allers-retours pour des courses ou pour dautres raisons. Donc ils ntaient pas retenus lEst contre leur gr. Pourquoi le mur a-t-il donc t construit ? Il y a eu deux raisons majeures :
1) LOuest tourmentait lEst par une vigoureuse campagne de recrutement de professionnels et de travailleurs qualifis, qui avaient t duqus aux frais du gouvernement communiste. Cela a conduit une srieuse crise de main duvre et de production lEst. A titre indicatif, le New York Times reportait en 1963 : Berlin Ouest souffre conomiquement de la prsence du mur avec la perte denviron 60 000 personnels qualifis qui se dplaaient quotidiennement depuis leur domicile Berlin Est, vers leur lieu de travail Berlin Ouest .
Il faut noter quen 1999, USA Today rapportait : Quand le mur de Berlin sest effondr [1989], les Allemands de lEst se sont imagins une vie de libert o les biens de consommation seraient abondants et o les difficults svanouiraient. Dix ans plus tard, une proportion remarquable de 51% dentre eux disaient avoir t plus heureux sous le communisme . Des sondages faits plus tt auraient mme probablement donn plus de 51% de gens exprimant la mme chose, parce que, au cours de ces dix ans, nombre de ceux qui se souvenaient de la vie en Allemagne de lEst avec affection staient teints ; mme si, dix ans de plus aprs, en 2009, le Washington Post a pu crire les Allemands de lOuest de Berlin disent en avoir assez des commentaires nostalgiques sur lpoque communiste ressasss par leurs compatriotes de lEst .
Un nouveau proverbe est n en Russie et en Europe de lEst au cours de la priode post-unification : Tout ce que les communistes disaient sur le communisme tait faux, mais tout ce quils disaient sur le capitalisme tait vrai .
Notons, de plus, que la division de lAllemagne en deux États, en 1949 qui a pos le dcor de 40 ans de guerre froide tait une dcision amricaine et non sovitique.
2) Au cours des annes 50, les tenants amricains de la guerre froide, en Allemagne de lOuest, ont lanc une grossire campagne de sabotage et de subversion contre lAllemagne de lEst conue pour faire drailler la machine conomique et administrative du pays. La CIA et dautres agences militaires et de renseignement ont recrut, quip, entran et financ des groupes dactivistes allemands et des individus, aussi bien de lEst que de lOuest, pour quils mnent des actions dont lventail allait de la dlinquance juvnile au terrorisme ; tout ce qui tait possible pour rendre la vie difficile aux populations dAllemagne de lEst et affaiblir leur soutien leur gouvernement ; tout ce qui tait possible pour donner une mauvaise image des communistes.
Ctait une entreprise remarquable. Les États-Unis et leurs agents ont utilis des explosifs, des incendies volontaires, des courts-circuits, et dautres mthodes pour endommager des centrales dnergie, des chantiers navals, des canaux, des docks, des btiments publics, des stations dessence, des transports publics, des ponts, etc. Ils ont fait drailler des trains de marchandises en blessant gravement des travailleurs ; ils ont brl douze voitures dun train de marchandises et dtruit les conduites dair comprim [NdT : qui servent pour les freins] sur dautres ; ils ont utilis des acides pour saboter des machines de production industrielle vitales ; mis du sable dans la turbine dune usine jusqu la stopper ; mis le feu une usine de carrelage ; promu des ralentissements des cadences dans des usines ; tu par empoisonnement 7000 vaches dans une cooprative fermire ; ajout du savon du lait en poudre destin des coles dAllemagne de lEst ; taient en possession, lors de leur arrestation, de grandes quantits de cantharidine, avec laquelle ils avaient prvu dempoisonner des cigarettes destines aux leaders de lAllemagne de lEst dans le but de les tuer ; lanc des boules puantes pour perturber des meetings politiques ; ont tent de perturber le Festival mondial de la jeunesse de Berlin Est en envoyant de fausses invitations, de fausses promesses dhbergement gratuit, de fausses notifications dannulation, etc ; ont men des attaques contre les participants avec des explosifs, des bombes incendiaires, et des quipements destins crever des pneus ; ont fabriqu et distribu de grandes quantits de cartes de rationnement pour causer de la confusion, des pnuries et des ressentiments ; ont envoy de faux avis dimpts, dautres directives gouvernementales et des documents varis pour dsorganiser et rendre inefficaces lindustrie et les syndicats tout cela et bien plus encore.
Le centre dtudes international Woodrow Wilson (Woodrow Wilson International Center for Scholars) de Washington DC, des conservateurs pro guerre froide, dans lun de leurs papiers de travail sur lhistoire internationale de la guerre froide (#58, p.9) dclare : la frontire ouverte de Berlin a expos la RDA [Allemagne de l'Est] un espionnage massif et la subversion et, comme les deux documents de lappendice le dmontrent, sa fermeture a donn une plus grande scurit lÉtat communiste .
Au cours des annes 50, les Allemands de lEst et lUnion Sovitique ont port plainte de faon rpte devant leurs allis dautrefois de lOuest et devant les Nations Unies propos dactions prcises de sabotage et dactivits despionnage, et demand la fermeture des officines dAllemagne de lOuest quils tenaient pour responsables, et dont ils donnaient noms et adresses. Leurs plaintes sont tombes dans loreille de sourds. Fatalement, les Allemands de lEst ont t amens durcir les conditions dentre dans leur pays, ce qui a conduit finalement la construction de linfme mur. Malgr tout, mme aprs la construction du mur, il y avait une migration lgale rgulire, bien que limite, de lest vers louest. En 1984, par exemple, lAllemagne de lEst a laiss partir 40 000 personnes. En 1985, selon des journaux de la RDA, plus de 20 000 nouveaux migrants en Allemagne de lOuest souhaitaient revenir en Allemagne de lEst la suite dune dception sur le systme capitaliste. Le gouvernement de la RFA (Allemagne de lOuest) a dit que 14 300 Allemands de lEst taient repartis au cours des dix annes prcdentes.
Noublions pas non plus que, alors que lAllemagne de lEst tait totalement dnazifie, en Allemagne de lOuest, pendant plus dune dcennie aprs la guerre, les plus hauts postes au gouvernement dans les branches excutives, lgislatives et judiciaires se voyaient occups en grand nombre par danciens nazis et des anciens du nazisme.
Enfin, il faut se rappeler que lEurope de lEst est devenue communiste parce quHitler, avec lapprobation de lOuest, la utilise comme autoroute pour atteindre lUnion Sovitique et dtruire dfinitivement le bolchvisme, et que les Russes, au cours des deux guerres mondiales, ont perdu environ 40 millions de vies parce que lOuest avait utilis cette autoroute pour envahir la Russie. Il ne devrait pas sembler tonnant quaprs la Seconde Guerre mondiale les Sovitiques aient t rsolus fermer cette autoroute.
Pour un trs intressant point de vue supplmentaire sur lanniversaire du mur de Berlin, voir larticle Humpty-Dumpty and the Fall of Berlins wall [Humpty-Dumpty et la chute du mur de Berlin], de Victor Grossman (n Steve Weschler) qui a fui larme amricaine en Allemagne sous la pression des menaces de lre McCarthy, et qui devint un journaliste et crivain pendant ses annes passes lEst en Rpublique Dmocratique dAllemagne. Il habite toujours Berlin et met en ligne de faon irrgulire son Berlin Bulletin sur des sujets concernant lAllemagne. Vous pouvez vous y abonner wescher_grossman@yahoo.de. Son autobiographie : Crossing the River: a Memoir of the American Left, the Cold War Life in East Germany [De l'autre ct du fleuve : mmoires de la gauche amricaine, la vie sous la guerre froide en Allemagne de l'Est] a t publie par la University of Massachusetts Press. Il revendique tre la seule personne au monde tant la fois diplm dHarvard et de luniversit Karl Marx de Leipzig.
Al Franken, le chouchou des libraux
Je reois un flot continu de courriers lectroniques dorganisations progressistes me demandant de voter pour le snateur Franken ou de contribuer sa campagne de rlection de novembre, alors que je nhabite mme pas le Minnesota. Mme si je pouvais voter pour lui, je ne le ferais pas. Quiconque ayant t un soutien de la guerre en Irak naura mon vote que sil ne renie clairement cet engagement. Et je nentends pas par l le renier la manire absurde dHillary Clinton prtendant navoir pas eu suffisamment dinformations.
Franken, lancien comique du Saturday Night Live, aimerait que vous croyiez quil a t contre la guerre en Irak depuis le dbut. Mais il sest rendu au moins quatre fois en Irak pour divertir les troupes. Quel sens cela a-t-il ? Pourquoi les militaires fournissent-ils des amuseurs aux soldats ? Pour quils gardent le moral bien sr. Et pourquoi les militaires veulent-ils que les soldats gardent le moral ? Parce quun soldat plus heureux fait mieux son travail. Et quel est le travail dun soldat ? Tous ces charmants crimes de guerre et ces violations des droits de lhomme que moi ainsi que dautres ont document en dtail durant des annes. Franken sait-il ce que les soldats amricains font pour gagner leur vie ?
Une anne aprs linvasion amricaine en 2003, Franken critiqua ladministration Bush car elle avait chou envoyer assez de troupes pour faire correctement le travail. Pour quel travail cet homme pense-t-il que ces troupes avaient t envoyes et qui naurait pas t ralis dans les normes par manque de main-duvre ? Voulait-il quils tuent plus efficacement les Irakiens qui rsistaient loccupation ? Les troupes de volontaires amricains ne pouvaient mme pas se dfendre en disant y avoir t envoyes contre leur gr.
Cela fait longtemps que Franken soutient le moral des troupes. En 2009, il tait honor par la United Service Organization (USO) pour ses dix ans passs au service du divertissement des troupes ltranger. Y compris au Kosovo en 1999, une occupation imprialiste comme vous en rveriez. Il parle de son exprience lUSO comme une des meilleures choses que jaie jamais faites. Franken a galement pris la parole lacadmie militaire de West Point, encourageant la prochaine gnration de combattants imprialistes. Est-ce un homme remettre en question la militarisation de lAmrique, chez elle et ltranger ? Pas plus que Barack Obama.
Tom Hayden crivit ceci propos de Franken en 2005, quand Franken produisait un programme rgulier sur la radio Air America [NdT : L'Amrique l'antenne]. Quelquun dautre est-il du de la dfense quotidienne dAl Franken de la prolongation de la guerre en Irak ? Pas la guerre version Bush, car cela saperait lobjectif louable dAir America de rassembler une audience anti-Bush. Mais, disons, la guerre version Kerry, celle o on gre mieux et o on gagne, avec dune manire ou dune autre de meilleurs gilets pare-balles et moins de chambres de torture.
Pendant quil tait en Irak pour amuser les troupes, Franken dclara que ladministration Bush avait gch la diplomatie ce qui fait que lon na pas de relle coalition , puis quelle fut incapable denvoyer suffisamment de troupes pour faire le travail proprement. Par pur orgueil, ils ont mis la vie de ces gars en pril.
Franken sous-entendait que si les États-Unis avaient eu plus de succs corrompre et menacer dautres pays pour quils joignent leur nom la coalition menant la guerre en Iraq, les États-Unis auraient eu plus de chance de GAGNER la guerre.


Est-ce lopinion de quelquun qui soppose la guerre ? Ou bien qui la soutient ? Cest lesprit dun libral amricain avec toute sa guimauve leau de rose.


William Blum, le 16/10/2014
Source: www.les-crises.fr.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

LÉtat Islamiste




11:57 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,