> >

[] [ ]

Nous avons un accord avec le pouvoir qui est suprieur la loi

(Tags)
 
Nous avons travaill avec les terroristes... Emir Abdelkader 0 2014-11-02 11:00 PM
Nous avons des contacts informels avec des partis et des personnalits Emir Abdelkader 0 2014-09-30 12:46 PM
Nous avons besoin de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-16 02:18 PM
Nous avons russi ramener le systme la confrontation... Emir Abdelkader 0 2014-03-07 06:31 PM
Nous allons ngocier avec le pouvoir Emir Abdelkader 0 2014-01-26 01:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Nous avons un accord avec le pouvoir qui est suprieur la loi

Mezrag sur Echourouk TV face Assoul et Adimi: Nous avons un accord avec le pouvoir qui est suprieur la loi






Aprs la rvlation rcente de la tenue en aot dernier dune universit dt des lments de lArme Islamique du Salut (AIS) dans le maquis de Jijel, Madani Mezrag est descendu sur le plateau de lmission polyweek dEchourouk TV face lavocate Zoubida Assoul, prsidente de lUnion pour le changement et le progrs (UCP) et Ahmed Adimi, politologue et ancien officier de larme.
Lancien chef de lAIS qui est devenu le seul interlocuteur du pouvoir depuis 1997 sest pos en victime et a affirm avec assurance quil y aura un parti qui rassemblera le courant incarn, selon lui, par lAIS et le Front Islamique du Salut.
Madani Mezrag, qui avait t reu par Ahmed Ouyahia en qualit de personnalit nationale pour les discussions sur la rvision de la Constitution a affirm que lAIS na pas cess dactiver depuis lanne 2000.
Larme islamique du salut (AIS) conserve toutes ses structures et elle est en contact permanent avec les autorits au niveau de toutes les Wilayas a-t-il affirm.

A Mme Zoubida Assoul qui stonnait de voir que Madani Mezrag pouvait activer en dehors de la lgalit alors quelle ne peut, en tant que dirigeante de parti, tenir une runion sans avoir lautorisation de ladministration, lancien mir de lAIS a rtorqu: nous avons un accord avec le pouvoir. Et un accord est suprieur la loi, celle ne vient que pour essayer de le traduire .
A Mme Assoul qui, une fois de plus, lui faisait remarquer quau regard de lart 26 de lordonnance portant mise en uvre de la charte de la paix et de la rconciliation lui interdisait toute activit politique, lancien chef de lAIS a rtorqu avec assurance que lAIS ntait pas concerne par cet article et que tous les responsables au sein de lEtat lont affirm.
Lavocate a rpondu que le pouvoir donne un trs mauvais exemple en matire de respect de la loi. On tente de nous ramener en arrire vers les annes 90″ alors que lAlgrie a besoin de repartir sur une base essentielle du respect de la loi par tous et par le pouvoir en premier.
Madani Mezrag qui a affirm navoir que se dfendre en montant au maquis dans les annes 90 a indiqu avec assurance quil y aura un parti politique regroupant le courant incarn par le FIS et lAIS.
Pour Ahmed Adimi, il ny a pas de hasard dans la tenue de luniversit dt de lAIS en aout et la diffusion de linformation ces derniers jours. Pour lui, le pouvoir qui est fragile tente de faire peur aux algriens en leur disant que le choix est entre lui et le FIS . Le pouvoir se sert des islamistes, dit-il en sindignant de voir quun homme comme Madani Mezrag qui a pris les armes contre lEtat puisse activer alors quAli Benflis, ancien candidat la prsidentielle, interdit de fait de crer un parti politique.

Larticle 26
Art. 26. Lexercice de lactivit politique est interdit, sous quelque forme que ce soit, pour toute personne responsable de linstrumentalisation de la religion ayant conduit la tragdie nationale. Lexercice de lactivit politique est interdit galement quiconque, ayant particip des actions terroristes refuse, malgr les dgts commis par le terrorisme et linstrumentalisation de la religion des fins criminelles, de reconnatre sa responsabilit dans la conception et la mise en uvre dune politique prnant la violence contre la Nation et les institutions de lEtat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


huffpostmaghreb.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nous avons un accord avec le pouvoir qui est suprieur la loi




11:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,