> >

[] [ ]

Lazarevic : "Ils nous frappaient avec des cbles mtalliques"

(Tags)
 
Aqmi: la vido de l'otage franais Serge Lazarevic "authentifie" Emir Abdelkader 0 2014-11-18 11:30 AM
Koban : "Nous sommes quasiment assigs" Emir Abdelkader 0 2014-10-15 10:12 AM
"Nous avons suppli les terroristes de librer Herv Gourdel" Emir Abdelkader 0 2014-10-01 11:52 AM
Obama : "Nous chasserons l'Etat islamique o qu'il soit" Emir Abdelkader 0 2014-09-11 06:12 PM
Ramtane Lamamra : "L'Histoire nous donnera raison" Emir Abdelkader 0 2014-01-03 05:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lazarevic : "Ils nous frappaient avec des cbles mtalliques"

Lazarevic : "Ils nous frappaient avec des cbles mtalliques"




Pour l'ex-otage franais, ses ravisseurs l'avaient captur pour obtenir une ranon. Il affirme avoir t tortur.

L'ex-otage franais Serge Lazarevic, libr mardi aprs plus de trois ans de captivit au Sahel, a estim samedi 13 dcembre que ses ravisseurs l'avaient captur pour obtenir une ranon et affirm avoir t tortur, dans le journal de 20 heures de France 2 et dans un document publi ensuite par la chane.
Interrog sur les motivations de ses ravisseurs, il a rpondu : "Je pense que c'taient des hommes qui attendaient une ranon - la religion, je ne sais pas...".
"C'est pour de l'argent, c'est financier"

Serge Lazarevic tmoignait pour la premire fois sur ses conditions de captivit, aprs son retour en France mercredi. A la question de savoir ce qui avait dclench sa libration, il a rpondu : "Oui je crois que c'est de l'argent, les gens qui prennent des gens en otages c'est pour de l'argent, c'est financier".
Alors que le ministre malien de la Justice Mohamed Ali Bathily a reconnu vendredi que quatre prisonniers avaient t librs en change de Serge Lazarevic, l'ex-otage a indiqu : "Je n'y ai mme pas rflchi, j'essaie de ne plus penser a, parce que a me tire vers le bas".
LireCe que l'on sait des dessous de la libration de LazarevicSelon un document crit publi plus tard sur le site de France Tlvisions, il a expliqu un journaliste de la chane qu'au dbut de sa dtention, alors aux cts d'un autre otage franais, Philippe Verdon (excut dbut 2013), les deux hommes avaient t "battus, torturs".
"Je suis ouvrier du btiment"

"Trs souvent, ils nous frappaient avec des cbles mtalliques", a-t-il prcis, estimant que ce traitement tait d, pour partie, la perception de ses geliers, qui considraient que Serge Lazarevic tait un "barbouze" ou un "mercenaire".
Il a rfut ces qualificatifs : "Je suis ouvrier du btiment, j'ai travaill aussi dans la scurit et comme matre d'oeuvre (...) Ce sont mes seules fonctions (...) J'tais l-bas pour une cimenterie qui devait tre mise en place", a-t-il dit.
Il a dcrit ses geliers comme "trs jeunes". "L'un d'entre eux m'a dit qu'il avait 14 ans. Ce sont de pauvres gens qui on donne des armes et de l'argent".
Pendant sa dtention, o il a pass une partie du temps enchan, ses geliers lui ont trs peu parl, a-t-il indiqu. "Je n'tais plus un tre humain, je ne sais plus qui j'tais", a-t-il prcis. "Il n'y a plus de temps, il n'y a plus de repres...".
"Je me suis dit, a va lcher"

"J'ai retrouv le temps le jour o j'ai t libr", a-t-il dit. "Je ne pensais mme pas que les gens taient autant mobiliss pour ma libration".
"Ça ne m'a jamais, mais jamais, travers l'esprit de baisser les bras", a dit sa fille Diane, galement sur le plateau du 20 heures.
Pour tenir, Serge Lazarevic a expliqu avoir fait jusqu' quatre heures d'activits physiques quotidiennes lorsqu'il n'tait pas entrav.
Nanmoins, nourri essentiellement de pain durant sa captivit, ce quinquagnaire massif a reconnu s'tre senti "trs faible" lors de l'enregistrement de la dernire vido diffuse par ses ravisseurs, en novembre.
"Je me suis dit, a va lcher", a racont celui qui a perdu plusieurs dizaines de kilos en dtention.
Serge Lazarevic a dit avoir appris son retour le dcs de Philippe Verdon, kidnapp en mme temps que lui et retrouv mort d'une balle dans la tte. Il a prcis avoir partag avec lui environ quinze mois de captivit.



 

()

« : " " | " " »

: 1 ( 0 1)
 

Lazarevic : "Ils nous frappaient avec des cbles mtalliques"




10:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,