> >

[] [ ]

"'Vous vous en prenez nos enfants, nous rpliquons'

(Tags)
 
Ali Benflis rpond Ouyahia : Vous dialoguez avec vous-mmes ! Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:26 PM
Si vous voulez librer les otages de Boko Haram, adressez-vous au Qatar ! Emir Abdelkader 0 2014-05-22 06:24 PM
Facebook peut utiliser tout ce que vous crivez, mme si vous ne le publiez pas Emir Abdelkader 0 2013-12-18 03:26 PM
Bouteflika a Hollande: Vous combattez les djihadistes au Sahel et vous les armez en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-12-10 12:42 PM
Acha, sropositive depuis 2003 : Ça peut aussi vous arriver vous Emir Abdelkader 0 2013-11-30 02:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
"'Vous vous en prenez nos enfants, nous rpliquons'

PAKISTAN. "'Vous vous en prenez nos enfants, nous rpliquons', voil le message"






L'attaque Peshawar ne risque pas d'tre la dernire. L'anthropologueGeorges Lefeuvre, dcrivait dj le mcanisme d'escalade de la violence en 2002. Interview.

Le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), les talibans du Pakistan, ont revendiqu l'attaque de l'cole militaire de Peshawar, perptre ce mardi 16 dcembre. 141 personnes, parmi lesquelles 132 lves, ont t tues. Georges Lefeuvre, anthropologue et chercheur, spcialiste du Pakistan et de l'Afghanistan, dcrypte l'attaque sanglante pour "l'Obs". Interview.
L'attaque a fait 141 morts dont 132 enfants et adolescents. C'est l'attentat le plus meurtrier de l'histoire du Pakistan. Mais est-ce une premire de s'en prendre ainsi aux enfants ?
- Non. Ce n'est pas la premire fois que les enfants sont les victimes d'attaques perptres par les talibans. Que le porte-parole explique, une fois le bilan tomb, que les enfants devaient tre pargns autant que possible, est difficile croire. Peut-tre que dans le moment, les cinq ou six talibans dguiss en militaires ont perdu leur sang-froid et ont vis plus d'enfants que prvu. Mais lorsque l'on attaque dans une cole, les enfants ne sont pas un dommage collatral. Et il ne faut pas tout confondre. Je lis que la violence des attaques commises par les talibans s'inspirent de l'Etat islamique. En ralit, c'est l'inverse.
Quel est le message ?
- "Vous vous en prenez nos enfants, nous rpliquons", voil le message. Les talibans du Pakistan ont attaqu une cole frquente majoritairement par des enfants de militaires pakistanais dans un quartier particulirement surveill par ces derniers. Cette attaque est une rplique claire l'offensive militaire massive et rpte du gouvernement pakistanais sur les zones tribales du Waziristan et de Khyber depuis la mi-juin 2014.
Les ngociations entre le nouveau gouvernement d'Islamabad et les talibans sont donc un chec ?
- Oui. D'autant plus que les talibans du TTP sont dsormais diviss en deux groupes. Ceux que l'on appelle souvent les "bons talibans" qui s'taient engags ne pas faire d'action sur le sol Pakistanais mais rserver leurs actions en Afghanistan. Ceux-l participent un djihad national de reconqute de l'Afghanistan.
De leur ct, "les mauvais talibans" sont partisans d'un djihad international et mnent leurs actions partout o l'Occident peut-tre mis en chec, y compris l'Etat pakistanais, considr la solde des intrts Occidentaux, et des Amricains en particulier. Cette partie radicale du TTP est un avatar d'Al-Qaida qui, je tiens le rappeler, est n dans cette zone ds 1984 avec Oussama Ben Laden. Ces talibans du TTP sont donc des ultra-radicaux hritiers d'Al-Qaida. La frontire entre les deux pays est reste, depuis, la base de la reconqute d'un grand khalifat o se retrouveraient toute la communaut des croyances sans tre divise par les frontires coloniales.
Les frappes de drones au Pakistan avaient donc cess pendant les six premiers mois de l'anne, pendant les ngociations entre le gouvernement pakistanais et les "bons talibans". Elles ont ensuite repris en juin dernier, en mme temps que l'offensive militaire pakistanaise. Depuis, d'un ct comme de l'autre du TTP, il est impossible de ne plus rpliquer.
Comment dbloquer la situation ?
- La situation est critique. Dj de 2002 2009, alors que je travaillais pour la Commission europenne, j'avais dcris le mcanisme de l'escalade de la violence. Il devait invitablement conduire la situation d'aujourd'hui en raison de la zone tribale transfrontalire la limite du Pakistan et de l'Afghanistan, qui reste une plaie ouverte depuis le dpart des britanniques en 1947.
On a beau envoyer des millions d'euros, construire des hpitaux et des coles, les habitants ne vont pas poser leur kalachnikov pour autant et nous dire merci. Aucune solution politique n'a t concrtement propose pour aborder cette question transfrontalire du point de vue de l'anthropologie politique. C'est pourtant la seule solution pour asscher ce terrains fertile au dveloppement d'un terrorisme internationale venu d'ici et d'ailleurs.
Propos recueillis par Barbara Krief






 

()


: 1 ( 0 1)
 

"'Vous vous en prenez nos enfants, nous rpliquons'




02:30 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,