> >

[] [ ]

Cache-cache sans intrt

(Tags)
 
Le pouvoir cache la vrit aux Algriens Emir Abdelkader 0 2014-11-16 01:44 PM
Manif pro-Gaza : partie de cache-cache dans les rues de Paris Emir Abdelkader 0 2014-07-20 09:50 AM
Derrire un soutien sans faille Bouteflika, Ce que cache la campagne de Belkhadem Emir Abdelkader 0 2014-04-02 03:11 PM
qui se cache derrire les violences de ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-03-20 02:52 PM
Le jeu cach dAQMI au Sahel Emir Abdelkader 0 2013-10-08 02:38 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Cache-cache sans intrt

Cache-cache sans intrt



Bouteflika a-t-il t transfr hier, mardi, en France pour soins ? La rumeur le prtend, mais la Prsidence ne dit rien et, surtout, la rue ne cherche pas le savoir. Sur le site confidentiel, lorigine de ce bruit, linformation vaut 5,2 euros. Une fois nest pas coutume sur ce registre, et cest le seul motif de fiert pour nous : les mdias franais qui ont repris la rumeur ont cit comme sources leurs homologues algriens. Mais ce jeu de cache-cache n'intresse plus les Algriens qui se focalisent en ce moment sur le prix du ptrole qui ne cesse de dgringoler. Ils sont conscients que la politique mene de 1999 ce jour n'a pas scuris le pays et que cette baisse des prix met nu l'inefficacit de l'approche conomique du pouvoir base exclusivement sur la rente. La preuve : en 1999, l'conomie algrienne dpendait 98% des recettes ptrolires ; en 2015, elle dpend toujours 98% des recettes ptrolires. La premire inquitude porte sur la nourriture. Les produits alimentaires qui arrivent dans nos assiettes sont pour la plupart imports, avec une tendance la hausse. A titre dillustration : sur les dix premiers mois de l'anne 2014, daprs les statistiques douanires, la facture des importations de bl (tendre et dur) s'est tablie 2,03 milliards de dollars contre 1,85 milliard de dollars sur la mme priode 2013, grimpant ainsi de 9,72%. En quantit, la hausse a t de 17,62% (6,27 millions de tonnes contre 5,33 millions de tonnes). Cette situation est due la faiblesse de la production nationale qui a recul en 2013-2014, selon les chiffres officiels, de 30% par rapport la saison prcdente (34 millions de quintaux contre 49,1 millions de quintaux). La craliculture est dpendante du climat ; sans pluie, pas de bl, et la pluviomtrie, nous dit-on, na pas t gnreuse. Le sera-t-elle en 2015 ? En tout cas, la production cralire ne cesse de chuter depuis cinq ans et les besoins daugmenter, et rien nest fait pour rationaliser la demande. Pendant que la scurit alimentaire sert remplir le discours, sur le terrain, cest la spculation immobilire mene par les initis qui ronge le foncier agricole. Sans terres agricoles, comment produire notre nourriture ?

K. M.



Emir Abdelkader ; 2014-12-17 01:32 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Cache-cache sans intrt




08:26 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,