> >

[] [ ]

Kamel Daoud sous le coup d'une fatwa

(Tags)
 
Hommage Kamel Daoud* : Foutha Emir Abdelkader 0 2014-11-06 03:17 PM
Kamel Daoud signifie que lAlgrie a de trs bons auteurs Emir Abdelkader 0 2014-11-06 03:15 PM
Fatwa pour une prise de conscience Emir Abdelkader 0 2014-09-28 12:16 PM
Interpellation du militant Kamel Eddine Fekhar : la DGSN dment Emir Abdelkader 0 2014-04-27 03:44 PM
Repre : le cheikh, la fatwa et la fitna Emir Abdelkader 0 2013-04-23 03:30 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Kamel Daoud sous le coup d'une fatwa

Kamel Daoud sous le coup d'une fatwa








Le journaliste et romancier algrien, auteur de "Meursault, contre-enqute", est menac de mort par un salafiste algrien qui l'accuse d'"hrsie".

C'est peu de dire que le journaliste et romancier Kamel Daoud, par ailleurs chroniqueur au Point, a l'habitude de dranger. En Algrie, o il vit et travaille, ses prises de position trs critiques vis--vis de la religion, de la notion d'"arabit" ou du rgime Bouteflika lui valent rgulirement insultes et attaques. Cette fois, cependant, l'affaire est plus grave. Un imam salafiste, Abdelfattah Hamadache Zeraoui, a appel mardi sur Facebook son "excution", crivant que "si la charia islamique tait applique en Algrie, la sanction serait la mort pour apostasie et hrsie". "Il a mis le Coran en doute ainsi que l'Islam sacr ; il a bless les musulmans dans leur dignit et a fait des louanges l'occident et aux sionistes. Il s'est attaqu la langue arabe, crit Abdelfattah Hamadache Zeraoui. (...) Nous appelons le rgime algrien le condamner mort publiquement, cause de sa guerre contre Dieu, son Prophte, son Livre, les musulmans et leurs pays".

Cet imam est le chef d'un parti non autoris, le Front de la Sahwa libre, qui s'est fait connatre ces derniers mois pour sa campagne contre le ministre de l'Éducation algrien, accus d'tre soumis aux "lobbys" franais, ou son appel brler les oeuvres du pote syrien Adonis.
Cette fatwa contre Kamel Daoud fait suite son passage, samedi 13 dcembre, dans On n'est pas couch sur France 2. Invit pour Meursault, contre-enqute (Actes Sud), qui a manqu le prix Goncourt 2014 d'un cheveu, le romancier est revenu sur son rapport l'islam. "Je persiste le croire : si on ne tranche pas dans le monde dit arabe la question de Dieu, on ne va pas rhabiliter l'homme, on ne va pas avancer, a-t-il dit. La question religieuse devient vitale dans le monde arabe. Il faut qu'on la tranche, il faut qu'on la rflchisse pour pouvoir avancer." Au cours de la mme mission, Kamel Daoud revenait sur sa propre tentation islamiste, lorsqu'il tait adolescent, ainsi que sur l'analyse qu'il avait faite rcemment, dans Le Point, de "l'chec" des printemps arabes.


Lire la tribune de Kamel Daoud : "À quoi servent les rvolutions chez les Arabes"


REGARDEZ l'interview de Kamel Daoud dans On n'est pas couch :
http://www.youtube.com/watch?feature...&v=cdveDgCA9HQ

Kamel Daoud a annonc mardi sur Twitter la fatwa dont il tait l'objet. Il y est revenu mercredi dans un texte, "Cinquante nuances de haine", publi sur Facebook. "Ceux qui dfendent l'islam comme pense unique le font souvent avec haine et violence, crit-il. Ceux qui se sentent et se proclament Arabes de souche ont cette tendance en faire un fanatisme plutt qu'une identit heureuse ou un choix de racine capable de rcoltes. Ceux qui vous parlent de constantes nationales, de nationalisme et de religion sont souvent agressifs, violents, haineux, ternes, infrquentables et myopes : ils ne voient le monde que comme attaques, complots, manipulations et ruses de l'Occident."

Ds mardi soir, une ptition a t lance en Algrie qui condamne l'appel au meurtre et exige des poursuites judiciaires contre Abdelfattah Hamadache Zeraoui. Elle a reu, en quelques heures, prs de 1 500 signatures. Le mouvement d'opposition Barakat ("Ça suffit!"), cr durant la campagne prsidentielle d'avril, a galement dnonc un "appel odieux et criminel" et apport son "soutien indfectible" au journaliste.





Point.fr
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Kamel Daoud sous le coup d'une fatwa




12:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,