> >

[] [ ]

Boko Haram enlve prs de 200 personnes...

(Tags)
 
le raid de Boko Haram... Emir Abdelkader 0 2014-12-04 03:44 PM
les victimes de Boko Haram tmoignent ... Emir Abdelkader 0 2014-10-28 03:59 PM
Incapable de stopper Boko Haram... Emir Abdelkader 0 2014-09-08 12:02 PM
Des dizaines de personnes enleves par Boko Haram Emir Abdelkader 0 2014-08-15 10:54 PM
Choses savoir sur Boko Haram Emir Abdelkader 0 2014-05-16 02:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,936 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Boko Haram enlve prs de 200 personnes...

Nigeria : Boko Haram enlve prs de 200 personnes, dont des femmes et des enfants






Les islamistes de Boko Haram ont attaqu dimanche un village dans le nord-est du Nigeria. Lors de l'assaut, 32 personnes ont t tues et au moins 185 ont t enleves. Parmi elles figurent des femmes et des enfants.
Mis jour 19h15.
Des insurgs de Boko Haram ont attaqu dimanche 14 dcembre le village de Gumsuri, 70 kilomtres au sud de Maiduguri, la capitale de l'État de Borno. D'aprs un premier bilan, au moins 185 personnes, dont des femmes et des enfants, ont t enleves et 32 autres tues lors de cette attaque meurtrire. Selon des tmoins, les assaillants ont jet des cocktails molotov et des bidons d'essence sur les maisons, tout en tirant sans distinction sur les habitants.
"Ils ont tu 32 personnes, dont l'imam de la localit et le chef de la milice locale", a dclar un responsable local. "Aprs avoir tu nos jeunes, les insurgs ont emmen nos femmes et nos filles", a dit un habitant, Mukhtar Buba, qui a fui Gumsuri pour se rfugier Maiduguri.
Selon une liste tablie par les lotiers et les chefs traditionnels de Gumsuri avec les familles des victimes, de jeunes garons font aussi partie des 185 otages. Un chef de milice bas dans cette rgion, Usman Kakani, a de son ct affirm que 191 femmes et enfants avaient t capturs. Selon les tmoins, les islamistes ont fait monter les otages bord de camions et les ont emmens dans la fort de Sambisa, un de leurs fiefs, o les lycennes de Chibok avaient aussi t transportes avant d'tre spares en petits groupes.
>> Lire aussi Jihad : Boko Haram plus froce que l'État islamique
"Califat islamique"
Les informations sur cette attaque ont mis quatre jours merger, notamment cause de l'absence quasi-totale de rseau de tlphonie mobile et des routes en mauvais tat dans cette rgion. Selon un des responsables locaux, le village bnficie de la protection d'une milice prive relativement efficace, mais celle-ci a t dpasse par l'attaque de dimanche.
Ce nouveau raid dmontre nouveau la faiblesse de l'arme nigriane, mal quipe, en sous-effectif, dans une rgion qui est le thtre d'attaques islamistes quasi quotidiennes et o Boko Haram a dclar avoir instaur un "califat islamique". Goodluck Jonathan, candidat sa rlection en fvrier 2015 la tte du pays le plus peupl d'Afrique, trs critiqu pour son manque de ractivit au moment du rapt des lycennes de Chibok, avait pourtant promis de mettre un terme aux violences et de reprendre la vingtaine de villes tombes aux mains de Boko Haram ces derniers mois.
Si le drame de Chibok - 219 filles sont toujours otages de Boko Haram - avait marqu les esprits, en raison de la mobilisation internationale autour de la campagne #Bring back our girls sur les rseaux sociaux, le kidnapping de femmes par les islamistes est relativement frquent dans cette rgion du Nigeria. Selon un rcent rapport de Human Rights Watch, ces femmes et jeunes filles servent d'esclaves sexuelles, font la cuisine et les tches mnagres dans les camps de Boko Haram, et sont aussi utilises en premire ligne dans les combats
54 soldats condamns mort
Malgr leurs faibles moyens logistiques, les Civilian JTF, ces jeunes runis au sein de milices pour combattre les islamistes, semblent s'tre substitus l'arme dans plusieurs zones du nord-est, o les attaques de Boko Haram sont quasi quotidiennes. Mercredi, un cour martiale nigriane a condamn mort 54 soldats accuss de mutinerie pour avoir refus de participer une opration contre les islamistes dans cette rgion. Les soldats placs en premire ligne se plaignent constamment du manque d'armes et de matriel.
Les islamistes, qui se sont empar d'une vingtaine de villes et ont proclam un califat dans les zones sous leur contrle, possdent des chars, des lance-roquettes et d'autres armements lourds, alors que les troupes nigrianes manqueraient mme de munitions pour leurs fusils AK-47.
Par ailleurs, plusieurs centaines de combattants de Boko Haram ont attaqu mercredi une base de l'arme camerounaise Amchid, une localit de l'extrme-nord du Cameroun frontalire avec le Nigeria. L'arme camerounaise a affirm avoir tu 116 islamistes et dplorer seulement un mort dans ses rangs.



>> Lire aussi : La drle de guerre du Cameroun contre Boko Haram
(Avec AFP)








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Boko Haram enlve prs de 200 personnes...




03:26 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,