> >

[] [ ]

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 46,677 [+]
: 2369
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les affams de Yarmouk...

Les affams de Yarmouk, comme une peinture flamande dans la Syrie en guerre



De la nourriture. Voil ce que recherchent les milliers de personnes qui s'entassent dans cette artre en ruines Yarmouk, au sud de Damas, le 31 janvier 2014. Dans une Syrie broye par la guerre, le camp de rfugis palestiniens subit les calamits qui frappent bien des villes syriennes : les bombardements, et puis la faim.

La photo a t prise par l'Unrwa, lOffice de secours des Nations Unies pour les rfugis de Palestine dans le Proche-Orient, alors que l'agence effectuait Yarmouk la premire distribution alimentaire depuis six mois. Photo impressionnante, photo rvoltante, qui a fait le tour des rseaux sociaux lors de sa diffusion en fvrier.
Christopher Gunness, porte-parole de l'Unrwa, avait alors comment pour "l'Obs" cette uvre anonyme :
Il y a une immense dignit de la population de Yarmouk, qui a endur des souffrances inimaginables. Cela ajoute la puissance de limage, toute cette humanit au milieu de la destruction. Il y a une patience digne dans la faon quont les gens de se mettre en ligne pour recevoir un paquet de nourriture. Dans bien des endroits, il y aurait eu des meutes de la faim. Pas ici. À Yarmouk, il y a une rsistance et un grand stocisme."

Et de s'attarder sur l'tonnante puissance esthtique du clich :
Sa composition attire, la fois vaste et cinmatographique et dans le mme temps extrmement dtaille. Cela me rappelle les miniatures des primitifs flamands du XVIe sicle avec leur capacit exprimer la souffrance travers un visage minuscule tout en embrassant la vaste tendue dun paysage. La perspective est tonnante, avec ses couleurs qui sestompent mesure que lon sloigne, elle voque les grands matres."

Autour de cette image : Yarmouk, ville assige et puise


Outre la nourriture, l'eau et les mdicaments manquent aux habitants de Yarmourk depuis que l'arme de Bachar al-Assad encercle la ville pour y traquer des insurgs. Si le sige a t partiellement lev en juin grce une trve, la situation sanitaire demeure dsastreuse et les ONG peinent pntrer dans le camp. Alors les gens de Yarmouk s'en vont. En 2011, la ville accueillait 160.000 personnes ; fin 2014, il n'en reste plus que 18.000.
(Crdit : UNRWA)

 

()


: 1 ( 0 1)
 



11:35 AM

- -

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd

Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.