> >

[] [ ]

Ce qui sest dcid la Prsidence

(Tags)
 
Le pouvoir a dcid de soumettre lAlgrie au gouvernement franais Emir Abdelkader 0 2014-12-25 12:43 AM
Comment Facebook dcide ... Emir Abdelkader 0 2014-11-03 04:47 PM
Les Etats-Unis ont dcid de diviser la Syrie Emir Abdelkader 0 2014-06-28 12:40 PM
Bouteflika dcide de secouer les choses Emir Abdelkader 0 2014-05-11 02:35 PM
que le prsident Bouteflika dcide en son me et conscience Emir Abdelkader 0 2014-01-02 11:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,960 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ce qui sest dcid la Prsidence

Ce qui sest dcid la Prsidence






Gel des recrutements dans la Fonction publique, report des grands projets dont le caractre nest pas urgent et restrictions sur les dpenses du fonctionnement des administrations et institutions publiques.


Ce sont les plus importantes dcisions prises par le gouvernement pour faire face la chute libre des prix du ptrole. Visiblement affol par la dgringolade subite des prix de lor noir, lExcutif commence par laguer sa politique conomique. Il tente dabord de rduire les investissements publics et certaines dpenses de fonctionnement.Cest le Premier ministre, dont le discours tait des plus rassurants il y a seulement quelques semaines, qui annonce cette premire batterie de mesures visant sauver le pays dune crise conomique ingrable.
Pour 2015, les recrutements dans la Fonction publique, tous secteurs confondus, seront gels. Les grands projets qui ne revtent pas un caractre urgent, lexemple des chantiers de tramway et de transport ferroviaire, seront reports. Dsormais, les grands projets ne seront plus financs par lEtat, mais leur ralisation se fera via des financements bancaires. Nous allons changer le mode de financement, dclare-t-il aux journalistes en marge de linauguration, hier Alger, de la 23e Foire de la production nationale. Il y a aussi dautres mesures restrictives. Dans sa dclaration, le Premier ministre fait allusion galement un gel des augmentations salariales. Il ne faut pas tre trop exigeant en matire de salaires, lance-t-il, en annonant aussi la rduction des dpenses pour les administrations et les institutions publiques. Il faut mettre fin au gaspillage, martle-t-il.
Nous aurons besoin de solidarit
Dans la foule, Abdelmalek Sellal sadresse lopinion, lui demandant de soutenir le gouvernement pour affronter cette crise : Nous aurons besoin de solidarit et de confiance entre les gouvernants et les gouverns pour dpasser cette situation. Il faut faire de 2015 une anne de solidarit et de confiance solide entre gouverneur et gouvern. Aprs lannonce de ces premires coupes budgtaires, M. Sellal tente de rassurer lopinion que la situation conomique du pays nest pas, selon lui, comparable celle de la fin des annes 1980. LAlgrie nest pas dans la mme situation quen 1986 ; nous navons pas de dette extrieure et nos rserves de change vont nous permettre de tenir le coup pendant au moins quatre ans, prcise-t-il.
Pour encore tranquilliser les Algriens, le gouvernement, indique-t-il, maintiendra les dpenses sociales, en loccurrence les subventions des produits alimentaires de base, de leau, de llectricit et la ralisation de logements. LEtat maintiendra les subventions la cadence prvue dans le plan daction 2015-2019. Les dcisions prises naffecteront ni le dveloppement conomique ni le niveau de vie des citoyens, enchane-t-il. Le premier responsable de lExcutif affirme galement que le gouvernement continuera suivre lvolution de la situation : Une commission est installe au niveau de la chefferie du gouvernement et du ministre des Finances pour valuer la situation tous les trois mois. Lors des derniers conseils du gouvernement, nous avons examin toutes les probabilits ; nous avons prvu des mesures en fonction de lvolution des prix du ptrole. Nous avons prvu des dcisions pour faire face un prix de ptrole 60 dollars, 70 dollar et 90 dollars.
Sagissant de la production ptrolire nationale, Abdelmalek Sellal indique quelle naugmentera pas en 2015. Cela ne veut pas dire que nous allons arrter les investissements dans ce secteur. La production va augmenter partir de 2016. 120 gisements de ptrole et de gaz, dcouverts ces deux dernires annes, vont entrer en production, annonce-t-il encore. Lors de sa visite des stands de la foire, le Premier ministre a invit les producteurs nationaux consentir encore beaucoup defforts pour dvelopper la production interne et exporter pour sortir lconomie algrienne de sa dpendance des hydrocarbures.

Madjid Makedhi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ce qui sest dcid la Prsidence




10:38 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,