> >

[] [ ]

Ali Benflis : Populisme et cacophonie

(Tags)
 
Cacophonie post mortem Emir Abdelkader 0 2014-08-27 12:08 PM
Benflis dnonce ... Emir Abdelkader 0 2014-03-15 10:20 PM
Les promesses dAli Benflis Emir Abdelkader 0 2014-03-09 08:04 AM
Le patrimoine d'Ali Benflis Emir Abdelkader 0 2014-02-25 11:02 PM
Benflis va-t-il se retirer ... Emir Abdelkader 0 2014-02-23 10:40 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Ali Benflis : Populisme et cacophonie

Mesures prises par lEtat pour faire face la crise ptrolire, Ali Benflis : Populisme et cacophonie




Avant daller faire un petit tour la foire de la production nationale aujourdhui, Ali Benflis a rendu publique une dclaration dans laquelle il sexprime sur les mesures prises par le mini-conseil des ministres tenu avant-hier.
Lex-candidat malheureux aux dernires prsidentielles estime que lEtat a mis beaucoup de temps pour ragir la chute vertigineuse des prix du ptrole. Le plus haut sommet de lEtat vient, enfin, de se proccuper de la gravit des rpercussions de la crise nergtique mondiale actuelle sur lconomie algrienne.
Pour Ali Benflis, cette runion est loin davoir clair lopinion publique nationale sur le diagnostic de cette crise tabli par le gouvernement, sur lidentification de ses effets invitables sur notre conomie et sur les mesures prises pour faire face ses retombes.
Lex-chef du gouvernement nhsite pas de qualifier de cacophonie les diffrentes dclarations manant des pouvoirs publics. () Ceux qui sont en charge des affaires publiques ne partagent pas un mme diagnostic de cette crise. Il y a ce sujet une vritable cacophonie au sommet de lEtat. Entre ceux qui ont tir la sonnette dalarme, ceux qui reconnaissent que lAlgrie est affecte par cette crise mais dispose des moyens pour y faire face et ceux qui rassurent que le pays est totalement labri, il y a de quoi donner le tournis aux citoyens, sous-entend lex-membre du comit directeur de la Ligue algrienne des droits de lhomme, prside lpoque par lun des tnors du barreau algrien, Me Miloud Brahimi. Le populisme rgne encore en matre sur laction du gouvernement. Et la vrit sur lampleur de cette crise reste soigneusement cache au peuple algrien , lit-on encore dans la dclaration transmise la raction de LÉconews..
Ali Benflis va plus loin en affirmant que les mesures prises par le conseil restreint sont douteuses. A un diagnostic erron ne peut correspondre quun remde tout aussi erron. Comme toujours, la gouvernance imprvoyante, approximative et souvent improvise conduit nos gouvernants privilgier les solutions de facilit et cder leur confort. Et cest ainsi quune solution toute simple et toute trouve nous est annonce : elle consiste puiser dans les rserves de change du pays et dans le Fonds de rgulations de ses recettes. Par cette solution de facilit le gouvernement se dispense de tout effort et de toute imagination.
Lex-chef du gouvernement accuse le rgime politique de navoir pour seul souci obsessionnel que sa seule quitude. Ses intrts de dure de survie prvalent sur tout le reste.
Celui qui a prsid aux destines du Front de libration nationale reproche lEtat dacheter la paix sociale. Il est comme il la toujours t (y compris quand Benflis tait directeur de cabinet du prsident de la Rpublique puis chef du gouvernement NDLR) prt lui sacrifier la sant et les quilibres de lconomie nationale. Ce rgime politique en fin de parcours ne rpond plus quaux exigences de son prsent et na que peu dintrt pour lavenir du pays tout entier.
La comparant presque et de manire indirecte au crash de 1929, Ali Benflis dnonce le fait que nos gouvernants se contentent de nous annoncer ce quils ne feront pas. Lauteur de la dclaration parle dopacit quils veulent entretenir, alors que la premire de leurs responsabilits est dinformer notre peuple qui payera, ultimement, le prix de leur non-gouvernance.
Et le 13e chef du gouvernement de lAlgrie indpendante de tirer de tout cela deux conclusions, non sans une pointe damertume. Ce nest pas sur un pouvoir vacant et des institutions en panne que lon peut raisonnablement compter pour faire face cette crise. Et ce ne sont certainement pas des institutions dpourvues de lgitimit, de reprsentativit et de crdibilit qui mettront rellement notre pays en position de relever les dfis nombreux et srieux que lampleur de cette crise lui impose.
Par ailleurs, et voulant absolument tre plus que jamais prsent sur la scne politique, M. Benflis a tenu apposer son empreinte en se rendant aujourdhui la foire de la production nationale. Une visite lissue de laquelle, il a rendu encore une fois une dclaration, dans laquelle il dit avoir cout les oprateurs nationaux et conclu que les pouvoirs publics, loin dencourager la production nationale, privilgiaient le tout importation, la corruption et le clientlisme.


Faouzia Ababsa
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


leconews.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ali Benflis : Populisme et cacophonie




03:15 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,