> >

[] [ ]

Exodus" : que reprochent le Maroc et l'Egypte au film...

(Tags)
 
Exodus: Gods and Kings interdit en Egypte... Emir Abdelkader 0 2014-12-27 12:20 PM
Le torchon brle entre le Maroc et l'Egypte : ... Emir Abdelkader 0 2014-07-18 10:58 PM
le Maroc pays arabe le plus dangereux aprs lEgypte Emir Abdelkader 0 2014-04-22 04:06 PM
Maroc : Le film Lattentat qui raprocherait lAlgrie Isral prim Emir Abdelkader 0 2012-12-10 04:48 PM
le film "Zabana ! Emir Abdelkader 0 2012-07-09 08:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Exodus" : que reprochent le Maroc et l'Egypte au film...

"Exodus" : que reprochent le Maroc et l'Egypte au film de Ridley Scott ?






La superproduction amricaine a t bannie des salles de cinma dans ces deux pays musulmans. Voici pourquoi.

La fresque biblique de Ridley Scott, "Exodus : Gods and Kings", sur la fuite hors d'Egypte de Mose, a t dprogramme des salles de cinma en Egypte comme au Maroc. Une interdiction dnonce par les distributeurs du film. Que reprochent les autorits de ces deux pays au blockbuster amricain qui a cot la bagatelle de 140 millions de dollars ?
# Ce que raconte le film

Ridley Scott dresse le portrait d'un Mose agnostique au dpart, lev comme frre de lait du fils du pharaon puis rejet lorsque sa vritable identit - fils d'Hbreux - est rvle. Il fuit dans le dsert mais dcide, aprs l'pisode du buisson ardent, de retrouver le peuple hbreu, alors esclave des Egyptiens, pour le guider vers la Terre promise.
Lire"Exodus" : Dieu s'est install Hollywood# Un miracle effac

Le film fait polmique dans le monde arabe car il remettrait en question un miracle reconnu par les trois monothismes, celui de la traverse de la Mer rouge par Mose, qui divise les eaux l'aide de son bton pour permettre le passage des Juifs.
Or, "dans le film, Mose tient une pe et non un bton" et la division des eaux est explique par "le phnomne des mares, critique le chef du Conseil suprme gyptien pour la culture, Mohamed Afifi, membre du comit ayant recommand l'interdiction dans son pays.
# "Un film sioniste par excellence"

Pour justifier linterdiction de la production, le ministre gyptien de la Culture explique, de son ct, quil sagit d"un film sioniste par excellence".
Il prsente l'Histoire d'un point de vue sioniste et contient une falsification des faits historiques", affirme Gaber Asfour.

Le ralisateur britannique Ridley Scott "fait de Mose et des Juifs les btisseurs des pyramides, ce qui est en contradiction avec les faits historiques avrs", selon Gaber Asfour, qui prcise que l'interdiction a t recommande par un comit compos notamment de deux professeurs d'Histoire.
# Dieu reprsent

Au Maroc, selon la dcision d'interdiction, parvenue l'entreprise distributrice, le film contiendrait une scne de "reprsentation de Dieu" matrialise par un "enfant qui donne la rvlation au prophte Mose".
"L'enfant par lequel Mose reoit la rvlation dans le film ne dit a aucun moment qu'il est Dieu", rpond la distributrice du film et exploitante d'un cinma Marrakech, Mounia Layadi Benkirane, qui "dplore une censure".
Ironie de lhistoire, comme le rappelle le journal marocain "Libration", le film a t tourn en partie au Maroc, et "sa ralisation a galement connu une forte participation marocaine travers la mise en place, par la production, dun atelier de confection de costumes et de dcors dans la rgion de Ouarzazate".
# Le prcdent "No"

En Egypte, le ministre de la Culture prcise toutefois que les autorits n'ont pas demand l'opinion d'Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite, qui peut tre consult avant l'autorisation d'une oeuvre en Egypte mais n'a pas de pouvoir de dcision.
Al-Azhar, qui s'oppose traditionnellement la personnification de figures religieuses au cinma, avait estim en mars que la superproduction hollywoodienne "No" tait contraire l'islam car il mettait en scne la reprsentation d'un prophte. Ce film avait ensuite t banni des cinmas gyptiens, contre l'avis du ministre de la Culture.


G.S. avec AFP






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Exodus" : que reprochent le Maroc et l'Egypte au film...




10:58 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,