> >

[] [ ]

Les soucis consensuels de Bji Cad Essebsi

(Tags)
 
Bji Cad Essebsi prsident de la 2e Rpublique tunisienne Emir Abdelkader 0 2014-12-23 02:36 PM
Tunisie : Bji Cad Essebsi... Emir Abdelkader 0 2014-12-23 02:19 PM
Bji Cad Essebsi dans la peau du vainqueur Emir Abdelkader 0 2014-12-21 02:04 PM
Bji Cad Essebsi gagne des points Emir Abdelkader 0 2014-12-20 02:46 PM
Je ne voudrais pas prendre la place de Bji Cad Essebsi Emir Abdelkader 0 2014-10-28 01:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les soucis consensuels de Bji Cad Essebsi

Les soucis consensuels de Bji Cad Essebsi






Selon les mdias, il est clair que les explications rptitives de la direction de Nidaa Tounes, notamment de Bji Cad Essebsi, nont pas empch les spculations concernant une ventuelle alliance entre Nidaa Tounes et Ennahdha.


Aprs lachvement de son calendrier lectoral, la Tunisie aborde la phase de constitution dun nouveau gouvernement. Les missions du parti Nidaa Tounes et du prsident Bji Cad Essebsi, vainqueurs des lections, ne semblent pas de tout repos. Gouverner, cest relever les dfis du moment et raliser les promesses cites dans notre programme lectoral, notamment un bon paquet de mesures urgentes pour les 100 premiers jours, commence par dclarer El Watan Lazhar Akremi, porte-parole de Nidaa Tounes. Il sagit surtout de rtablir la confiance des citoyens dans lappareil de lEtat, insiste-t-il. Or, avec la crise socioconomique svissant en Tunisie et les risques scuritaires menaant le pays, de tels objectifs sont difficiles raliser, moins dun effort national optimal, concentr sur le redressement socioconomique, pensent la majorit des observateurs. Comment faut-il procder ?
Contre lexclusion
A suivre les mdias, il est clair que les explications rptitives de la direction de Nidaa Tounes, notamment de Bji Cad Essebsi, nont pas empch les spculations concernant une ventuelle alliance entre Nidaa Tounes et Ennahdha. Pourtant, le fondateur de Nidaa Tounes a explicitement dclar, lors dune rcente interview sur TF1, quil nest pas ncessaire quEnnahdha participe au gouvernement, mais nous allons dialoguer et nous allons voir. Ces trois phrases de BCE rsument apparemment toute sa pense et celle de Nidaa Tounes, concernant les rapports avec Ennahdha. Les islamistes constituent, selon BCE, un lment important du paysage politique quil serait erron dignorer. Nous sommes contre lexclusion, a toujours affirm le prsident lu.
Partant de ces considrations, le dirigeant de Nidaa Tounes, Nji Jalloul, affirme que les rapports avec Ennahdha vont dpendre du rapport de forces dans les urnes. Il rappelle que les islamistes ont confectionn un rgime politique et un calendrier lectoral sur mesure pour quEnnahdha soit le premier parti en Tunisie et la plaque tournante de sa vie politique. Or, dit-il en souriant, les urnes ont accord ce privilge de premier parti Nidaa Tounes. Mais, cela na pas empch BCE de continuer sur la mme voie, celle du refus de lexclusion, conclut luniversitaire.
Mme si Nidaa Tounes obtient la majorit absolue au Parlement, nous ne gouvernerons pas seuls, continue rpter Bji Cad Essebsi. Pour lui, dans cette phase, le pays ne se gre que par le consensus, afin de finaliser la transition dmocratique et russir sa phase socioconomique. La rvolution a t faite contre le chmage, la pauvret et la marginalisation. Donc, elles constituent nos priorits avec les dfis scuritaires, rpte BCE qui veut lentendre. Or, pour raliser ces objectifs, Nidaa Tounes propose de ne pas dissiper le potentiel national dans des luttes marginales entre les composantes de la scne politique. Le mieux serait quEnnahdha soutienne laction gouvernementale sans faire partie du gouvernement, pour rester fidle lengagement pris par Nidaa Tounes de ne pas sallier avec Ennahdha, affirme lentourage de Bji Cad Essebsi pour traduire lessence de sa pense.
Et Ennahdha ?
Comme le fond de laction politique est un calcul dintrt derrire chaque manuvre, Ennahdha doit aussi trouver son compte dans ce deal. Eh bien oui, semble-t-il. Dans une interview accorde la chane Al Hiwar Ettounsi, le leader dEnnahdha, Rached Ghannouchi, trouve que la situation nest pas encore opportune pour un pouvoir islamiste dans la rgion arabe. Cest pourquoi Ennahdha na pas prsent de candidat la prsidence de la Rpublique, affirme-t-il. La situation en Tunisie est la meilleure dans la rgion grce la sagesse dEnnahdha, poursuit-il. Il est donc clair que Ghannouchi prfre quEnnahdha reste aux aguets et capitalise sur la dmocratie pour esprer gouverner grce lalternance ancre, dsormais, dans les traditions politiques du pays.
Il reste maintenant sentendre, suivant cette logique consensuelle, sur le chef du gouvernement et ses membres, comme ce fut le cas avec le gouvernement de Mehdi Joma, avec toutes les rserves dues au changement du dcor, prcise le professeur Jalloul. Nidaa Tounes na aucun intrt grer seul, voire avec ses allis proches, ce pays en crise, insiste-t-il, en soulignant que cest en cela que saccordent, semble-t-il, Bji Cad Essebsi et Rached Ghannouchi. Il ny a rien de sorcier ni de diabolique en cela, constate-t-il. Si a marche, cest la Tunisie qui en tirera le plus grand profit, espre-t-il.
Concernant les risques de retour des islamistes au pouvoir, comme ils lesprent, le professeur Jalloul pense que cest lgitime dans un rgime qui se veut dmocratique. Cest nous, dmocrates et lacs, Nidaa Tounes en tte, dempcher les islamistes datteindre leurs objectifs en ralisant les promesses faites notre peuple, rappelle-t-il. Il est normal quEnnahdha compte sur lchec de Nidaa Tounes au pouvoir pour prendre la relve. Donc, cest Nidaa Tounes de prouver son savoir-faire. Cest cela, aussi, la dmocratie, conclut luniversitaire.

Mourad Sellami


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les soucis consensuels de Bji Cad Essebsi




01:57 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,