> >

[] [ ]

Des partis politiques montent au crneau

(Tags)
 
Les partis politiques accueillent favorablement... Emir Abdelkader 0 2014-05-10 07:20 PM
plusieurs partis politiques appellent le peuple... Emir Abdelkader 0 2014-03-07 07:21 PM
Ce que pensent les candidats et les partis politiques Emir Abdelkader 0 2014-02-22 03:59 PM
Les partis politiques sactivent Emir Abdelkader 0 2014-02-17 12:41 PM
Syrie : Al-Nosra dit rejeter lections et partis politiques Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-12-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Des partis politiques montent au crneau

Des partis politiques montent au crneau



Le dcs du wali de Annaba, Mohamed Mounib Sendid, devient le nouveau sujet de polmique.


Les rumeurs sur les circonstances de sa mort font ragir la classe politique nationale qui exige, depuis le dbut de la semaine en cours, une enqute srieuse pour faire la lumire sur cette affaire suspecte.
Plusieurs partis sont monts au crneau pour jeter les suspicions sur la version officielle concernant la disparition de Mohamed Mounib Sendid. Dans un communiqu rendu public hier, le Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD) revient dabord sur ces informations qui demandent tre confirmes qui font tat de conditions suspectes qui seraient lorigine du dcs du wali de Annaba, aprs son vacuation dans un hpital parisien. Le RCD, qui sassocie la douleur de la famille de ce commis de lEtat, interpelle les pouvoirs publics qui ne doivent pas laisser la rumeur samplifier au risque dalimenter une guerre des clans attise par la fonte de la rente. Il appartient la justice de se saisir dun dossier qui concerne un drame humain et, probablement, une fois de plus, un dysfonctionnement institutionnel, explique le RCD, en dnonant le climat qui rgne dans cette ville otage dintrts occultes.

Le RCD demande ainsi une enqute rigoureuse et transparente sur cette affaire. La justice ne peut rester plus longtemps silencieuse. Les rsultats dune enqute rigoureuse et transparente sont attendus par la famille du dfunt et, plus gnralement, lopinion publique. Lventuel refus de prendre en charge cette dolance serait en soi une rponse, indique encore le parti.
Vendredi dernier, la secrtaire gnrale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, avait affirm, partir de Annaba, que Mohamed Mounib Sendid tait victime de la mafia du foncier. Louisa Hanoune alerte galement sur une possible reproduction du cas Sendid dans dautres wilayas du pays, o les premiers magistrats sont en proie des pressions en tous genres.

Le prsident du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali, lui a embot le pas. En dplacement samedi dernier dans la rgion dEl Tarf, il dnonce les pressions subies par le wali de Annaba de la part de la mafia locale du foncier ainsi que de hauts responsables civils et militaires. Tout en rendant un hommage appuy au dfunt qui tait un commis de lEtat honnte qui a barr la route la mafia du foncier, Soufiane Djilali demande au DRS denquter srieusement sur cette affaire.
De son ct, le prsident du Front de la justice et du dveloppement (FJD-Adala), Abdallah Djaballah, a appel galement, dimanche dernier et partir de Annaba, les services de scurit enquter srieusement sur les circonstances ayant entran la mort du wali et dfrer devant la justice les mis en cause pour quils soient punis. Il insiste, dans la foule, sur la clrit de cette enqute. En Algrie, si on veut touffer une affaire sensible, on lui dsigne une commission denqute dont les conclusions attendues ne seront jamais rendues publiques, dplore-t-il.
Le prsident du FJD ajoute : Cest un fait trs grave sil savre vrai que le dfunt wali, qui reprsente le prsident de la Rpublique dans sa wilaya, ait t lobjet de pressions et dintimidations des barons de la rgion.
Il sagit de la crdibilit de lEtat pour clairer lopinion publique sur les circonstances relles de cette tragdie et mettre fin la rumeur au niveau local et national, conclut-il.


Madjid Makedhi




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des partis politiques montent au crneau




01:46 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,