> >

[] [ ]

L'amour du cinma et surtout l'amour d'un pays

(Tags)
 
Lamour du Prophte (saws) Emir Abdelkader | french Forum 0 2014-01-19 10:19 PM
Lamour du Prophte (saws) Emir Abdelkader 0 2014-01-19 10:17 PM
..Algerie mOn amOur 2 2010-05-21 07:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L'amour du cinma et surtout l'amour d'un pays

LE RÉALISATEUR DE ZABANA PARLE DE SA RENCONTRE AVEC VAUTIER EN TUNISIE

L'amour du cinma et surtout l'amour d'un


pays




L'Algrie, ce pays pour lequel il a donn les plus belles annes de sa vie et a clair la mienne... Donc comme tu le disais, si bien, la fin de chacune de tes lettres, Ren: Paix et fraternit...
Ren Vautier a contribu faire de l'image un vecteur de transmission de ce qui ne va pas dans la socit, dans le monde... Dans la sphre mditerranenne il fut pratiquement un prcurseur, un pionnier... Vautier a t l o Jean Rouch, le cinaste-anthropologue, avait mis unfiltre sur son objectif, que ce soit en Afrique noire (Afrique, 50) ou au Maghreb, et donc en Algrie...
J'prouve aujourd'hui un sentiment de tristesse et de fiert mlanges...Tristesse parce que je sais que je ne le retrouverais plus, pour nos rencontres biannuelles au cours desquelles, le prtexte d'un film ou, (comme la dernire fois) d'une bd inspire de sa vie, donnait occasion le faire parler (ce qui n'tait pas, en soi difficile, Ren tant un admirable conteur, mais pas du tout un affabulateur, contrairement certains de ses contemporains).
Triste aussi parce que mon pays, qui est aussi le tien, (sa qualit de Moudjahid lui a t reconnue officiellement) ne lui a pas prsent des excuses officielles, pour l'avoir mis injustement en prison (25 mois, Denden, banlieue de Tunis) lui faisant ainsi payer les frais des querelles intestines qui commenaient dj miner le mouvement de libration de l'intrieur... Ren fit une grve de la faim, au point de devenir assez filiforme pour russir se faufiler, par la petite fentre de sa cellule et parcourir pieds une vingtaine de kilomtres, pour finir par tlphoner la permanence du Gpra, rue des Entrepreneurs Tunis, leur demandant de venir le chercher...
Leur prouvant ainsi son innocence, sa loyaut, l'gard d'une cause qu'il avait choisie de son plein gr. Celle de la Rvolution de Novembre... cet embastillement s'tait pass au moment o ses premires images filmes sur la ligne de feu, du ct de la Base de l'Est, taient diffuses l'international.
Je l'ai retrouv en France o il poursuivait sa lutte aux cts des ouvrires bretonnes, des dockers, des immigrs... Mais le moment le plus fort a t, sans conteste, le procs que lui intenta Le Pen... J'avais peur pour lui, le tortionnaire de la Casbah tant aussi un redoutable rhteur... Je m'accrochais tout au long de ce procs, ce regard si caractristique de Vautier... Cet oeil, au lger sourire permanent en bord de cils... Il gagna cette manche historique qui avait eu pour terrain, le Palais de justice de Paris!
Reste le plus doux des souvenirs, celui qui avait surgi, autour d'un plat de pois chiches, lors d'un djeuner Tbessa, durant un festival de cinma que l'infatigable Harize et son association, organisaient vaille que vaille au dbut de la tourmente en 1993. Ça ne vaut pas les pois chiches du maquis glissa Ren entre deux lampes de ce chaud bouillon, prenant tmoin, son collgue Pierre Clment (un autre Juste), Et la jonction fut faite!...: Ren Vautier, c'tait donc ce Franais breton-chaoui, dont mon pre claira, l'aide d'une lampe tempte, une des premires incursions de l'ALN sur la meurtrire Ligne Morrice. Ren Vautier, celui qui passa, plus tard l'picerie paternel, au village, An-Draham (Tunisie), Q-G du FLN, pour m'emmener au maquis, un samedi, pour la sance bimensuelle de cinma, m'ouvrant ainsi les portes de mon premier cin-club. Bien des annes aprs, il me fit cadeau d'une photo d'une de ces projections mmorables laquelle je m'tais donc abonn et o, entre deux cuilleres de soupe aux pois chiches, je suivais d'un oeil les pripties de L'Ange Bleu ou du Soldat noir et de l'autre le chemin sinueux des larmes qui coulaient des yeux du moudjahid qui me tenait serr dans ses bras...
D'une certaine faon, je lui dois aussi a Vautier, l'amour du cinma et surtout l'amour d'un pays. L'Algrie, ce pays pour lequel il a donn les plus belles annes de sa vie et a clair la mienne...
Donc comme tu le disais, si bien, la fin de chacune de tes lettres, Ren: Paix et fraternit...



Par Sad OULD-KHELIFA - Mardi 06 Janvier 2015


 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'amour du cinma et surtout l'amour d'un pays




08:44 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,